Les jeudis de l’angoisse (des comics) #16


10756581_817892861567148_1773211293_o

Night of the Living Deadpool / la Nuit des Morts-Vivants de Deadpool

1

Je suis partout en ce moment ! Au cas où vous ne vous en seriez pas rendu compte, (dans ce cas vous devez vivre dans une yourte au pôle nord ou un penthouse avec des prostitués en déconnexion avec le monde moderne) mon film est visible un peu partout dans les salles de ciné du monde et de Navarre (d’ailleurs je me suis toujours demandé où était ce fameux Navarre… Tout le monde en parle, ça doit être chouette !) et autant y aller franco de porc, je casse la baraque, je suis partout, on parle de moi dans la presse (sauf dans Closer, je suis déçu… Pourtant je fais tout pour  !) je suis une célébrité  ! Enfin une célébrité, je l’ai toujours été, dans ma tête vu le monde qu’il y a et parmi ces asociaux consommateurs de papier que sont les fans de comics, mais depuis ce film, c’est la grande vie : Même des gens que je ne connais pas reconnaissent ma gueule d’ange, un peu comme Katchoo, la fille très énervée qui dirige ce blog, elle aussi très connue en passant.

2C’est en faisant des recherches sur internet à la recherche d’un tutoriel sur les techniques de protection des silos nucléaires en Ouzbékistan (en fait je cherchais du porno, et comme il y a Lesbian dans le titre…) que je suis tombé sur son blog et plus particulièrement cette rubrique qui j’avoue me plaît bien parce que l’horreur, ça me connait, même si pour moi c’est plus souvent fun qu’autre chose :p (Note de Lordinator : Wade, j’ai dit pas d’émoticônes, tu écris une rubrique, tu tchatches pas sur Tinder là !)
Quel rabat-joie celui là… Bon du coup comme j’aimais bien cette rubrique, j’ai demandé à l’auteur si je ne pouvais pas étaler ma prose et parler d’une de mes aventures bien gore qui m’est arrivé dans un univers alternatif que ma raconté un autre Deadpool d’une autre dimension, car oui, je connais d’autres Deadpool d’autres univers ^_^ (Note de Lordinator : ARRÊTE avec les émoticônes !) Mais il était à la japonaise celui-là… Il est tout mimi en plus… Bon c’est tout, j’arrête… L’auteur de cette rubrique fut ravi que je prenne sa place pour ce mois-ci et il s’est enfui en courant en me lançant une histoire de solitude et de poignet, un paquet de mouchoir en papier à la main… Enfin bref, j’ai pas tout compris… (Note de Lordinator  : ZUT !)

Le fait est que je suis là, alors éteignez les lumières, serrez-vous les uns contre les autres et écoutez mon histoire, celle de Night of The Living Deadpool  (La Nuit des Morts-Vivants de Deadpool pour les non-anglophones, car oui, je suis américain).

3L’histoire commence simplement : Je me réveille dans un restaurant désert, une phénoménale gueule de bois en travers du crâne avec comme fond sonore des gémissements dignes des ronflements de Blind Al après une soirée tequila.
Tant bien que mal je m’extirpe de ma torpeur et commence à visiter ce monde post-apocalyptique en noir et blanc dont je suis le seul élément colorisé (cherchez pas à comprendre, le noir et blanc c’est cool dans un film d’horreur, ça fait old school).
Ça ne vous rappelle rien  ? Si hein, la série avec Andrew Lincoln adaptée d’un comics lui même déjà en noir et blanc, lui même déjà inspiré d’un film en noir et blanc, à croire que le noir et blanc, c’est un peu la couleur du zombie à la base, donc dans le fond c’est pas étonnant que mon histoire de zombies commence en noir et blanc…
Ah mince, du coup exit le suspense : Dans cet univers aux teintes argentées, les zombies dominent le monde et votre serviteur va devoir survivre tant bien que mal aux dévoreurs de chair humaine, mais aussi à toute une tripotée de menaces diverses et variées comme, l’A.I.M., mon propre facteur auto-guérisseur et même un gang de mamies vengeresses de l’apocalypse ! Et puis bon sang la plus grosse question : Pourquoi je suis le seul en couleurs dans ce bazar  !?
Donc vous voilà partis en ma compagnie pour une véritable odyssée zombiesque, faite de rires, de gore, de quiproquos et de coups de théâtre : Bienvenus dans La Nuit des Morts-Vivants de Deadpool, et comme c’est avec moi, ça mérite forcément le détour  ! Pourquoi ? Déjà pour les gus aux commandes, et il y a du lourd, dont un Espagnol ! Et ouais, j’adore la paella  !

Pour l’équipe créative donc, j’ai réussi a choper la crème de la crème : Pour relater mes aventures tel un Robert Howard avec Conan lui contant ses aventures (je ne sais pas ce que prenait Howard mais visiblement c’était de la bonne, moi je ne prends rien en passant, alors imaginez si c’était le cas…), j’ai choisi ce bon Cullen Bunn, un habitué de chez Marvel puisque le bougre bosse pour la Maison des Idées de génie variable depuis 2012 et a tourné sur la plupart des titres de mes potes : Mister pyjama alias Spider-Man, mon pote griffu Wolverine, ces bons samaritains d’Avengers et même l’event typiquement Marvelien dont personne ne se souvient et qui n’a servi à rien (pléonasme) Fear Itself.
Il avait déjà bossé sur moi (enfin avec moi, n’allez pas croire ce que je n’ai pas dit, on est visiblement sur un blog respectable) dans ma propre série et sur mon duo avec ce gros dur monolithique de Cable, le fils d’une autre dimension alternative de Cyclope, l’ex nouveau chef des X-Men par intérim… Et après on s’étonne que j’ai du mal à rester chez les X-Men… La fois où dans un coup de folie j’ai voulu dézinguer tout mes potes super-slips, (Deadpool Kill The Marvel Universe, un titre qui claque bien, même si je l’ai piqué au Punisher) c’était lui aussi qui était aux commandes, autant dire que ce gars me connait bien  !

