Charité bien ordonnée


Depuis déjà sept ans se déroule à la fin du mois d’octobre une journée spéciale organisée par plusieurs comic shop aux Etats Unis et intitulée Women of Wonder Day (autrefois appelée Wonder Woman Day), réunissant de nombreux artistes et fans de comics autour de l’image positive et chargée d’espoir que véhicule notre fière Amazone pour venir en aide aux victimes de violences domestiques (en soutenant l’association Bradley Angle).
Depuis toujours, et selon la volonté de son créateur William Moulton Marston, Wonder Woman reste quoi qu’on en dise un symbole de paix, de prise de conscience du droit des femmes (et par extension des minorités) et d’égalité entre les sexes. Et c’est d’ailleurs pour cela que l’image de ce personnage a de nombreuses fois été utilisée dans le cadre d’oeuvres de charité ou de manifestations caritatives, jusqu’à l’existence de la Wonder Woman Foundation dont je vais vous raconter la petite histoire.

En 1981, et pour fêter les 40 ans de l’héroïne, il est question d’apporter une petite touche de modernité au Wonder Costume (ainsi qu’au Wonder Logo, qui fut l’oeuvre de Milton Glaser et Todd Klein), mais également de célébrer cet anniversaire par la création de plusieurs manifestations comme un festival de cinéma, une émission de télévision, mais surtout la création d’une organisation à but non lucratif cherchant à promouvoir la visibilité des femmes dans la société américaine.
La Wonder Woman Foundation était née sous l’impulsion de Jenette Kahn et financée en partie par Warner Communications. La présidente de DC Comics s’entoure alors de nombreuses figures emblématiques du féminisme aux Etats-Unis, à commencer par Gloria Steinem, fondatrice de Ms. Magazine dont le premier numéro publié en 1972 montrait en couverture une certaine ressortissante de Themyscira. La journaliste suggère alors à Kahn en hommage à ce quarantième anniversaire, d’honorer les femmes de plus de 40 ans, souvent traitées avec mépris et condescendance à cette époque (dans cinq ans je vous dirais si il en est de même de nos jours…). De même, au lieu de les féliciter uniquement dans leurs domaines de compétences comme les affaires, la médecine, le sport  ou les arts, cinq catégories furent créées, en adéquation avec la philosophie et les valeurs prônées par les soeurs d’Hippolyta :

  • Women Pursuing Truth
  • Women Creating New Realities
  • Women Striving For Equality And Peace
  • Women Taking Risks
  • Women Helping Women

Koryne Horbal, ancienne déléguée à la Commission de la Condition de la Femme aux Nations Unies est alors recrutée pour élaborer les grandes lignes de l’organisation des Wonder Woman Awards qui doivent se dérouler lors d’un gala où chaque lauréate se verrait offrir une récompense de 7.500 $. Un jury de 24 membres (dont 9 hommes) fut sélectionné, incluant des personnalités venant de tous horizons, des médias à la politique en passant par la culture et le monde des affaires. Le propre fils de William Moulton Marston ainsi que sa concubine, Olive Byrne, faisaient également partie de cette sélection.

La première cérémonie des Wonder Woman Awards eu lieu le 22 novembre 1982 mais c’est lors de sa dernière représentation en 1984 qu’elle fit le plus parler d’elle, grâce à la consécration de l’activiste Rosa Parks, éminente représentante du mouvement des droits civiques pour la lutte contre les discriminations raciales aux Etats Unis.

Malheureusement et pour des raisons économiques (Warner Communications dut gérer les grosses difficultés financières d’Atari en 1983, sacrifiant les subventions octroyées jusqu’alors à la WWF), l’aventure s’arrêta sur le thème « Women are History » selon le principe de la transmission de ces valeurs pour les générations futures. Cette dernière campagne à laquelle participa l’organisation des Girl Scouts of America ne fut pour autant pas la dernière initiative réunissant le personnage Wonder Woman avec une oeuvre de charité, d’autres suivirent avec ou sans l’approbation de DC Comics. La prochaine manifestation aura d’ailleurs lieu pas plus tard que le mois prochain…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Once upon a day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s