Les filles du Paradis : 3ème partie


Ce rétro billet géant sur Wonder Girl serait bien incomplet si l’on ne racontait pas dans les détails l’histoire de sa troisième et plus récente incarnation, alors que nous avons vu que ce nom avait déjà été employé pour faire référence à Wonder Woman dans ses jeunes années, puis au personnage de Donna Troy, membre émérite des Teen Titans aux origines assez complexes.

wonderwomanV2_105A l’image de ses aînées, la troisième Wonder Girl est un personnage intimement lié à la mythologie greco-romaine revue et corrigée par DC Comics, tout en étant capable de se suffire à elle même.
Wonder Girl troisième du nom, c’est donc Cassie Sandsmark, qui apparaît pour la première fois dans Wonder Woman vol.2 #105 sous la plume de John Byrne en 1996. Celui qui avait réussi à métamorphoser la sculpturale She-Hulk quelques années auparavant chez Marvel, essaie de marquer son empreinte durant les 36 numéros du run dont il va écrire et dessiner les pages. Mais il est sans doute difficile de faire oublier l’ère George Perez qui a tant marqué la chronologie de l’héroïne, c’est peut être l’une des raisons de son impopularité sur ce titre. Car John Byrne semble faire table rase du passé, et parmi les événements notables qu’il va développer, on retiendra le fait qu’ Hippolyta va remplacer un temps sa fille dans le rôle titre lorsque que celle-ci  accède au mont Olympe en tant que déesse de la vérité après avoir été tuée dans le #124.
Selon l’avis des fans de l’Amazone, la seule chose positive concernant le run de John Byrne restera la venue de Cassandra Sandsmark.

Cassie fait la connaissance de Wonder Woman lorsque Diana, fraîchement débarquée sur la côte ouest, se rend au musée des Arts Antiques de Gateway City où travaille sa mère, l’archéologue Helena Sandsmark, pour postuler en tant que maître de conférences. La jeune fille âgée de 14 ans se dispute régulièrement avec sa mère concernant le fait d’être responsable. Lorsque Helena décide de donner à Diana un entretien, Cassie souhaite montrer à sa mère qu’elle peut être responsable en nettoyant le nouvel artefact qu’elle avait découvert, un robot (encore un, tiens) à l’apparence d’un gladiateur mis en sommeil depuis des millénaires. Elle l’active accidentellement et celui-ci se met à la poursuivre. A chaque fois que Wonder Woman le frappe, il devient encore plus fort. Cassie conduit alors le robot vers un quai provoquant son effondrement, le robot est ainsi coincé dans la boue.
Dans cet épisode, Cassie Sandsmark n’est pas encore devenue Wonder Girl, elle ressemble plus à un garçon manqué qu’autre chose, il faudra attendre quelques numéros (plus précisément à partir du #111) pour que les choses sérieuses commencent.

WonderGirl_Helena_WW105
300px-Wonder_Woman_v.2_113C’est ainsi que pour aider Wondie à lutter contre le clone de Doomsday, Cassie va « emprunter » les sandales d’Hermès, qui lui permettent de voler et d’être très rapide, et le gant d’Atlas, qui lui octroie force et endurance. Elle fini par donner le gant à Wonder Woman pour augmenter sa force, l’aidant ainsi à vaincre Doomsday. Elle utilise également ses armes mystiques pour se battre contre Decay dans le numéro suivant. Encore une fois, Cassie prouve que son intellect lui est aussi utile que ses pouvoirs lorsqu’elle créé le dispositif nécessaire pour utiliser l’énergie de son transistor radio, obligeant Decay à utiliser son énergie stockée, et permettant à Wonder Woman de la détruire.
Impressionnée par ses instincts et sa ruse, Wonder Woman propose à Cassie de devenir sa protégée, mais Helena refuse catégoriquement cette option, craignant pour la sécurité et le bien-être de sa fille unique.

WonderGirl_Helena3_WW113
Plus tard, Cassie se rendra au mont Olympe, où elle aura une conversation avec Zeus en personne dans Wonder Woman vol. 2 #122 (qui n’est ni plus ni moins que son propre père, mais ça, on l’apprendra beaucoup plus tard, dans les #181 à 183, la jeune héroïne en sera définitivement informée au #217). Impressionné par son courage et son cran, il lui accordera son vœu le plus cher, lui concédant une version édulcorée des pouvoirs de Diana, il ne fera en fait qu’activer les pouvoirs qui sommeillaient déjà en elle. Mais le père des dieux Grecs donna également au Dr. Sandsmark la faculté de les désactiver, celle-ci désapprouvant le début de carrière super héroïque de sa fille. Helena finit par accepter son désir de devenir une super-héroïne, et n’utilisa que rarement cette faculté.

