Des comics et des filles : Catfight !


Scandal Savage est une super-vilain et anti-héroïne de l’univers DC. Elle est  d’abord apparue dans Villains United #1 (Juillet 2005), et a été créé par Gail Simone et Dale Eaglesham . Elle est un membre des Secret Six et la fille de Vandal Savage .
Le personnage apparait par la suite dans la mini-série Secret Six en 2006, toujours écrite par Gail Simone qui met l’accent sur ​​la relation entre le personnage et son père Vandal Savage. Dans le dernier run de Simone sur Birds of Prey dans l’arc «Whitewater», elle apparait aussi dans le crossover entre BOP et Secret Six, puis sur la nouvelle série régulière initié en 2008 et qui se termine ce mois -ci.
Scandal Savage est la fille de l’immortel Vandal Savage et d’une indigène brésilienne, qui apparemment a élevé l’enfant dans son pays natal, elle a été bien entraînée au combat par son père dès l’enfance. C’est elle qui apparemment a recruté les autres membres, et les a dirigé sur le terrain même si, comme eux, la jeune femme a suivit surtout les directives de leur énigmatique chef, Mockingbird, qui disposait à son encontre d’un important moyen de pression : sa mère.

Loin de rester en arrière, Scandal fit également preuve de remarquables qualités de combattante, arrachant au passage une oreille à Fatality, notamment lors de l’évasion de son groupe, alors retenus prisonniers par la Société Secrète des Super-Vilains.
Puis, lors de la bataille finale entre les deux équipes, elle affronta vaillamment Talia Al Ghul en combat singulier, avant que sa petite amie, Knockout n’assomme son adversaire d’un coup de poing bien placé. Durant la bataille de l’équipe contre les Birds of Prey, Spy Smasher fit tirer accidentellement Deadshot sur elle dans le dos.
Mais elle survécu et continua de filer le parfait amour avec Kay qui fut victime d’un attentat par Pistolera alors que toutes deux étaient à Bangkok. Scandal tortura la tueuse mais ce fut finalement Deadshot qui l’acheva. Lorsque celui-ci eut une aventure avec Kay, Scandal devint folle de rage et alla affronter son père, bientôt rejointe par le reste de l’équipe, qu’elle fit tomber dans le vide.
Scandal
prétend avoir hérité de l’immortalité de son père mais ce fait n’est pas certain même si elle a montré une faculté de récupération assez impressionnante. C’est par ailleurs une experte en arts martiaux, qui se bat avec des laminas pesars, respectivement des doubles (sur le bras droit) et triples lames (sur le bras gauche) fixées sur des bracelets.

Dagger est un personnage issu de l’univers de Marvel comics et créé par William « Bill » Mantlo et Edward Hannigan. Elle apparait aux côtés de Cloak dans Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #64 (Mars 1982).
Tandy Bowen
était une jeune adolescente de seize ans, qui avait grandi à Shaker Heights, une banlieue de Cleveland dans l’Ohio, une banlieue peuplée de gens riches. La mère de Tandy, Melissa, était un mannequin célèbre et égocentrique, devenue riche autant grâce à sa propre carrière que grâce à son mari (le père de Tandy), qui lui avait abandonné sa propriété avant de partir en Inde pour y trouver sa « renaissance spirituelle ». Par la suite, Melissa épousa Philip Carlisle. Bien que gentil envers sa belle-fille, celle-ci était toujours blessée de son abandon par son propre père et n’acceptait pas son beau-père, alors même que sa mère la négligeait de plus en plus, de même qu’elle négligeait son nouvel époux. Se sentant mal aimée, Tandy tomba amoureuse d’un adolescent plus âgé qu’elle, Rob Daltry, mais lorsqu’il déménagea pour s’inscrire à l’université peu après, ce nouvel abandon l’amena à quitter sa maison, prenant un bus à destination de New-York.
Arrivant au terminal du bus de l’Autorité Portuaire de Manhattan, Tyrone Johnson envisagea un moment de voler Tandy Bowen ; mais lorsqu’un autre individu lui vola son sac le premier, Tyrone attrapa le voleur par réflexe et restitua son sac à Tandy ; celle-ci, pour le remercier, lui acheta à manger et les deux adolescents devinrent vite des amis. Quand la naïve Tandy accepta une offre d’abri faite par d’étranges individus, un Tyrone méfiant l’accompagna pour assurer sa protection ; à peine arrivés, ils furent assommés et livrés de force au chimiste criminel Simon Marshall. Celui-ci était en train de mettre au point une nouvelle héroïne synthétique pour la Maggia et la testait sur de jeunes fugueurs, avec de funestes résultats. Mystérieusement, Tandy et Tyrone survécurent aux injections de la drogue, et réussirent à s’enfuir ; Tyrone et Tandy se jetèrent dans une rivière, alors même qu’ils commençaient à manifester les premiers signes de leurs pouvoirs.
L’Epée peut créer une forme de « lumière vivante » qui est en fait une production de son essence vitale. Son corps engendre une quantité de cette énergie bien supérieure à la moyenne d’un humain normal, une énergie supplémentaire qu’elle stocke automatiquement, bien que son usage de ses pouvoirs reste assez conservateur. Un trop grand usage de ses capacités peut s’avérer fatal mais, en même temps, ne pas employer ses pouvoirs sur une durée prolongée (plus d’une semaine), peut provoquer chez Tandy des fièvres et la faire délirer, jusqu’à libérer son énergie de manière involontaire. Tandy peut utiliser ce surplus d’énergie vitale pour créer des « épées de lumière » d’un longueur d’environ 15 cm qu’elle peut projeter à partir de ses doigts ; ses épées peuvent également se former naturellement, par exemple lorsqu’une autre personne est en danger. La portée maximale de ses épées est inconnue mais elles semblent néanmoins perdre de leur puissance avec la distance. Tandy possède des capacités limitées à contrôler leur vol en les contraignant à chercher leurs cibles. Elles peuvent poursuivre un individu mais elles sont bien plus efficaces pour rechercher la Cape. Les personnes qui sont touchées par ces épées subissent une perturbation de leur propre force vitale ; l’Epée peut alors absorber une portion de leur essence, une portion qui peut être assez importante pour provoquer la mort (bien que Tandy ne le fasse quasiment jamais). Normalement, elle préfère laisser ses victimes dans un état de choc, où ils auront une vision de leur vie, pouvant voir le mal qu’ils ont commis, bien qu’un criminel endurci ne changera probablement pas sa manière de vie suite à cette expérience.Les épées de Tandy peuvent également « purger » une personne, éliminant dans son corps toutes les toxines, drogues qu’il peut contenir. Les objets inanimés ne sont pas affectés par les épées de Tandy ; celle-ci peut continuer à contrôler ses épées après qu’elles aient ricoché contre un objet ou alors les laisser se disperser après un tel contact. Ces épées peuvent aussi être projetées sur la Cape, afin d’assouvir sa « faim ».

1 commentaire

Classé dans Goddess of the day

Une réponse à “Des comics et des filles : Catfight !

  1. J’adore Cloak and Dagger, trop peu utilisé par Marvel ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s