La Fugue de Juan Jose Ryp


DSCN9666

Illustrateur des séries les plus emblématiques (et les plus trash) de l’éditeur Avatar Press (en vo), telles que Black Summer, No Hero, Wolfskin écrits par Warren Ellis, A Nightmare on Elm Street: Paranoid avec Brian PulidoAlan Moore’s Magic Words, et Frank Miller’s RoboCop, sans oublier le fameux Clone publié chez Delcourt, Wolverine : le meilleur dans sa partie chez Panini, et les BD (très) érotiques Jeux de filles et Gladys et Monique parus chez Tabou, le dessinateur ibérique Juan Jose Ryp nous a fait l’honneur de faire une halte dans notre belle ville rose à la librairie BD Fugue Café le temps d’une après-midi très chargée avant de repartir pour Nice et Paris puis direction F.A.C.T.S. en Belgique.

DSCN9671

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas chômé ! En 5 heures de temps et avec la plus grande gentillesse, il a enchaîné sans s’arrêter une minute interviews et dédicaces, tout en prenant le temps de discuter avec le public venu en nombre, et expliquer ses techniques de dessin et les petits secrets de son style si particulier et reconnaissable entre tous, et le voir faire est d’autant plus impressionnant lorsque l’on sait que le Monsieur est autodidacte.

DSCN9721

Quel bonheur de le voir exécuter à tour de bras et avec un enthousiasme sans faille (il m’a même demandé plusieurs fois si j’en avais pas marre de rester à ses côtés à le regarder faire !) ses sketchs, où tous les participants ont été récompensés par leur patience.
Les copains de Hype Media ont eu l’occasion de l’interviewer, une belle opportunité quand on sait qu’il se rend très rarement en convention ou en festival, la vidéo sera disponible très bientôt et je ne manquerai pas de la relayer ici.

En attendant voici une galerie des nombreuses dédicaces qu’il nous a généreusement offert, elles sont toutes superbes et illustrent bien je crois tout le talent, la simplicité et la gentillesse d’un artiste hors norme, un artiste dont la violence, la complexité ou la sensualité du trait émanent à tour de rôle d’un esprit tout aussi jovial et généreux.

4 Commentaires

Classé dans Artist of the day

4 réponses à “La Fugue de Juan Jose Ryp

  1. Twhip

    Je le vois dimanche ! Combien demandait il pour ses sketchs? merci😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s