La vérité est ailleurs


Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ne peuvent pas connaître. En 1994 j’avais…. bon c’était l’année du bac quoi. Entre les révisions, les séchages de cours de gym, la philo et sa prof complètement allumée, des heures à regarder une fille de sa classe à s’en brûler les yeux, les délires entre copines à écrire des histoires à l’eau de rose sur fond de vampires et de loup garous (imaginez Twilight version 94′ une tuerie !). Cette année là, j’ai découvert une série qui a bouleversé ma vie de future geek et inauguré mes premiers émois de fan hardcore pour la première déesse de la SF depuis bien longtemps (c’est à dire depuis Princesse Leïa !) : Dana Scully.

Ma meilleure amie de l’époque (je n’ai plus de nouvelles aujourd’hui, je ne sais même pas ce qu’elle est devenue) et moi même étions des fan absolues de la rouquine sceptique. Nous attendions chaque vendredi soir à 22h30 comme l’arrivée du messie, et le lundi matin (je m’en souviens comme si c’était hier) notre première heure de cours (de l’italien) nous servait à faire un briefing complet sur l’épisode diffusé 2 jours plus tôt. Dans les moindres détails nous décortiquions les différentes scènes, les dialogues, les personnages, les gimmicks de la série…. (oui, oui j’ai eu mon bac, de justesse mais je l’ai eu)

A l’époque, Internet et les téléphones portables n’existaient pas…. trouver des infos sur la série (je parle d’avant le raz de marée x-files mania) était très difficile, mais grâce à quelques magazines, j’avais réussi à me constituer un réseau (j’avais même œuvré dans un fanzine, la classe !). Nous organisions des rencontres, avec des soirées nuit blanches scotchés devant la télé, (mes parents étaient fous…) on se faisait envoyer des cassettes VHS (!) venant d’Angleterre où était enregistrés  des épisodes pas encore diffusés en France…. je possédais tous les comics de Charlie Adlard (chez Topps) et tous les magasines US qui pouvaient me passer entre les mains. c’était la belle époque.

X-files est la série qui a tout révolutionné dans le genre (et même dans de nombreux genres), toutes les séries d’aujourd’hui lui doivent un peu quelque chose. Une telle qualité d’écriture ne pouvait pas laisser les téléspectateurs indifférents et hermétiques bien longtemps. Puis tout le monde s’est mis à regarder cette série, j’avais l’impression qu’on nous volait quelque chose. Les acteurs ont commencé à avoir la grosse tête, l’histoire partait carrément en sucette…. la rançon du succès.

Les agents Fox Mulder et Dana Scully ont donc pendant un petit moment été mes compagnons de route, je voulais écrire un petit billet pour leur rendre hommage, parce qu’être un Geek dans les 90’s c’était aussi quelque chose !

16 Commentaires

Classé dans TV show of the day

16 réponses à “La vérité est ailleurs

  1. God Of Thunder

    Moi tout ce dont je me souviens de X-files c’est que le générique de début me faisait flipper, je pouvais pas regarder la série parce que j’étais très jeune quand elle passait (j’avais 2 ans et demi quand tu passais ton bac en 95…), mais je me rappelle que j’entendais la musique provenant du salon le soir, et ça me faisait bien flipper…

    • Alors là franchement, c’est pas sympa de me rappeler à quel point je suis vieille !!!😉😉
      Moi la musique qui me faisait flipper quand j’étais gamine c’était celle de « Il était une fois dans l’ouest », ça m’a traumatisée !

    • God Of Thunder

      Désolé… ^^
      J’ai essayé de regarder un épisode de X-Files avant de me coucher, mais bam dès le début, le générique de début (oui bon, en même temps c’est sa place), ça m’a rappelé trop de cauchemars, j’ai arrêté direct, faut croire que même plus de 10 ans après les mauvais souvenirs restent des mauvais souvenirs…
      Pour ce qui est de la musique de « Il était une fois dans l’ouest » c’est vrai qu’elle a un truc spécial, et je pense que si je l’avais entendu étant petit elle m’aurait fait flipper aussi, là ça va ^^.

