Batwoman is Love


Les enfants il me tarde de vous retrouver.
Il me tarde de vous dire tout le bien que je pense de la seconde saison de Supergirl par exemple, et à quel point la série Rebirth de Wonder Woman est toujours aussi excellente.
A vrai dire il n’y avait qu’une seule héroïne capable de me sortir de mes préoccupations actuelles, toutefois fondées sur ma passion pour les comics, Batwoman est ainsi apparue sur le toit d’un immeuble, apportant tout le réconfort possible à l’une des victimes indirectes de la tuerie d’Orlando.

Cette scène, nous allons la retrouver dans l’anthologie Love is Love, le fabuleux projet de  Marc Andreyko dont je vous ai déjà parlé, une oeuvre salvatrice pour toutes celles et ceux qui ont pu se sentir concernés, touchés, meurtris à vif par cette apocalypse.

love9

Cette page livrée aujourd’hui est d’autant plus significative pour moi qu’elle est issue d’un couple que je connais depuis un petit moment déjà, à savoir Cat Staggs et Amanda Delbert. Ces deux artistes élèvent ensemble une merveilleuse petite fille, une petite Wondie qui suivra sans problème le parcours de ses deux mamans, compte tenu de leur talent.

Cette page me rappelle également une autre scène aussi symbolique, mise en valeur par Frank Quitely et Grant Morrison via le personnage de Superman dans All Star Superman.

supermanrooftop

Les super héros ne nous veulent que du bien. Ils ont beau être des personnages fictifs, eux et leurs auteurs nous insufflent une lueur d’espoir dans notre quotidien trop souvent empêtré dans une constante tristitude.

Kate Kane est toujours là pour me rappeler que le combat continue, la preuve en est encore aujourd’hui.
Cette page, avec celle de Rafael Albuquerque ne fait que renforcer l’idée que Batwoman est LE symbole de l’espoir et de la combativité des LGBT dans le medium des comics.

WE SOLDIER ON.

Je vous laisse avec une interview de Mark Andreyko sur ce formidable projet dont il écrira une préface, et dont les bénéfices sont destinés aux victimes de la tuerie du Pulse, Brian Michael Bendis, Michael Avon Oeming, Gail Simone, Scott Snyder, Tom King, Cecil Castellucci, Mirka Adolfo, Paul Dini, Mark Millar, Cat Staggs, Amanda Diebert, Brad Meltzer, Sina Grace, Ed Luce, Jason Aaron, Jason Latour, Kieron Gillen, Olivier Coipel, Phil Jimenez, Patton Oswalt et Damon Lindelof en ont été également les architectes.

On se voit très bientôt les enfants 🙂

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Gay right of the day

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s