WonderGirl_Zeus_WW122

Côté look, on ne peut pas dire que la nouvelle Wonder Girl soit des plus sexy. Et pour cause, affublée d’une perruque brune et d’une grosse paire de lunettes afin de cacher son identité secrète (on remarquera qu’elle utilise le processus inversé du super héros lambda qui lui, modifie son apparence dans ses activités non héroïques), elle devient ainsi le sidekick officiel de la guerrière amazone.

cscost_jan99

Avec l’obtention de ses pouvoirs via son père, Cassie voit son aspect physique se modifier petit à petit, jusqu’à ce qu’elle range définitivement sa perruque en 2000. Un an auparavant, dans le crossover Sins of Youth où elle est membre de la Young Justice, et dans lequel les héros âgés sont devenus jeunes et jeunes héros sont plus âgés et permettant aux mentors et leur sidekick d’inverser leur statut, on la retrouve même en train de porter le costume de Wonder Woman ainsi que celui de Donna Troy (sa combinaison rouge).
C’est à cette même époque qu’elle commence à suivre l’entraînement au combat d’Artemis, l’une des guerrières Amazones compatriotes de Wonder Woman. Cette formation permet à Cassie d’avoir plus confiance en elle, et plus tard, elle finira par devenir le visage public de la Young Justice face aux médias. Car tout comme la précédente Wonder Girl, Donna Troy, notre héroïne va rejoindre un groupe de jeunes super-héros, c’est d’ailleurs au sein de ce groupe qu’elle va rencontrer et tomber amoureuse de Superboy, qui fut d’abord insensible à ses marques d’affections. Faisant office de leader légitime, les autres membres de la Young Justice se réfèrent souvent à son jugement. Avec le temps, Cassie s’épanouit pour devenir une jeune femme séduisante, et enfin réussir à attirer le regard de Superboy.

WonderGirl_Superboy_YJ4

En 2001 Phil Jimenez introduit dans Wonder Woman vol.2 #171 le personnage de Silver Swan en la personne de Vanessa Kapatelis (car il y a eu d’autres Silver Swan avant celle-ci, sinon ce ne serait pas drôle), une protégée de Wonder Woman qui sous le contrôle de Circe vient attaquer Cassie et ses camarades de classe dans l’enceinte même de son lycée, ce qui a pour conséquence de dévoiler son identité secrète au monde entier. Vanessa aurait souhaité devenir la nouvelle Wonder Girl et le fait savoir à notre héroïne d’une manière très douloureuse.

Un peu plus tard, une organisation connue sous le nom d’Optitron offre aux équipes des Titans et Young Justice de les parrainer, en les convoquant à San Francisco. Avant qu’une décision ne soit prise, une fille mystérieuse (et cybernétique) nommée Indigo venant du futur fait son apparition. Sans le savoir, elle active un Superman androïde (oui oui, le fameux Superman robot de la dernière fois !) celui là-même qui entraînera la mort de Troia . A son enterrement, Nightwing démantèle les Titans.
Les membres de Young Justice se sentant tous responsables de la mort tragique de Donna Troy, Wonder Girl, Robin, Impulse et Superboy décident de former une nouvelle équipe des Teen Titans sous la tutelle de Cyborg, Starfire, Raven et Beast Boy, tous plus expérimentés.

teentitans-turner

Wonder Girl continue de progresser dans son rôle, et découvrir de nouvelles limites à ses pouvoirs. Ares, le dieu de la guerre, va lui offrir un lasso aux pouvoirs particuliers d’une manière assez inattendue. Contrairement au lasso mythique de Wonder Woman, le sien ne peut pas forcer les gens à dire la vérité, mais il est à la place chargé des éclairs de Zeus, qui s’activent lorsque Cassie se met en colère. Le souhait d’Ares est de devenir le mentor de sa demi-sœur, lui promettant de lui enseigner un moyen de canaliser sa rage et de devenir une championne redoutable.

WonderGirl_Ares2_TT4 WonderGirl_AresLasso_TT4

Alors que les dieux grecs sont sur le point de se retirer de cette dimension avec les habitants de Paradise Island, Wonder Girl sent ses pouvoirs décliner. Avant que les dieux ne disparaissent, Ares lui donne une partie de ses pouvoirs divins et lui demande en échange de l’accepter comme son frère.

