Ça créé des liens


Prévu courant 2013, Wonder Woman Year One de Grant Morrison et Yanick Paquette commence à pointer le bout de son nez. Et cette Wondie sera sexuelle ou ne sera pas, exactement comme son créateur William Moulton Marston la voyait à ses origines.
Le scénariste explique ce parti pris à la fois excitant mais aussi très casse gueule :

Alors Marston avait toutes ces idées et c’était très profond, il y avait un livre de lui qui avait été caché parmi les comics DC, sans doute parce qu’ils ne voulaient pas vraiment que quelqu’un puisse le voir, et un de mes amis de DC l’a sorti furtivement une fois. Et c’est quelque chose, honnêtement vous ne pouvez pas le lire, c’est dérangé, c’est comme si une bande de gars venait d’absorber une substance hallucinogène, et commençait à élaborer des théories sexuelles.
Mais donc … Marston est mort, ainsi que l’énergie qui a quitté le titre, elle a tout simplement disparue … quand vous avez sorti les allusions sexuelles de Wonder Woman, tout est retombé à plat. Et les ventes ont fait de même immédiatement après que Marston lui-même soit mort et elles n’ont jamais récupéré.
… Je crois que j’ai trouvé un moyen, mais je ne vais pas vous dire ce que j’ai fait parce que j’espère que la série TV Wonder Woman sorte l’année prochaine ou dans ces eaux là. Mais je crois que j’ai trouvé un moyen d’obtenir tout ce retour à nouveau, mais il a fallu beaucoup de lecture. Cela a été le projet le plus difficile que j’ai jamais fait.
Alors que Superman est censé être l’expression ultime de la masculinité, et il obtient toujours d’avoir des relations sexuelles, Wonder Woman elle, est censée être l’expression ultime de la féminité et pourtant elle n’est pas autorisée à en avoir.

Ok, bon, pour moi le fait que Diana puisse s’envoyer en l’air est loin d’être une finalité, je ne la vois pas comme un personnage sexuel ou un objet de fantasme comme c’était effectivement le cas à ses débuts. Ceci dit, il est toujours intéressant de voir cette conception originelle transposée et adaptée de nos jours.
Je suis donc dans l’attente comme bon nombre d’entre vous, sans chercher pour le moment à ameuter les Folles Furieuses.
Tout ceci étant dit, le premier visuel de Paquette est très beau, très structuré, très hellénistique, je retrouve avec bonheur la vision d’un certain JH Williams III sur le précédent arc de Batwoman. Je pense que je me réglerai de faire une review de cet album.

wwr1

1 commentaire

Classé dans Comic of the day

Une réponse à “Ça créé des liens

  1. PiR

    C’est quand même plutôt pas mal effectivement ! =]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s