Embarquement immédiat


Deux autres rendez-vous comics qui vont arriver assez rapidement sont au programme très prochainement aux alentours de Toulouse, avec gros dilemme, 3 conférences en une seule journée à deux endroits différents… comment ça le clonage humain est interdit ?
Commençons par les affaires culturelles de la ville de Blagnac qui organisent une manifestation autour de la thématique du super héros avec exposition, conférence, ateliers pour les enfants tout au long des mois de février à mai 2014 :

Supers-Heros Supers-HerosFLyer

Du 13 février au 5 mars 2014, la Médiathèque de Blagnac accueille une exposition autour des super-héros « Les super-héros s’imposent ! » par Exposika : http://www.exposika.com/ (conférence-débat, soirée Ciné-comics, rencontre littéraire, ateliers, battle graphique, jeux de rôle…).

A cette occasion, l’équipe de la Médiathèque vous invite à participer à une conférence : « Pourquoi le super-héros est un genre culturel à part entière ? ». Samedi 15 février de 10h à 12h, Conférence-débat avec Jean-Philippe Zanco, auteur et enseignant en Sciences économiques et sociales : http://jeanphi.zanco.free.fr/ . Conférence à la Médiathèque, gratuite sur inscription réservée en priorité aux professionnels travaillant en direction des jeunes (enseignants, éducateurs, bibliothécaires, ludothécaires, animateurs…) mais pas que…  Merci de confirmer votre présence avant le 8 février à : Annie Girerd – 05 61 71 75 20 – a.girerd@mairie-blagnac.fr .

Voici un bref résumé de la conférence :

1) Qu’est-ce qu’un super-héros ?
– Héros mythologiques comme Ulysse, romanesques comme d’Artagnan, chevaleresques comme Arthur, de la culture populaire comme Luke Skywalker : les « ancêtres » et les « cousins » des super-héros. Ce qui les distingue et ce qui les rapproche.
– Pouvoirs, cape, masque, costume : clichés car ces attributs sont indispensables au super-héros, et construisent le langage symbolique du genre super-héroïque. Ils ne sont cependant pas des attributs essentiels : Superman n’a pas de masque, Batman n’a pas de pouvoir, le Frelon Vert n’a pas de costume, les Quatre Fantastiques n’ont pas d’identité secrète, etc.
– Une tentative de définition : le super-héros répond d’abord à la définition universelle du héros, notamment au sens du philosophe Joseph Campbell, définition qui peut permettre de décoder tous les mythes et récits « héroïques » religieux ou profanes. C’est aussi le produit des cadres et contraintes économico-industrielles de la « culture de masse » (Edgar Morin).
– Retour sur la conception du super-héros selon Umberto Eco : le principe de « non-consumation » du super-héros répond à l’idée qu’il est inaltérable, ne vieillit pas, ne meurt pas, et donc, que ses histoires se déroulent dans un présent permanent. Un principe qui semble mis à mal par le renouvellement des histoires à partir des années 1980.

2) Le super-héros : une figure qui transcende les supports culturels
– Le super-héros, produit de la culture populaire : du comic book au cinéma, ruptures et continuités des figures super-héroïques et des schémas narratifs traditionnels.
– Lorsque le super-héros franchit les frontières de la culture populaire : le super-héros dans la littérature (Michael Chabon : Les aventures extraordinaires de Kavalier & Clay ; Neil Gaiman : American Gods), dans l’art moderne (Roy Lichetenstein, Hervé di Rosa…).

3) Le super-héros porteur de culture
– Le super-héros patriote : un cliché ? Le super-héros des années de guerre (1942-1946) et sa remise en cause (guerre du Vietnam). Le changement d’ennemi entraîne une mutation du super-héros (Captain America combat les Nazis en 1942-1945, les Communistes en 1947-1952, la pauvreté et le racisme dans les années 70).
– Le super-héros est-il nécessairement américain ? Deux exemples : Superman renonçant à la nationalité américaine (2010), Captain America en révolte contre le gouvernement américain dans Civil War (2008).
– Le super-héros à l’avant-garde des luttes sociales : Wonder Woman figure du féminisme, Appolo/Midnighter premier couple de super-héros gays, les X-Men contre la ségrégation.

