Not in Kansas Anymore


Chapter 04, Page 08 — Kahlil

Grâce à Fanny Monstier du blog Comics pour Noob, j’ai découvert hier une bien belle pépite qui porte le nom de Kahlil, un webcomic comme je les aime créé par Kumail Rizvi, un dessinateur et architecte britannique d’origine pakistanaise.
Mise en ligne depuis octobre 2015 et composée à l’heure où je vous parle de 4 chapitres, Kahlil part d’un postulat assez simple et d’autant plus universel qu’il revient à l’esprit fondamental du super héros dont il fait directement (et respectueusement) référence : et si le vaisseau du petit Kal-El s’était écrasé au Pakistan plutôt que dans un champ perdu du Kansas ?

Certes, l’idée n’est pas nouvelle ni originale en soit, de Superman : Red Son où le big blue devient carrément red, ou Justice League: Gods and Monsters où l’on a droit cette fois-ci à une version mexicaine de l’immigré le plus célèbre de la pop culture, sans parler du New Super-Man chinois qui a fait ses débuts le mois dernier chez DCil est très facile finalement de transposer le mythe de Superman vers des cultures et des ethnies différentes, et c’est bien ce qui donne toute la force et la beauté d’un tel personnage…

A l’image de Ms. Marvel et sa Kamala Khan elle aussi d’origine pakistanaise mais résidente aux Etats Unis, Kumail Rizvi s’offre (et nous offre également par ce biais) une occasion de parler de sa propre culture avec la plus belle sincérité du monde, il y a du Marjane Satrapi dans cette oeuvre, qu’on se le dise.

Le fait est que ce webcomic prend son temps, et l’on comprend très bien que l’arrivée de ce nouveau Superman n’est absolument pas une finalité en soit, mais plutôt une opportunité de dévoiler au lecteur au terme des lieux et des discussions partagés par ses principaux protagonistes, toute la beauté et la diversité de la culture pakistanaise.
Les références multiples par rapport au matériau original sont bien présentes sans toute fois être obsessionnelles quitte à passer pour du nerdisme à outrance.
Kahlil s’avère être un très beau mélange entre un hommage vis à vis du plus universel des super héros, et une immersion totale et (j’ai l’impression) avertie sur la jeunesse pakistanaise de nos jours, dont le statut est d’autant plus fragile mais en même temps pleine d’espoir. Ne s’agit-il pas au bout du compte du message véhiculé par le Man of Tomorrow ?

khalilsuperman

Poster un commentaire

Classé dans Comic of the day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s