You Go, Girl !


STL015926-1-600x923

La Pride Month 2016 (le mois des fiertés LGBT se déroulant chaque année en juin à travers le monde, en hommage à la révolte du Stonewall Inn) qui se clôt chez nous via la Marche des Fiertés de Paris nous aura laissé cette année un certain goût d’amertume dans nos coeurs suite aux événements d’Orlando et d’Istambul, où cette manifestation pacifique a encore une fois été réprouvée à coup de gaz lacrymogènes et d’interpellations.

Dans nos rangs, la communauté transgenre a toujours été particulièrement touchée par des vagues de violence et de dénigrement, malgré les récents progrès en terme visibilité véhiculée par différents médias ou sériés américaines, où l’on a pu voir des personnalités telles que Laverne Cox, Lana et Lilly Wachowski en passant par Caitlyn Jenner, autant de stars qui ne nous font pourtant pas oublier la triste réalité.

Cette même visibilité, nous avons pu la retrouver dans le medium des comics dès les années 80/90, de manière totalement assumée ou en employant la fameuse combine du shapeshifting (bonjour Cloud, bonjour Jessie Drake, bonjour Xavin). Sans faire une énumération impersonnelle de ces différents personnages, des noms ressortent toutefois du lot pour ce qu’ils ont pu apporter dans ce combat pour l’acceptation. On retiendra ainsi Coagula, Lord Fanny et Wanda Mann chez Vertigo, Shvaughn Erin, Alysia Yeoh et Masquerade chez DC, ou encore Tong, Sera, et nos 3 métamorphes précédemment cités chez Marvel.

Evidemment les éditeurs indépendants ne sont pas en reste et l’un d’entre eux est justement sur le point d’introduire un nouveau représentant de la cause. Aftershock Comics (un éditeur décidément très LGBT friendly) s’apprête en effet à lancer en septembre Alters, une nouvelle série de super héros en mode X-Men avec en premier plan Chalice, AKA Charlie Young un jeune étudiant qui débute sa transition Male to Female dans le secret vis à vis de ses parents, mais également doté de super pouvoirs (il peut contrôler la gravité et voler). Cette nouvelle héroïne va devoir lutter contre Matter Man, un fasciste aux multiples pouvoirs dont le maître mot est la persécution, aux côtés de personnages également issus de la diversité, dont un métamorphe qui devient tétraplégique et doit faire face à un choix : le rester et vivre, ou bien opter pour un dernier changement qui lui accordera la mobilité, mais se révélera fatal au bout d’un mois, ainsi qu’une héroïne peu attrayante, j’imagine loin des standards de l’industrie mainstream.

Aux commandes de cette série on retrouve le scénariste Paul Jenkins que l’on ne présente plus, la dessinatrice Leila Leiz (dont le trait me fait penser à celui de Laura Braga) et la coloriste (transsexuelle) Tamra Bonvillain (Doom Patrol, Wayward, Moon Girl and Devil Dinosaur…).
Paul Jenkins
a eu la chance d’avoir été élevé par une mère lesbienne célibataire (c’est marrant, ça me rappelle quelqu’un) aux côtés de son frère dans le comté de Dorset, dans le sud ouest rural de l’Angleterre.
La question des droits LGBT lui est donc complètement acquise depuis quasiment toute une vie et ce projet lui tient d’autant plus à cœur qu’il a été entamé en 2005, mais dont le vrai déclic a eu lieu en 2014 grâce à une rencontre avec Liz Luu alors simple participante lors d’un panel sur la création des personnages de comics dans une convention, et désormais assistante exécutive chez Cartoon Network. Celle-ci lui a soufflé l’idée d’introduire dans un de ses futurs scénarios un personnage transgenre qui n’aurait pas encore transitionné et qui par conséquent ne pourrait se présenter en tant que une femme uniquement en costume de super héroïne.

Inutile de dire qu’avec AltersAftershock Comics envoie non seulement du lourd mais impose à grand coup de communication bien sentie (dont un article sur le site du NY Times), un nouveau standard, comme à la belle époque de 2006 via DC Comics et sa nouvelle Batwoman à grand renfort de médias interposés.
Ce qui est certain c’est que je souhaite la même aura à Charlie Young qu’à Kate Kane, et je serai toujours ravie de mettre à jour l’actualité de cette nouvelle super héroïne, c’est du reste le moins que je puisse faire…

3 Commentaires

Classé dans Somewhere over the Rainbow

3 réponses à “You Go, Girl !

  1. Belziane

    A voir, ça peut être intéressant, par contre me vient une interrogation et je prendrais batwoman comme exemple:

    – Sommes nous plus intéressé par batwoman ou par ses orientations sexuelles?

    Dans le cas d’Alters, bon le concepte du personnage fait, mais au final batwoman si elle avait été Hétéro, est ce qu’au final ça change tant que ça la nature même du personnage?
    Je trouve même que la question de l’homoséxualité à plus d’impacte dans Ultimate X-men (relation Colossus/Diablo avec un diablo qui est un peu homophobe) que dans batwoman.

    J’aime bien tes posts, ça me permet de voir une autre vision et de réfléchir sur le sujet.

    Merci beaucoup pour le post.

    • Avec Batwoman son orientation sexuelle est importante dans la mesure ou les lecteurs LGBT peuvent se reconnaître dans son parcours (comme par exemple lorsqu’elle a choisi de quitter l’armée à cause de la politique du don’t ask don’t tell a ce moment là encore en vigueur aux Etats Unis). Il aurait été très intéressant de voir comment elle allait gérer son statut de belle mère, malheureusement on ne verra sans doute jamais cette facette pourtant très intéressante à explorer..

      Merci à toi de me lire🙂

      • Belziane

        Merci à toi de prendre le temps de me répondre ^^. J’avais pas vu comme ça, mes lectures batwoman c’était que le 52 et le film ^^.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s