4) En guise de conclusion : ni un phénomène de mode, ni une sous-culture
– L’inflation des super-héros au cinéma : un nouveau marché, mais aussi un nouveau genre avec ses codes (à l’instar du western).
– Les super-héros et la culture « geek » : comment le « geek » (en anglais « nerd »), archétype social autrefois raillé et moqué est devenu un leader d’opinion, comment les super-héros, comme la BD, la science-fiction, les jeux de rôle sont devenus des objets culturels relevant désormais de la culture dominante. Nouvelles pratiques culturelles, nouvelles normes, nouvelles valeurs ?

Le 15 février marque aussi le grand retour des Rencontres Comics de Colomiers organisée par la médiathèque du Pavillon Blanc. Manifestation inratable pour tous les amoureux du 9ème art made in USA, la thématique de 2014 se développe plus du côté des comics indépendants voir underground ce qui n’est pas pour me déplaire :

cycle BD comics 2014

CYCLE BD: LE COMICS

Du : 15/02/2014 – 16:00

Bill Kartalopoulos
Conférence : Le statut de la bande dessinée dans la culture américaine

Le premier cycle de conférences sur le thème des comics nous a permis de découvrir les processus de création de personnages iconiques tels que Superman, Spiderman, Wolverine… Grâce à des auteurs talentueux et venus spécialement des Etats-Unis, d’Espagne et d’Angleterre pour parler de leur travail, ces rendez-vous mensuels ont été un succès.

Le Pavillon Blanc et la mission BD de Colomiers vous proposent donc une deuxième saison. Pour varier les plaisirs, l’équipe prépare une programmation sur les comics indépendants et leurs auteurs emblématiques: Crumb, Seth, Jason Lutes…

BILL KARTALOPOULOS VIENDRA PRÉSENTER LA SITUATION HISTORIQUE DE LA BANDE DESSINÉE DANS LA CULTURE AMÉRICAINE DANS UNE CONFÉRENCE RICHEMENT ILLUSTRÉE. IL RETRACERA SON ORIGINE ALORS QU’ELLE FAISAIT PARTIE INTÉGRANTE DE L’INDUSTRIE DE LA PRESSE. IL ABORDERA SES ÉVOLUTIONS LES PLUS RÉCENTES EN INDIQUANT QUELQUES POINTS DE CONTACT SURPRENANTS ENTRE SON MONDE ET CELUI DE L’ART.

Bill Kartalopoulos

Bill Kartalopoulos est un critique, conférencier et éditeur basé à Brooklyn. Il a obtenu un baccalauréat en histoire à l’université de Dartmouth et une maîtrise en études des médias à la New School Université de New York.
Il est l’éditeur de la série le Best American Comics, il dirige la maison d’édition Rebus Livres, mais il est aussi coordinateur de la programmation pour SPX: The Small Press Expo et co-fondateur programmateur du Brooklyn Comics and Graphics Festival et.
Il est membre du Comité exécutif de la International Comics Art Forum (ICAF), rédacteur pour Print Magazine, et a été l’assistant d’Art Spiegelman pendant plusieurs années. C’est dans ce cadre qu’il fut d’ailleurs invité au Festival d’Angoulême en 2011.
Il réalise régulièrement des conférences sur l’histoire des Comics et a mené des conversations publiques avec Chris Ware, Lynda Barry, Joe Sacco, Charles Burns, Brooke Gladstone, Chip Kidd, et bien d’autres. Il a également donné des cours sur la bande dessinée et l’illustration à l’école de design Parsons The new school for design.
Bill Kartalopoulos est aussi un précurseur de la bande dessinée numérique avec la parution sur son blog de son oeuvre EGON et l’édition d’Indy Magazine, première publication en ligne d’être nominé pour les prix Eisner et Harvey Awards.

Interview dans Comic reporter (en anglais)

Interview for Beelverhaal TV series (en anglais)

Site officiel

Salle de conférence. Réservation conseillée au 05 61 63 50 00. Gratuité. 

Alors voilà, votre Katchoo internationale sera aux deux endroits au même moment… ou presque, et dire qu’on a finir la soirée devant le documentaire que diffuse Arte, je pense que là j’aurai eu ma dose.

Poster un commentaire

Classé dans Mood of the day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s