Adapte-moi si tu peux


Cette semaine a été particulièrement riche en (effet d’)annonces concernant les adaptations de films ou de séries contenant des héroïnes de comics, et même si je devrais à force commencer à me sentir un peu blasée par toutes ces promesses (pour la simple raison qu’on en parle beaucoup, mais qu’au final on ne voit toujours pas grand chose, alors que les gars ont déjà une bonne longueur d’avance !), je ne peux m’empêcher de rester positive et enthousiaste, aussi fraîche et ingénue qu’à l’époque de l’annonce de la nouvelle série TV sur Wonder Woman il y a 3 ans (en période d’Halloween, il fallait bien que je fasse une allusion à une oeuvre horrifique, non ?).

Alors en résumé (parce que je sais que vous vous informez sur ce genre de choses via vos sites d’actualité comics préférés) voici ce que nous avons appris ces derniers jours :

1414614759

  • Lors du Marvel Event organisé afin de mettre en avant les nouveaux films prévus pour les prochaines décennies à venir (mais non j’exagère, on va jusqu’en 2018, j’aurais 42 ans, et je serais toute décrépie) deux titres ont particulièrement attiré mon attention : Black Panther ET Captain Marvel.
    Pour le premier nous connaissons déjà le nom de son interprète, il s’agit de Chadwick Boseman, spectaculaire il parait dans son interprétation de  James Brown dans le biopic du chanteur intitulé Get on up. Mine de rien, revoir un super héros black (et oui, il y a eu Blade avant quand même) être le personnage principal de son film, ça fait rudement plaisir.
    Concernant Captain Marvel, il s’agit bien de son incarnation actuelle, à savoir Carol Danvers, ce qui veut dire que malgré la déconfiture Elektra que nous avait fait subir la Fox, Marvel tente une adaptation intégralement dédiée à un personnage féminin. Oui c’est très risqué, et oui le grand public n’a aucune idée de qui peut bien être Carol Danvers, mais les dés sont désormais jetés, et lorsque l’on se rend compte du succès hallucinant de Gardians of the Galaxy qui partait malgré tout sur les mêmes bases, tous les espoirs sont permis.
    A savoir maintenant qui est susceptible d’incarner cette héroïne cosmique, il a toujours été question depuis le début de Katee Sackhoff, dont la fan base est totalement convaincue qu’elle saura tenir le rôle grâce à sa prestation dans la série Battlestar Galactica.
    Mais on parle déjà d’autres comédiennes, dont Emma Stone, Jennifer Lawrence, Kaley Cuoco, Michelle Williams, Alice eve, Jessica Chastain, Yvonne Strahovski... et Elsa de La Reine des Neiges (oui, bon, si on peut plus rigoler maintenant…)

fpxcl0bplctkfl2dzejc

  • A défaut d’images fraîches depuis cet été, nous avons eu droit à d’hypothétiques renseignements (oui je sais ça part très mal, et je déteste relayer ce genre de choses), concernant une éventuelle trilogie cinématographique dédiée à Wonder Woman, toujours incarnée par Gal Gadot. C’est le site Bleeding Cool, toujours aussi bien renseigné, qui relaye l’info.
    En 2017 (j’aurais 41 ans donc, si vous suivez bien) cette première partie -et véritable premier film sur Wondie- aurait la particularité de respecter l’esprit de son créateur William Moulton Marston, en transposant le pitch initial sur Paradise Island puis dans les années 20. Pourquoi dans les années 20 et non pas les années 40 (ère de création de l’héroïne et environnement historique où elle a commencé légitiment à évoluer, aussi bien dans les comics que dans la série TV) allez-vous me demander ? Tout simplement parce que cette époque marque les prémisses du féminisme de notre société moderne, avec notamment en 1920 le vote du 19e amendement de la constitution des Etats-Unis qui rend possible le fait que toutes les Américaines blanches obtiennent le droit de vote. Cette période historique, si elle est véritablement choisie, est loin d’être anodine.
    Le fait est que le second volet devrait, toujours d’après les dires de Bleeding Cool se dérouler cette fois-ci pendant les années 30-40. Cette fois encore, si il fait allusion à l’effort de guerre incarné par les ouvrières, infirmières, et autant de petites mains présentes et indispensables durant la Seconde Guerre Mondiale, à la fois symbolisée par Rosie La Riveteuse, la Wonder Woman de Marston, ou indirectement l’Agent Carter et sa future série TV prévue par Marvel, ce film ne pourrait que légitimement rassembler le plus grand monde (au même titre que Captain America) si il est bien exploité.
    Le troisième opus, centré sur sa présence au sein de la JLA, devrait vraisemblablement se dérouler dans le présent, espérons qu’elle ne finisse pas secrétaire, comme ce fut le cas dans la version papier, c’est tout ce qu’on lui demande…

