Les aventures d’Electra Woman and Dyna Girl


digital_EWDG_ContentImage_desktop-370x590

Mine de rien et contre toute attente, les super héroïnes ont toujours eu une place de prédilection dans le cœur des téléspectateurs d’hier et d’aujourd’hui, de Batgirl en 1967 à Wonder Woman avec un premier pilote resté confidentiel cette même année, puis en 1974 pour rester dans la postérité deux années plus tard, sans oublier cette chère Isis en 1975,  les quelques personnages féminins visibles dans la série animée Super Friends à partir de 1973 où l’on pouvait retrouver Hawkgirl, Rima, Wendy Harris, et bien sûr Jayna, sans oublier celle sur Spider-Woman en 1979
Les années 90 ont également eu leur lot de représentation plus ou moins positive, grâce notamment aux franchises X-Men et Justice League, jusqu’à ce que l’on retrouve depuis peu un nouvel intérêt pour ces héroïnes issues des comics, de l’Agent Carter à Jessica Jones en passant par Supergirl, la quintessence même du super héroïsme au féminin depuis Buffy contre les vampires (wow wow wow… Ma chérie, il faut que tu te calmes un peu, je sais que tu es super excitée mais n’exagère pas non plus…).

Mais si il existe une série TV dont pratiquement personne n’a entendu parler chez nous (et c’est bien pour cela que je vous en parle d’ailleurs, parce que c’est hyper important !), et mettant en scène deux super héroïnes, c’est bien Electra Woman and Dyna Girl, un programme qui débuta le 11 septembre 1976 (autant la date est nulle à iech, autant l’année est toujours aussi magnifique) le temps de 16 épisodes de 12 minutes dans le cadre du Krofft Supershow diffusé sur la chaîne ABC.
Véritable Dynamic Duo au féminin, Electra Woman et sa jeune acolyte Dyna Girl (incarnées par Deidre Hall et Judy Strangis) luttent contre le crime lorsqu’elles ne sont pas reporters pour un magazine, grâce à une panoplie de gadgets tous plus improbables les uns que les autres, tout en évoluant dans un univers où le kitsch atteint son paroxysme (les décors et costumes sont une ode au bon goût) à l’instar de son aînée des 60’s,  la série Batman dont elle « emprunte » d’ailleurs de nombreuses idées (de la musique aux gadgets et autres véhicules).
Au volant de l’ElectraCar, et équipées de leur Electra-Scan, Electra-Vison ou Electra-Beam, EW et DG ne ménagent pas leurs efforts à courir derrière les malfrats dans des couloirs labyrinthiques, le tout commenté par la voix d’un narrateur qui rajoute une tension quasi insupportable à une intrigue déjà très complexe. 

25 ans plus tard, la WB Television Network fait tourner le pilote d’une nouvelle série qui se veut être une parodie de la précédente (qui était elle-même une parodie de Batman… vous suivez ?) avec une Electra Woman (Markie Post) revenue de tout, complètement désabusée et alcoolique vivant dans une caravane, son mari lui ayant même préféré les atouts de Dyna Girl (le salaud). L’épisode pourtant assez drôle n’est pas retenu, condamnant nos deux héroïnes colorées à repartir dans les limbes de l’oubli.

Mais à une époque où les super héros ont plus que jamais la côte autant sur le grand que le petit écran, un concept aussi original ne pouvait éternellement être mis de côté, c’est ainsi que Legendary à récemment décidé de mettre en chantier une websérie mettant une nouvelle fois Lori et Judy (leur prénom dans le civil) à l’honneur.
Les EW et DG de ce reboot sont cette fois-ci incarnées par les Youtubeuses Grace Helbig et Hannah Hart dans un programme où selon ses comédiennes les Gilmore Girls rencontrent Marvel
Cette fois-ci, Electra Woman et Dyna Girl se déplacent de Akron, Ohio à Los Angeles avec l’objectif de se faire une réputation dans le monde de la lutte contre le crime. Le seul problème ? La concurrence avec des dizaines d’autres super héros et leurs propres intérêts.

Réalisée par Chris Marrs Piliero, la série actuellement en tournage n’a pas encore de date de sortie annoncée, on y jettera en tout cas un coup d’œil quand elle sera disponible, en espérant retrouver un peu le charme de la première série.

1 commentaire

Classé dans TV show of the day

Une réponse à “Les aventures d’Electra Woman and Dyna Girl

  1. Je ne connaissais pas ces merveilles (donc merci😉 ) et j’espère voir la nouvelle mouture bientôt (elles me plaisent bien, les nouvelles, d’ailleurs… ).. enfin, faut voir ce que ça va donner mais jouer sur la corde de la parodie peut-être sympa, si c’est bien fait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s