Tremble Themyscira, tremble…


1404161899000-WONDER-WOMAN-36-COMICS-JY-665-65511024

Le WWTF du jour, dont on avait entendu parler depuis plusieurs mois déjà, c’est l’annonce du départ du tandem Brian Azzarello/Cliff Chiang qui quittent la série Wonder Woman à partir du #36 en novembre (beau cadeau d’anniversaire, sympa, merci DC Comics, manquerait plus que l’annulation de Batwoman le même mois et je serai comblée) et surtout l’arrivée du couple David et Meredith Finch, dans le but soit disant d’attirer entre autre un nouveau lectorat féminin (oh pardon, j’ai oublié de vous demander de vous asseoir, j’en vois 2 qui ont le cul par terre !), selon les propos recueillis par USA Today :

« J’aime l’idée que c’est une femme écrivant sur une femme parce que nous essayons désormais de faire appel à plus de lectrices », dit David.

Meredith d’ajouter : « Il est logique que si vous essayez d’attirer ce marché féminin, vous faites appel à lui à tous les niveaux – votre écriture démographique reflète la composition démographique de votre lectorat. »

Je ne suis pas d’accord, il est nullement besoin d’être une femme pour écrire un beau personnage féminin, sans chercher très loin Terry Moore et Greg Rucka en sont les meilleurs exemples à ma connaissance (j’ai l’impression de me répéter). Mais la « logique » chez DC en ce moment semble être de vouloir prendre quelques raccourcis bien faciles, à l’instar de Batwoman (encore, oui désolée) qui est désormais écrit par Marc Andreyko qui est gay et qui pourtant ne me semble pas pour le moment arriver à la cheville de son prédécesseur (c’est pour ça que j’ai arrêté les reviews de ce titre, elles seraient sinon inondées de larmes de sang).

La femme de David Finch va ensuite déclarer :

« Etre une femme écrivain est un aspect que je peux lui apporter. Les femmes ont tendance à réagir d’une manière différente, et je peux apporter un peu sur cette façon de penser réactionnaire qui dit que votre cœur l’emporte parfois plus sur votre tête », dit-elle.

Je ne sais pas pour vous mais moi je n’ai jamais considéré Wonder Woman comme un personnage irréfléchi ou émotionnellement ambivalent. Franchement Meredith, dans ce sens là je ne pense pas que tu puisses lui apporter grand chose… Et c’est peut-être le moment de rappeler que la scénariste a principalement officié chez Zenescope

A l’artiste de surenchérir :

« Et pour ma part, je suis heureux d’illustrer l’histoire de Meredith et de participer à l’élaboration d’une telle icône. C’est quelque chose – depuis que je suis chez DC, cela a été un privilège incroyable pour moi de pouvoir dessiner des personnages comme Batman, et de manière plus limité, Superman, et maintenant de commencer Wonder Woman. Je pense qu’elle est un personnage fort. Vraiment, là d’où je viens, et nous en avons parlé beaucoup, et nous voulons nous assurer que c’est un titre qui la traite comme un être humain avant tout, mais aussi de respecter le fait qu’elle représente quelque chose de plus. Nous voulons qu’elle soit forte – je ne veux pas dire féministe, mais un personnage fort. Belle, mais forte. »

Alors là j’entends bien les louanges et le respect que Finch déclare envers notre fière Amazone, mais quelques détails me turlupinent : Wondie sera donc forte, ça veut dire qu’elle va être capable de botter des culs, dans le pur style que l’on connait du dessinateur (dont j’aime le travail en plus, mais je vais y revenir), mais elle ne sera pas féministe. Parce que sans déconner vous nous faites iech’ avec vos histoires de Femen qui datent de l’antiquité (ou de 1941 en l’occurrence). Mais ce que l’on peut dire c’est qu’elle sera belle (amis lecteurs ne fuyez pas, ou plutôt revenez) et fortes (amies lectrices come on board, ah mais vous étiez déjà là ???).