  2. lunereth

    Et bien, Katchoo, on peut dire que tu as été une vraie fan de la première heure. J’ai adoré la première et la seconde saison mais j’ai laissé tombé dès qu’ils sont partis dans leur concept de conspiration gouvernementale…

    Mais ça reste de très bon souvenir…

  3. C’est triste mais c’est vrai que beaucoup de moins de 20 ans ne connaissent pas cette série, sûrement parce qu’ils étaient trop jeunes pour la regarder à l’époque, quand elle était la première grande série à mythologie.
    Moi je me souviens que j’en avais regardé quelques-un dans ma jeunesse (vers mes 8-9 ans) et qu’après j’avais peur d’aller aux toilettes à cause de Tooms, ou encore je ne voulait plus jamais revoir « Quand vient la nuit » (celui où dans la forêt, des méchantes bébêtes s’attaquent aux gens qui ne sont plus dans la lumière)…
    Bon depuis je les ai tous rachetés et revus en DVD, et il y a quelques grands classiques que j’aime revoir même hors saison : « Le shérif à les dents longues », « Prométhée post-moderne », « Le roi de la pluie »…

  4. Mcflys

    Pareil le générique me fessait flipper. J’était jeune même très jeune à l’époque le nombre de fois que j’ai pas pu dormir a cause d’un episode X-Files… Mais sa me fasciné étant gamin.
    Je crois que c’était la seul série de cet époque que je suivait. Le pire episode pour moi c’est le mec qui arrivé à se faufile dans les ventilation, je regarde plus les grilles de ventilation de la même façon.

  5. Le pire générique qui faisait flipper c’était les dossiers de l’écran mais là personne n’était encore né (j’ai quand même 37 ans).

    (ça commence à 8 »).

    Sinon X-files était absolument incroyable, quel dommage de ne pas avoir su finir !

    • lunereth

      Malheureusement, j’étais déjà né et je ressens toujours le frisson de mes premiers films de SF lorsque j’entends ce générique.

  6. Tiens, quels sont vos épisodes préférés ?

    – en stand alone, j’aime bien « the Host », « José Chung from outter space » et « le pré où je suis mort » qui parle de la bataille de Gettisburg et d’une rencontre entre Scully et Mulder dans une vie antérieure.
    Sinon toute les saisons 1, 2 et 3.
    Les meilleurs épisodes étaient ceux de Vince Gilligan qui fait maintenant Breaking Bad.

    • Faudrait que je me les refasse une nouvelle fois, mais comme je le dis, il y a déjà « Le shérif à les dents longues », « Prométhée post-moderne », « Le roi de la pluie », ou encore celui où ils font un film sur Mulder et Scully. Il en reste des biens sympas quand même dans les dernières saisons, comme « Improbable » avec la musique de Karl Zéro.

      Faut que je me les refasse.

      • Et c’est vrai que « Le pré où je suis mort » est vraiment pas mal.

        Quand au gars qui passe à travers les grilles, c’est Tooms, et ils peut passer aussi par les toilettes… ça te change ta façon de voir les toilettes🙂

    • J’ai aussi beaucoup aimé les épisodes que tu viens de citer ainsi que « Projet arctique », « Régénérations », « Plus jamais », « Triangle », « Les amants maudits »…. pfffff c’est difficile, il y avait aussi une parodie de l’émission télé « Cops » mais je me rappelle plus du titre.

  7. Mcflys

    « c’est Tooms, et ils peut passer aussi par les toilettes… »

    Ah oui c’est vrai … Maintenant je sais d’où vient le réflexe que j’ai par moment au toilette. lol

    Faut vraiment que je me fasse X-Files complètement un de c’est quatre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s