Rachel Rising Tome 1: la review de Julien Lordinator


RACHEL RISING TOME 1, L’OMBRE DE LA MORT, RAPIDE REVIEW

rr cover

Ah Terry Moore ! Dire du mal de cet artiste sur ce blog reviendrait à me condamner à une damnation éternelle via internet… Malheureusement, même avec toute la mauvaise foi du monde, je ne pourrais pas dire du mal de Terry Moore. Pourquoi ? Parce qu’il existe peu d’artistes dans le monde des comics dont on peut dire que leur carrière est irréprochable et Terry Moore en est un. Que ce soit le magnifique Strangers In Paradise, Echo ou même ces séries écrites pour des éditeurs tiers (Je pense notamment aux Fugitifs chez Marvel, disponible en français chez Panini), Terry Moore, il excelle dans beaucoup de genres différents, le drame, la science fiction et le super-héros, toujours écrit avec la même sensibilité, le même talent.
Seul genre auquel il ne s’était pas essayé, l’horreur, c’est maintenant chose faite avec Rachel Rising.

Mais Terry Moore est-il aussi à l’aise avec l’horreur qu’avec les autres styles dans lesquels il a déjà excellé ? Réponse tout de suite.

rr rachel

Je suis un grand amateur de comics d’horreur, j’en ai lu et j’en lis encore des kilos et ils sont clairement divisés en deux styles différents : Le style gore et le style intelligent. Le style gore consiste à montrer du sang et de la tripaille qui gicle (souvent renforcé par des scènes de sexe), de préférence dans une ambiance glauque et malsaine, c’est le cas de BD comme Crossed ou Ferals par exemple. Le style intelligent se caractérise par des scénarios plus élaborés, des personnages plus travaillés et une mise en place de l’histoire plus longue, c’est le cas par exemple de Walking Dead, Revival (avec lequel Rachel Rising partage de nombreuses similitudes) ou de petites anthologies comme le récent Lucy Loyd’s Nightmare chez Delcourt.

Autant être franc, j’apprécie autant les deux styles, chacun étant certes très différent mais tout aussi, pour ma part, plaisant à lire.
Rachel Rising se place clairement dans la catégorie des trucs intelligents, venant de Terry Moore, ça m’aurait étonné qu’il fasse dans le gore gratuit de toute façon…

Rachel Rising, c’est donc l’histoire de Rachel (sans blague…) une jeune femme qui se réveille une nuit, enterrée au fond d’un fossé. Récupérée déambulant sur le bord de la route par un automobiliste, elle rentre chez elle et constate qu’elle a des traces de strangulation autour du cou et les yeux injectés de sang… Elle se met alors en quête de savoir ce qu’il lui est arrivée et en questionnant ses amis et découvre qu’elle a disparue depuis plusieurs jours, plus grave, certains disent ne pas vraiment la reconnaître, elle est “elle” mais pas vraiment…
En parallèle, ont découvre que dans la petite ville de Manson (ville où se situe l’action), plusieurs habitants bien sous tout rapports commettent des meurtres violents après avoir eu la visite d’une mystérieuse femme blonde… Que eux seuls semblent voir  !
Quel est le lien entre ces meurtres, Rachel et la fantomatique femme blonde ? Ça, ont le saura dans les prochains tomes, mais autant dire que la lecture de ce premier volume est particulièrement excitante  !

rr reveil

Rachel Rising, c’est certes un comics d’horreur, mais ça reste du Terry Moore pur jus, avec toute les qualités que ça implique : Déjà visuellement, ont reconnaît la pâte du maître avec des personnages et des lieux réalistes, et comme à son habitude, le tout est dans un noir et blanc impeccable. Si vous aimez le style de dessins de Terry Moore, vous ne serez pas dépaysés, l’artiste restant de ce côté fidèle à lui-même. En terme d’écriture, c’est un peu la même constatation avec une héroïne particulièrement attachante dés les premières pages et des seconds rôles certes classiques mais particulièrement savoureux comme la meilleure amie extravertie, la tante un peu fofolle et la petite fille mystérieuse. Classique vous me direz mais c’est écrit par Terry Moore et c’est donc tout de suite plus intéressant, la sensibilité et le talent de l’auteur pour écrire ses personnages n’étant plus à démontrer.

Ce premier tome pose donc les bases du récit et autant être franc, ça démarre très fort  ! J’ai rarement été autant emballé avec un premier volume d’un comics d’horreur, la dernière fois ça devait être Walking Dead, c’est pour dire, et là je suis convaincu que l’on tient quelque chose d’aussi bon, voir meilleur, reste à savoir si la suite confirmera mes dires (ou pas) mais je pense avoir lu suffisamment de comics horrifiques pour me rendre compte quand j’en lis un qui sort du lot.
Vivement la suite  !

rr reveil 2

Rachel Rising Tome 1, L’Ombre de la Mort disponible depuis le 16 avril 2014 chez Delcourt et en digital, notamment sur Amazon et Comixology.

1 commentaire

Classé dans Comic of the day

Une réponse à “Rachel Rising Tome 1: la review de Julien Lordinator

  1. Merci !!!! j’attendais avec impatience la sortie française de cette nouvelle série de Terry Moore et cet article me donne encore plus envie de la lire.

    Katchoofr ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s