Archives de Tag: Anniversaire

TLGB Birthday Phase 3 : Girls and Comics


Voici le troisième et dernier volet de notre petit happening pour fêter comme il se doit l’anniversaire du TLGB, il s’agit cette fois-ci de reprendre la page Girls and Comics consacrée aux illustrations d’héroïnes, et de vous offrir un bel échantillon d’œuvres originales, très gentiment composées par des artistes qui côtoient ce blog. Le résultat est sublime, et incite à participer et laisser vous aussi votre trace si le cœur vous en dit.

Voici un petit aperçu de ce que vous allez découvrir sur cette page 100% bonasse (j’ai le droit d’utiliser ce mot, c’est désormais dans le dictionnaire !).

675_384417674996769_1706024839_n

943001_10200117154915702_2006305581_n

Poster un commentaire

Classé dans Goddess of the day

TLGB Birthday Phase 2 : Des femmes et des comics


Whoswho

Depuis quelques jours est apparue une nouvelle page intitulée le Who’s who qui fait bien sûr référence à la collection de fascicules publiée par DC Comics dans les années 80 qui se voulait être une sorte d’encyclopédie pour aider le lecteur à se retrouver dans ce vaste monde peuplé d’innombrables personnages. Marvel avait d’ailleurs fourni le même travail avec les Official Handbook of the Marvel Universe. 

Vous l’aurez compris, il s’agit ici de recenser le plus grand nombre d’artistes féminines ayant travaillé dans l’industrie, d’inclure pour chacune d’entre elle une petite (ça dépend pour qui) biographie et de faire ressortir en quoi leurs travaux et leurs créations ont été importantes pour ce média.
Lorsque j’ai commencé ce projet, je m’imaginais bien à quel point il serait long et difficile de trouver le plus d’informations possibles sur des artistes parfois complètement inconnues du lectorat des comics, car hormis les noms les plus célèbres dont je fais souvent allusion sur le blog, une pléthore de dessinatrices, de scénaristes ou d’éditrices travaillent également plus confidentiellement et ont tout autant le droit de figurer dans ces quelques pages.
Résultat des courses, des heures de recherche passées derrière son écran et du retard accumulé qui font que pour le moment seules 6 pages (soit 83 noms quand même) sont pour le moment disponibles. Je souhaite terminer ce volet du blog le plus rapidement possible pour que vous puissiez y avoir accès dans son intégralité, je mettrai donc en ligne les prochaines pages au fur et à mesure et vous le ferai savoir via les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à me faire remonter les fautes ou coquilles ou n’importe quoi d’autre, par exemple si j’ai par malheur oublié une artiste, je me ferai une joie de l’inclure.

1 commentaire

Classé dans Artist of the day

TLGB Birthday Phase 1 : Gagnez 5 albums de Batwoman T2 !


essai2

A l’occasion du 3ème anniversaire du TLGB, Urban Comics qui connait bien ma petite obsession envers cette belle héroïne, a eu la grande gentillesse d’accepter de participer à cet événement en offrant non pas un, ni deux, mais bel et bien cinq albums du Tome 2 de Batwoman intitulé En Immersion et qui sortira le 10 mai prochain dans toutes les bonnes librairies.
Ce deuxième volume, qui reprend la suite des aventures de Kate Kane initiées dans Hydrologie correspond à l’arc To Drown the World (#6 à 11) où les pièces du puzzle si difficilement accessibles pour le lecteur VO vont enfin pouvoir être appréciées à leur juste valeur dans cette superbe édition, qui renferme également le fameux #0 version New 52, qui est pour moi jusqu’à maintenant ni plus ni moins que le meilleur épisode de cette formidable série, j’explique d’ailleurs pourquoi dans ces quelques lignes.

batwoman4

Alors oui les enfants, vous savez bien que je connais mon sujet sur le bout des doigts, mais pour vous qu’en est-il ?
Car pour gagner l’un de ces 5 tomes il va vous falloir répondre à 5 petites questions, ben oui moi je fais ça à l’ancienne, pas besoin de me suivre sur Twitter ou d’aimer une page sur Facebook et de la partager, car je considère qu’on n’achète pas ses lecteurs par le biais d’un concours, mais qu’on les acquiert par la qualité du contenu de ses billets.
C’est bon ? Vous-êtes prêts ? Alors c’est parti :

Question 1 : Qui sont les créateurs de la première Batwoman en 1956 ?