La relation Wonder Girl/Superboy va s’intensifier (ouh lala) en 2006, lorsque celui-ci prend congés des Teen Titans après avoir découvert qu’il possédait le même ADN que Lex Luthor et qu’il commençait à subir les effets des gènes de son donneur, jusqu’à se raser la tête et se retourner contre ses coéquipiers. Les deux tourtereaux vont partager un moment d’intimité dans Teen Titans vol.3 Annual #1, ce genre d’événement annonçant en général malheureusement la pire des catastrophes (mais non, Cassie ne tombe pas en cloque, on se calme).

SuperboyWG_nextlevel_TTAnn1w

En effet, Conner Kent succombera à ses blessures causées par son affrontement avec Superboy-Prime, un personnage qui a survécu au cataclysme de 1985, le fameux Crisis on Infinite Earths. Prime a en effet tous les pouvoirs de Superman, mais aucune de ses faiblesses. Dans un combat ultime, Superboy et Superboy-Prime entrent en collision dans la tour de Luthor, créant une énorme explosion. Lorsque la fumée se dissipe, la tour est détruite, mais Superboy souffre de blessures irréversibles. Alors que Wonder Girl se précipite à ses côtés, Superboy meurt dans ses bras dans Infinite Crisis #6-7, après avoir sacrifié sa propre vie pour sauver l’univers (alors laissez-moi une minute parce que là, moi j’en peux plus).

Superboy_death_IC6

Teen Titans (2003-2011) #65Secouée par ces événements, Wonder Girl quitte les Titans et rejoint une secte appelée « Cult of Conner » (52#2, #4, #11-12) dans l’espoir de ressusciter Superboy. Lorsque sa tentative échoue, elle reste dans son coin un moment, persuadée que les Titans l’ont abandonnée. C’est grâce à une mission impliquant la Confrérie du Mal qu’elle retrouve une nouvelle équipe des Titans, qui l’invite à les rejoindre.

De novembre 2007 à avril 2008, Wonder Girl aura les honneurs d’avoir sa propre mini-série de 6 numéros, faisant suite au crossover Amazons Attack paru dans Wonder Woman.

Zeus se présente plus tard à Wonder Girl pour prévenir sa fille des méfaits du Roi Lycos, le fils d’Arès assoiffé de pouvoir. Alimenté par le meurtre de ceux qui sont proches de Wonder Girl, Lycos envoie son cerbère pour attaquer les Titans et la provoque en combat singulier, utilisant certaines de ses propres capacités divines contre elle. C’est de cette manière que Cassandra se rend compte qu’elle a emprunté ses compétences divines tout ce temps, d’abord de Zeus, et plus tard, d’Ares. De plus, ses pouvoirs liés à la rage alimentés par le Dieu de la guerre lui ont causé des sautes d’humeur et des accès de colère depuis qu’elle a accepté son lasso foudroyant. Ainsi, pour la première fois, Cassandra fait appel à ses pouvoirs hérités de droit d’aînesse, et banni Lycos avec son nouveau lasso auto-alimenté (Teen Titans vol 3 #65, en 2008).

Teen Titans (2003-2011) #65 - 1

Pendant un temps, Wonder Girl trouvera brièvement le réconfort dans les bras du meilleur ami de Superboy, Robin (alias Tim Drake). La culpabilité du jeune couple mettra cependant un terme rapide à la relation, Superboy reviendra finalement à la vie avec l’aide de la Legion des Super-Héros et leur super-science du 31e siècle, (Legion of 3 Worlds #4-5 en 2009) réunissant Wonder Girl et son véritable amour. Mais lorsque le garçon d’acier rejoint les Teen Titans, lui et Wonder Girl décident néanmoins de faire ue pause dans leur relation.

Voilà pour la petite histoire de Cassandra Sandsmark, Wonder Girl troisième du nom, qui continue actuellement ses aventures au sein des New 52 et d’une nouvelle équipe des Teen Titans, mais dont je ne parlerai pas ici, par respect pour cette héroïne. Vous savez désormais tout sur celles qu’on appelle les Wonder Girls de DC Comics, trois héroïnes, trois sœurs partageant la même mythologie, et surtout trois femmes merveilleuses dont on peut retrouver les prouesses dans tout un tas de comics DC publiés avant 2011….

Allez, je vous laisse sur ces deux pages issues de Teen Titans vol. 3 #25, parce que franchement, il y en a quand même sacrément marre des robots Superman !

1755637-teentitans025page079nw 1755643-teentitans025page083ek

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Once upon a day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s