David Finch est l’un des artistes les plus doués et les plus talentueux de sa génération, et je l’ai même je crois qualifié de « Dieu du dessin » lors de sa venue à la Comic Con l’année dernière. A l’époque  d’Ascension (1997, j’étais plutôt fraîche à cette période) je prenais son art en pleine poire, un trait à la fois brut et classique (j’avais donc 21 ans et j’aimais comparer ses comics aux sculptures de la Renaissance Italienne, pour moi c’était le Michel-Ange ou le Léonard des comics ! Avec ça si au passage j’ai pas bien vendu Ascension ! ^^). Et je peux même dire que son art m’avait fortement inspirée à produire moi même un semblant d’écriture, comme ça, parce que j’étais au chômage.

Enfin bref, tout ça pour dire que Finch est un monstre pour illustrer des personnages masculins, faisant ressortir les reliefs et les structures des corps, mais il n’arrive malheureusement pas (encore selon moi) à dégager une certaine crédibilité lorsqu’il dessine une héroïne de comics. Toutes ses femmes se ressemblent et ont la même posture, et surtout elles ont l’air d’ avoir 16 ans !!!
Et c’est le cas encore dans ce visuel que nous a tout juste balancé d’éditeur. Et en Décembre 2011 je levais déjà les sourcils sur la couv’ de Birds of Prey #4 c’est dire.

Vous pouvez vous amuser à comparer cette Wonder Woman avec la Batgirl de la couverture de Birds of Prey #4, ou bien celle d’Aphrodite IX…

Moi tout ce que je souhaite pour Wonder Woman, c’est la même approche que sur les 75 ans de Batman… Imaginez plutôt : Une Amazone considérée avec autant de respect vis à vis des deux autres parts de la trinité…

6 Commentaires

Classé dans Comic of the day

6 réponses à “Tremble Themyscira, tremble…

  1. Putain ils me font peur avec leur « Les femmes ont tendance à réagir d’une manière différente » mais bordel c’est Wonder Woman ! J’ai très peur qu’on perde le coté badass, et que l’on se retrouve avec de la mièvrerie, « parce qu’après tout, c’est ce que les femmes recherchent, non » ?
    Bref j’aime pas trop ça moi non plus…

  2. ms

    Wonder Woman est féministe? On parle bien du personnage qui tolère la politique anti-mâle de sa nation?

    • Oui tout à fait on parle bien de ce personnage là… On parle d’un personnage qui est une icône du féminisme depuis sa création et qui véhicule des principes bien plus positifs que tu ne laisses le supposer, comme ici dans Wonder Woman #170 écrit par Joe Kelly et dessiné par Phil Jimenez :

      • ms

        Apparemment elle promeut l’égalité partout sauf chez elle. Se focaliser uniquement sur une partie des aspects (positifs) de ce personnage, c’est aussi nier la démarche misandre à l’origine de sa création, démarche qui est constamment mise en évidence avec la politique de sa patrie.
        Il y a un paradoxe à juger d’autres nations sur la manière dont elles gèrent leur population et même prétendre leur délivrer un message humaniste quand on est ambassadrice d’une patrie isolationniste et ségrégationniste.
        Si Wonder Woman est devenue une icône féministe, il faut sans doute que beaucoup de monde revoit sa définition du féminisme.

      • Il me semble que les Amazones sont à l’origine des femmes toutes injustement assassinées par des hommes et ressuscitées par les déesses de l’Olympe, et sont ensuite devenues les esclaves d’Héraclès, d’où ce retrait du monde patriarcal pour vivre sur Themyscira, j’appellerai ça plus du protectorat que de l’isolationnisme.

  3. ms

    Je crois comprendre ce que tu veux dire, même s’il me semble que ta définition du mot protectorat n’est pas la bonne.
    Les raisons de cet isolement peuvent être justifiées de manière diverses, le résultat reste identique, dans les faits Themyscira demeure une nation coupée du monde extérieur et qui en rejette l’influence.
    C’est en partie ce qui rend le message de WW absurde (ta vignette).
    Les principales composantes de son discours sont le partage, l’éducation et le rejet des anciennes philosophies.
    Pourtant sa nation est isolée donc ne permet pas l’échange, l’éducation qui est donnée en pâtit forcément et de plus c’est une nation où l’on adore des divinités gréco-romaines, quelque part représentations d’anciennes philosophies.
    J’ai vraiment du mal à voir autre chose que les incohérences entre les propos plutôt positifs prêtés au personnage et ses racines bien moins admirable représentées par Themyscira.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s