7Enfin bref, Cullen Bunn pour le coup et pour relater mes trépidantes aventures aux pays des zombies, il fait bien le taf, en racontant mon histoire de manière assez cool et originale alternant plein de clins d’œil à tout plein de films et bandes dessinées que j’aime bien avec des trouvailles à lui, et ce tout en respectant ma verve et mon charme qui font mon succès depuis ma création, c’est du bon taf, sérieux  ! Merci Cullen, t’es un mec cool même si ton nom est bizarre, on dirait une marque de donuts.

Pour mettre en image tout ce bazar, j’ai choisi un artiste d’exception, un surdoué du crayon, le De Vinci du spandex, j’ai nommé euh… Un gars nommé euh… Deux secondes (recherche rapide sur Gogole…) Ramon Rosanas ! Il a fait quoi le dessinateur espagnol avant de représenter ma trogne en train de défourailler du zombie ? Bah euh, (recherche rapide sur Gogole deuxième partie…) il a bossé chez Marvel sur tout un tas de trucs, en tant qu’encreur ou dessinateur sur les adaptations des films Iron Man 2 et 3 (vous savez, le genre de comics que personne ne veut faire et que l’on refile aux petits nouveaux…), sur la mini-série Spider-Man 1602, une mini-série sur Atlas que personne n’a lu (et de toute façon Atlas dans l’univers Marvel, personne ne sait qui c’est !) et depuis quelques temps, il bosse sur la série Ant Man, le personnage Marvel que tout le monde trouvait ringard avant son film (personnellement, j’ai pas eu besoin d’un film, mais de plusieurs apparitions dans des cartoons et des jeux vidéos… Mon film est venu après, moi ! Je l’ai eu à la sueur de mon front et de mes vannes !) et donc cette fabuleuse mini-série sur moi qui tue des zombies, mais il l’a fait avant de s’occuper de Ant Man hein, du coup je sais pas comment je dois le prendre… J’étais genre un coup d’essai ou autre chose ? Je me sens sale d’un coup, l’impression d’avoir été utilisé… J’aime bien🙂 (Note de Lordinator : Wade ! Les émoticônes !) Oh tiens t’es revenu toi ? Ta boite de mouchoirs est vide ?! Tu devais être sacrément enrhumé.

9Dans le fond, mes aventures chez les cannibales putréfiés, c’est pas du neuf  : Thor s’est déjà cogné avec des zombies aussi (1) (faut toujours qu’il fasse mieux que tout le monde lui…) et plusieurs de mes potes super-héros ont déjà eu leur lot d’histoires un peu glauques, même le gentil Spider-Man, quand il se frotte à ses symbiotes c’est pas joli joli (2) et que dire d’un gars comme Ghost Rider (3), c’est quand même un motard en cuir avec un crâne enflammé à la place de la tête quoi ! Il me fiche les foies ce mec d’ailleurs…
Même moi, avant de me retrouver dans ce monde de zombies, j’avais sacrément fait dans le gore avec mes potes de X-Force (4) ! Que dire de la concurrence quand on voit ce que ce bon Batman s’envoie comme tueurs psychopathes, vampires et autres monstres en tout genre dans sa ville qui n’existe même pas !
Donc mélanger du Super-slibards et de l’horreur, ça n’a rien de nouveau et donc dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui, pourquoi vous devriez lire mon histoire plutôt qu’une autre ? Parce que je suis dedans tout d’abord, et que chaque comics dans lequel je suis, c’est déjà en soit un événement, ensuite parce que c’est bien : L’histoire est cool et marrante, le traitement graphique est original et c’est super bien dessiné. Et puis autant être franc, vu la mode actuelle des zombies et le buzz de mon film, ce bouquin, c’est un peu le mélange de deux mondes pourtant opposés, un peu comme le chocolat sur la crème glacée sauf que là c’est plus du jus de cervelle en fait.
Bon allez, je me suis bien marré, mais il m’a dit deux pages et j’ai toujours pas fait les renvois avec les petits numéros… Bah pas grave, il le fera, allez zou, bonne lecture et salut les gens  !

8

Et allez voir mon film  !

(Note de Lordinator  : Ah le sagouin… Bon bah je m’y colle du coup…)

1 : Je pense que Wade parlait de la mini série Thor Viking, disponible en VF chez Panini dans la collection Marvel Dark.

2 : Là, il pensait sûrement aux mini-séries consacrées aux symbiotes, dont la plupart on été traduites en VF , notamment l’excellent Venom Vs Carnage, de Peter Milligan et Clayton Crain, publié aussi dans la collection Marvel Dark.

3 : Idem pour Ghost Rider, rendez-vous dans la collection Marvel Dark, pour un rodéo orchestré par Garth Ennis et Clayton Crain  !

4 : La série Uncanny X-Force, à lire en VF aussi, mais pas dans la collection Marvel Dark, plutôt en Deluxe, toujours chez Panini😉
(Note de Deadpool  : Ah, t’as mis un émoticône  ! Grillé  ! Du coup je me venge  :🙂😦😉 -_- 😥:/😛 )

Deadpool : la Nuit des Morts-Vivants disponible en VF chez Panini dans la collection Marvel Dark depuis le 8 octobre 2014.

Poster un commentaire

Classé dans Comic of the day, Mood of the day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s