Il était une fois : Elvira’s House of Mystery


Et oui, on va dire que l’occasion fait le larron. Il se trouve que je suis une grande fan de celle que l’on appelle Elvira, Mistress of the Dark depuis ma plus tendre enfance lorsque je découvris le film du même nom sur Canal + vers la fin des années 80. Ce film et son héroïne principale étaient tellement surréalistes qu’ils me marquèrent à jamais (oui, ok son décolleté totalement indécent aussi, comme quoi j’étais précoce).
Cassandra Peterson est donc cette égérie gothique marquante dans la culture populaire américaine que l’on a pu retrouver dans plusieurs films, show TV (dont Elvira’s Movie Macabre où elle présentait des films d’horreur de série B), mais également en tant qu’héroïne de papier pour DC Comics, Eclipse Comics, puis Claypool Comics.
C’est en effet à partir de 1986 que DC publie un spin-off de sa fameuse série horrifique House of Mystery en incluant le personnage d’Elvira qui jouera le rôle d’hôtesse comme c’est la tradition dans ce genre de publication. Elvira’s House of Mystery va durer 12 numéros (11 réguliers plus 1 spécial) jusqu’à l’année suivante, chaque numéro contenant plusieurs histoires d’horreur. Dans le premier épisode (dont la couverture est signée Brian Bolland), Elvira est poursuivie par une foule en colère et trouve refuge à l’intérieur de la Maison du Mystère. La maison lui parle, et lui dit qu’elle doit écouter les histoires de quelques-uns des anciens résidents dans le but de trouver son «destin» et ainsi échapper à la maison.
Un petit scandale va accompagner Elvira’s House of Mystery #3 (par Robert Kanigher et Jess Jodloman) qui sera publié sans l’aval du Comic Code car il comprenait quelques scènes de nudité assez explicites .
Elvira’s House of Mystery # 11 (Janvier 1987) sera le dernier numéro de la série paru chez DC Comics. La couverture est signée Dave Stevens. Le segment de cinq pages contenant la Mistress of the Dark et simplement intitulée « Elvira’s House of Mystery » est dessiné par Gene Colan et encré par Dick Giordano. 

En 1993 Elvira revient avec Elvira, Mistress of the Dark, une série éditée chez Claypool Comics qui va durer 166 numéros et dont le premier opus sera écrit entre autre par Paul Dini. Toutes les couvertures sont constituées de photos de la comédienne et rappellent les bons vieux fanzines de cinéma d’horreur que les amateurs aimaient tant feuilleter dans les années 80. La série se terminera en 2007.
On a appris il y a peu de temps que notre grande prêtresse du macabre allait revenir du côté des comics l’année prochaine, grâce à une nouvelle série écrite par la scénariste RH Stavis et dessiné par  Jeff Zarnow (Godzilla, 68′) mais l’éditeur ne semble pas avoir encore été trouvé (je penche pour IDW ou Dynamite)

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Once upon a day

4 réponses à “Il était une fois : Elvira’s House of Mystery

  1. killaree

    Je me rappelle bien le film aussi :D, le décolleté.. heu non (ha ben si)… l’ambiance déjantée m’avait marquée. J’ai moins apprécié le second film

  2. Je suis fan de ce perso et je découvre qu’il va y a voir des comics sur elle héhé joie…c’est sur que « elvira maitresse des ténèbres » est génial en terme de film série b hommage aux nanars, la suite « elvira et le chateau hanté » et certe beaucoup moins bien voir mauvais mais il y a quelques passage bien sympathiques 😉

  3. lunereth

    Je n’ai jamais vu le film mais je me rappelle avoir lu cette série lors de sa sortie en France. 🙂
    Je l’aimais bien ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s