Le cadeau (avec du Spoiler dedans)


Attention Spoiler (cette fois-ci je déconne pas)

Je ne lirai pas Batwoman avant ce soir. Comme vous le savez ce 17ème numéro aura une saveur toute particulière car il est le dernier à être dessiné par JH Williams III avant un bon moment, celui-ci travaillant désormais sur les dessins de Sandman. Via son compte twitter il avait déjà fait quelques annonces à propos de ce numéro notamment une, susceptible de faire énormément plaisir aux fans de la déesse de Gotham.

Le grand jour est arrivé.

C’est Bleeding Cool qui vient de m’achever en révélant cette fameuse nouvelle, et ne m’en voulez pas si à mon tour je vous la montre. C’est un symbole extrêmement fort, un de plus pour la visibilité des personnages LGBT dans les comics. A l’heure où nous touchons du doigt dans notre pays la possibilité de pouvoir nous marier et adopter des enfants comme n’importe quel autre citoyen, à l’heure également où un éditeur commet une réelle faute de goût en embauchant un auteur sujet à controverse, JH Williams III répond à sa manière tout comme il a eu l’extrême gentillesse de s’exprimer pour le TLGB Assemble, en nous offrant ici l’une des plus belles pages qu’il a pu dessiner sur Batwoman, le temps est suspendu, comme nous allons tous être suspendus aux lèvres de Maggie pour connaître sa réponse. Ce n’est pas la première fois que l’on assiste à une demande en mariage de la part de personnages LGBT mais celle-ci est de loin la plus belle et la plus époustouflante.

C’est un beau cadeau qu’il nous fait là, et je suis particulièrement fière d’être une de ses fidèles lectrices.

The KissMise à jour : 

L’artiste s’exprime sur son blog à propos de son départ et à quel point cette série et cette héroïne sont importantes pour lui :

Cette semaine voit la sortie de Batwoman 17. C’est un moment à la fois doux et amer pour moi. J’ai vécu avec Batwoman pendant près de 3 ans, peut-être 4. J’ai été fortement plongé visuellement dans son monde pendant tout ce temps.
À l’époque où nous (Haden et moi) nous sommes vus proposer de reprendre la direction Batwoman après le départ de Greg Rucka, il y a eu en quelque sorte de l’exaltation et de l’appréhension à dire oui, ainsi qu’une certaine forme de responsabilité. Batwoman est un personnage important, et a une importance sociale dont le sens va bien au-delà des pages imprimées du monde dans lequel elle vit, qui tend vers le nôtre et pourrait affecter ceux qui rencontrent son histoire. À l’époque, nous nous sommes rapidement mis d’accord pour raconter son histoire, mais ensuite j’ai eu la lourde tâche de mettre ce puzzle, tout en continuant l’extension de ce que Greg et moi avions déjà mis en branle.

Après des semaines de planification et d’écriture, en pensant à quel point ces morceaux déplacés devaient s’intégrer dans une plus grande construction, nous savions où nous allions avec elle, où la plus grande histoire fantastique allait interagir avec d’autres aspects personnels de la vie de Kate Kane. Ainsi, les quelques numéros l’histoire ont tous été mis en place depuis le début, c’est à dire du premier Batwoman 0 (oui, il ya eu plus d’un). Et tout cela culmine maintenant, au numéro 17 qui vient de sortir. C’est un épisode important à bien des égards, et pas seulement pour l’histoire de Kate, mais aussi la nôtre. Mais ce n’est vraiment que la phase 1, car dans ce nouveau chapitre beaucoup de choses se précipitent, et c’est aussi le début de la phase 2.

Mais revenons aux raisons pour lesquelles cela est amer. Bien que ce numéro est l’aboutissement de beaucoup de choses que nous avions prévu de faire dès le début, il est également le marquage d’un changement de manière créative. Il correspond à la fin de ma tache sur l’art intérieur de Batwoman pendant un certain temps à venir puisque je vais travailler sur Sandman avec Neil Gaiman pendant un moment. Mais ce n’est pas la fin de mon histoire d’amour avec ces personnages qui peuplent le monde de Batwoman loin de là. Je reste en tant que scénariste avec Haden, nous serons donc encore sa voix, racontant encore plus à l’avenir. Et je fais toujours l’art pour les couvertures à partir du numéro 20. Celui qui nous rejoint à partir du numéro 18 est Trevor McCarthy, nous aimerions chaleureusement lui souhaiter la bienvenue  dans notre équipe.  Trevor n’est pas étranger au monde de Batwoman, l’ayant mis en scène au cours  des arcs 2 et 3, To Drown The World et l’interlude 2 du numéro 15. Donc, nous sommes heureux de l’avoir à bord.

 

3 Commentaires

Classé dans Comic of the day

3 réponses à “Le cadeau (avec du Spoiler dedans)

  1. killaree

    Aaahhhh ! Beau ça😀 un rayon de soleil dans la grisaille du jour🙂

  2. Ha, très très beau ça !
    Couleurs, graphisme, matières, thème.
    Du grand art

  3. Si les deux restent au scénario ça promet une continuité au moins c’est pas mal je trouve. Pour le dessin ça va pas être la même limonade (…j’ai vraiment utilisé cette expression??) ça va faire un choc même.

    Mais d’un autre coté, Neil Gaiman+JH Williams III+Sandman = un truc hyper excitant que j’en bave déjà….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s