Batgirl Forever


Yvonne

« Je rencontre des jeunes femmes qui disent que Batgirl est leur modèle … Elles me disent que c’est parce que c’est la première fois qu’elles se rendent compte que les filles peuvent faire les mêmes choses que les garçons, et parfois même mieux. Je pense que c’est très agréable. »

Yvonne Craig

« Pour la plupart d’entre nous, la révolution n’est pas apparue au terme d’une lecture insipide ou d’une polémique poussiéreuse. Pour la plupart d’entre nous, la révolution est apparue sur la selle d’une moto de dentelle brodée, et portant des collants violets scintillants. »

Gail Simone

Celle qui a personnifié pour la première fois et à la perfection Barbara Gordon en 1967 s’en est allée d’un cancer du sein à l’âge de 78 ans, au terme d’un combat contre la maladie qu’elle menait depuis plusieurs années auprès de ses proches.
Bien avant Lynda Carter, Helen Slater, Lyndsay Wagner, Lucy Lawless, ou Sara Michelle Gellar pour ne citer que les plus marquantes, Yvonne Craig fut une pionnière parmi les rares super héroïnes qui ont jalonné le panorama audiovisuel de ces 50 dernières années.

Bon nombre de médias ont relayé cette bien triste nouvelle, prouvant l’impact que cette comédienne a pu avoir dans notre subconscient, car quelque soit l’âge que nous ayons tout un chacun, nous pouvons tous ressentir personnellement à quel point cette perte est grande au sein panthéon des super héroïnes.

Moi même, je ne suis pas tombée amoureuse de Batgirl grâce à Yvonne comme j’ai pu l’être avec Wonder Woman et Supergirl par le biais de leur comédiennes respectives. Mais en ayant vu la fameuse série où elle a pu exprimer tout son talent le temps d’une ultime saison, comment ne pas être séduite par son franc-parler, sa fraîcheur, son volontarisme et sa gestuelle, dont ses talents de danseuse étaient indéniables, sans parler de sa constante implication pour son rôle, jusqu’à reprendre celui-ci 4 ans plus tard dans le cadre d’une campagne pour l’égalité des salaires aux Etats Unis.

En resituant le contexte du statut des super héroïnes et de son évolution depuis près de 50 ans, l’apparition de Batgirl était déjà considérée comme une véritable bénédiction, à une époque où ses partenaires de papiers subissaient les affres du Comic Code.

Son arrivée fracassante afin de booster l’audience de la série et amener un public féminin renvoyait directement l’image des héroïnes des années 40, audacieuses et indépendantes telles que Miss Fury ou Black Canary. Car en plus d’être douée pour la bagarre, Barbara Gordon était une femme d’une grande intelligence et parfaitement érudite, incarnée par une comédienne qui allait sans le savoir devenir un modèle pour des générations de téléspectatrices, puis de lectrices.

11903721_10153585088058024_874322136045796622_n

Yvonne Craig n’a jamais cessé d’être une source d’inspiration pour les scénaristes et artistes qui ont du traiter son personnage, Gail Simone reprenant ses talents de danseuse lors de ses scènes de combats, Cameron Stewart et Babs Tarr revisitant son fameux costume pour leur version actuelle. Et aux yeux des  nombreux fans de Barbara, elle restera la seule et unique personnification de cette héroïne.

Son décès ne nous fera pas oublier à quel point son rôle aura marqué les esprits pendant des décennies, et encore moins que Batgirl est l’une des héroïnes plus puissantes ayant jamais existé, et ce sans une once de super pouvoir, juste parce qu’elle se suffit à elle-même.

Poster un commentaire

Classé dans Goddess of the day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s