supergirl-tv-series-casting-info-revels-new-details

  • En ce qui concerne la série TV sur Supergirl, une belle brochette news a été divulgué cette semaine, avec tout d’abord un nom, Danvers, que les fans de Marvel attribuent tout de suite à Carol Danvers, mais qui est aussi le nom d’emprunt utilisé par Kara Zor El sur terre en se faisant appeler Linda Lee Danvers. Une des versions de l’héroïne (créé par Peter David et Gary Frank) se nomme également Linda Danvers, ce patronyme (qui est celui dans la future série de sa famille adoptive) a donc légitimement sa place.
    On apprend donc que Kara arrive sur Terre à l’age de 12 ans (ce qui laisse présager quelques belles scènes sur Krypton au moins dans le pilote, on peut toujours rêver) et qu’elle est recueillie par une famille de fermiers. Certes, on a ici une impression de déjà vu mais c’est quand même un peu mieux que de finir à l’orphelinat comme dans la version originale. A la suite d’un événement spectaculaire, Kara va être obligée de se servir de ses pouvoirs de façon héroïque alors que ses parents adoptifs le lui ont toujours défendu, et ainsi assumer sa condition de fille de Krypton (alors là, moi, je suis déjà en train de passer la serpillière).
    La vraie originalité concernant cette future série est la présence d’une sœur adoptive et l’importance de celle-ci dans la vie de notre héroïne. Âgée de deux ans de plus qu’elle et prénommée Alex, son intelligence hors du commun et son intérêt pour les domaines scientifiques et extra-terrestres en font une aide précieuse pour Kara, d’autant plus qu’elle travaille pour une organisation gouvernementale. C’est le genre de personnage que l’on voit dans toutes les séries actuellement (Arrow, Agents of SHIELD, Flash…), mais sa présence en tant que sœur, et non pas « meilleure amie », et une idée très intéressante.
    La présence d’autres personnages appartenant cette fois-ci à l’univers de Superman a également été annoncé : Cat Grant, Jimmy Olsen, Winslow Schott et Hank Henshaw. On pourrait se permettre de rêver un peu et espérer la présence de Maggie Sawyer en tant que représentante des forces de l’ordre dans la série…

4011967-spider-women_1280.jpg

  • Enfin, une rumeur persistante concernant un Spin-off de The Amazing Spider-Man commandité par Sony et mettant en scène une équipe de super héroïnes appartenant à l’univers du tisseur se fait de plus en plus précise.
    A la base lorsque j’ai entendu parler de ce semblant de projet cet été, je l’ai pris comme un coup de bluff de la part de Sony qui, sans avoir d’idée précise de ce qu’ils voulaient faire, a balancé cette fausse info pour savoir comment allait réagir le monde des Internet. Le retour plus que positif, couplé à l’affaire Milo Manara qui a popularisé malgré tout le personnage de Spider Woman, ainsi que le buzz généré par le fulgurant succès de Spider Gwen a certainement motivé les exécutifs de la Major pour tenter l’aventure.
    A voir désormais comment les choses vont évoluer.

Nous sommes donc dans une ère où le doux rêve de voir enfin apparaître des films et des séries de qualité mettant en scène des héroïnes digne de ce nom est pratiquement palpable (sans mauvais jeu de mots).
Tous ces projets, si ils sont menés avec le plus grand sérieux et le respect du matériau de base (quitte à prendre certaines libertés) nous permettraient quand même de passer à autre chose et d’en finir avec cette malédiction de navets tels que Supergirl, Catwoman, Elektra ou le pilote de Wonder Woman qui ternissent aux yeux du grand public l’image déjà pauvre et la plupart du temps mensongère de ce que ces personnages sont vraiment.

1 commentaire

Classé dans Movie of the day, TV show of the day

Une réponse à “Adapte-moi si tu peux

  1. Marti

    Avant Blade on a déjà eu d’autres films avec des super-héros noirs en vedette : Spawn avec Michael Jay White bien évidemment et… Steel (nommé « Le justicier d’acier » chez nous) avec Shaquille O’Neal ! Comment ça, tout le monde l’a oublié ???

    Une trilogie sur Wonder Woman se déroulant à plusieurs époques serait une p****** d’idée, je suis absolument pour que les films de super-héros tentent de plus en plus ce genre de choses, qui en plus de nous fournir de l’inattendu permettraient au genre de (moins vite) lasser.

    C’est de plus en plus intrigant cette série Supergirl, mais j’ai assez peur quand je lis que le casting voudrait un « mâle alpha de 28/29 ans » pour le rôle de Jimmy Olsen…

    Avec les rumeurs d’un retour de Gwen comme clone dans la suite des films Spider-Man, peut-on fantasmer sur une Spider-Gwen ? Rien que pour revoir Emma Stone dans le rôle, je suis prêt à payer pour voir une adaptation de la Saga du Clone au cinéma !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s