Surprenante Injustice


Attention, ce billet contient un spoiler muni d’un fouet aux lanières composées de clous, mhhhhhhh…..

Injustice- Gods Among Us - Year Two (2014-) 016-000

En ce moment je sais, je râle beaucoup sur les réseaux sociaux du manque d’audace de la part de DC Comics en matière de diversité vis à vis de Marvel même si, oui c’est un fait et j’en ai d’ailleurs fait l’écho à l’époque, je salue le fait qu’Alan Scott et Bunker soient gay, que Simon Baz soit musulman, tout comme Nightrunner qu’on ne voit plus d’ailleurs… que la Huntress de la Terre 1 des New 52 (…) soit afro-américaine, ou encore qu’Equinox soit native américaine (pour la petite histoire, ce personnage est en partie inspiré par Shannen Koostachin, une adolescente militante qui fit pression sur le gouvernement fédéral des Etats-Unis pour la création d’une école au sein de la nation d’Attawapiskat, la première nation isolée du district de Kenora dans le nord de l’Ontario, Canada, recensant 2800 personnes dont plus d’1/3 âgés de moins de 19 ans. Elle perdit la vie lors d’un accident de voiture en 2010 à l’âge de 15 ans.)
Tout ça c’est très bien, mais il ne s’agit que de personnages secondaires. Aucun d’entre eux n’a son propre titre et c’est bien en cela que j’en veux gentiment à DC Comics, à l’heure où Marvel a osé Ms.Marvel et maintenant Storm sans parler de la future Thor, et des titres féminins déjà en cours depuis un petit moment (Black Widow, Elektra, Captain Marvel, X-Men…) la Maison des Idées croit au filon, si ce n’est juteux mais en tout cas fidélisant, de la diversité dans l’industrie des comics.
Car ne soyons pas dupes, tout cela reste une affaire de gros sous, mais c’est à nous lecteurs (ahem… lectrices) d’en tirer parti. C’est à nous de dire : OUI on aime ça et on en redemande. OUI, nous ne représentons certes qu’un petit pourcentage du lectorat (pas si petit pourtant, à en croire certains sondages, mais là encore j’y reviendrai plus tard :p ) mais nous aimons ce que nous lisons et nous voulons CONSOMMER.

Car pour moi en tant que lectrice de comics c’est très simple ! Si DC ou Marvel ne m’offrent pas ce que je veux lire je vais voir ailleurs ! Je vais donc voir chez Image/TopCow, IDW, Fantagraphics ou Dynamite et je finirai tôt ou tard par trouver mon bonheur indubitablement. Je lirai Witchblade, Saga, Revival, Rat Queens, Fatale, Stumptown, Lazarus, Love & Rocketsou bien sûr Rachel Rising, les titres ne manquent pas il faut le savoir…
Mine de rien, le choix est large et il ne faut pas se priver d’essayer un titre au feeling quitte à se planter, personnellement cela m’est déjà arrivé mais le Dieu des comics sait que je me suis rarement trompé ! De toute façon, cela reste une expérience positive car petit à petit, on affine ses goûts et ses désirs en matière de lecture.

Injustice- Gods Among Us - Year Two (2014-)

Tout ça pour en venir à ce qui nous intéresse aujourd’hui : la série numérique éditée par DC Comics, Injustice Gods Among Us : Year Two.
Alors autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas lu le Year One (ah ben bravo Katchoo ! Bravo !) car au départ j’avais beaucoup entendu parler de cette série… en très très mal. Et oui, je suis comme tout le monde, c’est à dire très influençable, quand on me dit « Ewwwwwww », je me dis, pfffffffffff….. Et puis ces dernier jours, indépendamment j’ai pu lire divers échos positifs jusqu’à hier, où je découvris que Renee Montoya était belle et bien présente dans cette série.
OUI PDBDM (m’envoyer un mail pour me demander ce que ça veut dire)  She’s back, non pas dans l’Univers DC régulier, mais dans un elseworld adapté d’un jeu vidéo… Alors oui nous sommes à des années lumières de Gotham Central ou 52, je ne vais pas vous vendre de la poudre aux yeux, mais notre Renee fait bien partie de l’Univers DC actuel, même si il reste alternatif…

Injustice- Gods Among Us - Year Two (2014-) 016-018 - Galerie de photos Windows_2014-07-23_21-29-44

Et quelle agréable surprise de s’apercevoir qu’en fin de compte, même si nous devons raison garder face à ce fait établi dans ce #16, ici, Batwonan et Renee sont mariées ! La Distinguée Concurrence a donc baissé la garde concernant le « bonheur  » de ses personnages à partir du moment où ils ne font pas partie de sa trame principale.
Même en une seule case, mais quelle joie de voir cela, et je ne suis pas la seule🙂

Twitter  chrise17 LOVE the relationship reveal ..

Et bien oui, il en faut peu pour être heureux.
Nous avons le retour d’une héroïne hautement appréciée de la gente féminine et de la communauté LGBT (depuis moult numéros de cette série, qui plus est), ce qui est un TRÈS BON POINT pour l’éditeur…
Tout ça c’est super !!!! Youhou !!!! Mais que va-t’il advenir du futur alternatif dont, soyons clair, personne n’en  rien à foutre ?????!
Et bien ma foi, nous en sommes au #16 et il en reste bien 20 opus supplémentaires au regard de ce qu’il a été fait l’année précédente. Nous sommes donc dans l’expectative, et en cela même restons vigilants.

DC Comics a su montrer ici une certaine ouverture, toutes ces approches restant imperméables et indépendantes à l’univers DC actuel… même si mon petit doigt me dit que tôt ou tard les vents du changement finiront par souffler…

4 Commentaires

Classé dans Comic of the day

4 réponses à “Surprenante Injustice

  1. Je crois avoir trouver ce que veux dire PDBDM…🙂

  2. Julien Lordinator

    Sinon dans un autre domaine, Ed Boon, créateur de Mortal Kombat et boss du Studio Netherealm à qui l’ont doit le premier jeu Injustice, à laisser entendre qu’un Injustice 2 serait confirmé prochainement (Très certainement dans la foulée de la sortie de Mortal Kombat X, soit l’année prochaine). D’ailleurs le comic numérique Injustice devrait continuer d’ici là et faire le lien entre les deux jeux, donc si Batwoman apparaît dedans, il y a de grandes chances que cette dernière soit jouable dans Injustice 2😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s