Et Marvel créa la femme


Il semble que l’année 2015 soit encore placée sous le signe du féminisme (oui le mot est lâché) chez Marvel car outre une nouvelle avalanche de titres mettant en avant des personnages féminins (Spider-Gwen, Silk, Gamorra, Unbeatable Squirrel Girl… ), l’éditeur a décidé de consacrer ses publications du mois de mars (le 8 étant je vous le rappelle la Journée Internationale du Droit des Femmes, mais ça vous le saviez déjà)  à ses héroïnes, mais aussi à des artistes féminines de générations et de provenances diverses en proposant pas moins de 20 couvertures variantes réunissant ces deux présences pour le bonheur de tous.

Par le passé, Marvel a régulièrement publié une collection intitulée Girl Comics dont le concept identique (des héroïnes dont les aventures étaient écrites et dessinées par des artistes féminines) a été remarquée de manière positive.
C’est cette fois-ci l’éditrice Jeanine Schaefer, connue pour son engagement dans la représentation des femmes au sein de l’industrie, qui a eu la lourde tache de rassembler 20 artistes dont les premiers noms ont déjà été dévoilés : Sara Pichelli, Stephanie Hans, Jill Thompson, Vanesa R. Del Rey, Stacey Lee, et Faith Erin Hicks, de quoi laisser présager de très belles pièces, ça a quand même plus de gueule que les variant Lego de la Distinguée Concurrence, vous en conviendrez.

Ci-dessous les couv’ de Thor #7 par Stephanie Hans et Uncanny X-Men #33 par Stacey Lee.

portrait_uncanny portrait_uncanny (1)

4 Commentaires

Classé dans Comic of the day

4 réponses à “Et Marvel créa la femme

  1. Marti

    Embaucher et mettre en avant des femmes travaillant dans l’industrie est tout autant, voire plus, important à mes yeux que de lancer des titres sur les super-héroïnes. Je pense qu’il est bon aussi de préciser que si les femmes sont encore minoritaires chez les travailleurs « visibles » (scénario, dessin, encrage et coloration), c’est bien de se rappeler qu’elles sont beaucoup plus présentes dans à « l’arrière », et aussi qu’elles sont là depuis longtemps avec des figures comme Marie Severin qui était déjà de la partie dès les 60’s chez Marvel.

    • Tout à fait, il y a beaucoup de femmes qui oeuvrent dans l’ombre, et j’essaie justement de leur donner un peu de visibilité dans ma rubrique Who’s Who (qui n’est pas terminée mais ça donne déjà un aperçu du nombre de femmes présentes dans le secteur depuis toujours

  2. Marti

    Je n’avais pas encore découvert cette section du site, mais en grand fan d’histoire éditoriale des comics j’y cours de suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s