Question 2 : Dans quel but a-t’elle été créée à cette époque ?

Question 3 : Quel dessinateur a grandement contribué à la notoriété de cette héroïne ?

Question 4 : Quel est le titre du Tome #0 publié par Urban Comics en août 2012 ?

Question 5 : Quel est le lien de parenté entre Kate et Bette ?

Vous avez jusqu’au 19 mai 00h00 pour répondre à toutes ces questions, et me les envoyer sur ma boite mail : katchoo86@hotmail.com le tirage au sort et les résultats auront lieu le 20 mai après la sortie des classes, le sidekick étant recruté comme « main innocente » pour piocher parmi les bonnes réponses.

Je vous souhaite à tous bonne chance, pour les moins connaisseurs de la déesse de Gotham, sachez que Wikipédia et le site d’Urban Comics sont vos amis…

8 Commentaires

Classé dans Mood of the day

Le joli mois de mai


Teasing

Si vous êtes adepte des réseaux sociaux, vous avez peut être remarqué une bien sympathique association entre le TLGB et son égérie de Gotham City, encore un peu de patience car vous saurez le fin mot de l’histoire dès demain.
Mais ce premier teasing marque surtout le point de départ d’une série de surprises qui vont s’échelonner tout le long de ce mois de mai, pour fêter comme il se doit les 3 ans de ce blog magnifique et au combien indispensable à la blogosphère.
Trois années déjà bien remplies, et par conséquent 3 façons de remercier et de saluer tous les lecteurs qui ont su me soutenir et marquer un grand intérêt pour ma petite entreprise, j’espère  que ces 3 phases (oui je me mets à copier Marvel, c’est le début de la fin !) vous plairont et vous donneront envie de continuer de lire mes petites frasques.

A demain pour la phase 1 !

1 commentaire

Classé dans Mood of the day

Jolie Couv’


En juillet 1972, Ms. Magazine publiait son premier numéro représentant sur sa couverture une Wonder Woman gigantesque protégeant l’Amérique de la guerre et des injustices. 40 années plus tard, également en pleine année électorale, Mike Allred revisite ce symbole utilisé à bon escient à l’époque par le journal féministe qui sort un numéro spécial pour fêter l’évènement.

Les années passent mais les icônes restent les mêmes.

1 commentaire

Classé dans Book of the day

Arrrrghhhh…. # 3


Que le temps passe vite. Voilà déjà deux ans (et un jour, parce qu’en fait l’anniv c’était hier !) que j’ai commencé à créer ce blog, sans trop savoir quoi y mettre, à par ma bonne humeur et mes avis plus ou moins éclairés. J’aurais tendance à vouloir faire un copier de l’année dernière en vous parlant de chiffres  :

1243 billets… je ne sais pas ou je les ai mis. Alors bien sûr je sais que certains d’entre eux sont plus ou moins intéressants à lire, mais j’espère surtout que vous continuez à prendre un certain plaisir en venant me rendre visite. Comme je l’ai déjà dit, mon but n’est pas de vous apprendre quelque chose  (c’est même plutôt l’inverse), mais de vous faire découvrir ou vous remémorer à ma manière ce pourquoi nous aimons tant cet univers si vaste et diversifié.

Une fois encore je me répète, le TLGB ne serait rien sans vous et vos commentaires, vos conseils, vos pistes de lectures, vos encouragements aussi. Alors vraiment, un grand grand merci à tous, les enfants. Et je sais également que vous êtes « nombreux » à me lire sans vous exprimer. Alors vous les silencieux, permettez moi  également de vous remercier et de vous faire plein de bisous.

En un an le blog a beaucoup changé, il a pris de l’assurance et mis de côté certaines rubriques assez légères pour se recentrer sur un contenu un peu plus « sérieux » (enfin, c’est vite dit). Je ne sais pas ce que demain nous réserve mais sachez que je suis fière de mon bébé. C’est le seul jour où peux le dire sans passer pour une orgueilleuse, alors j’en profite, mais ne l’ébruitez pas trop hein ? ^^

Je suis fière surtout de constater qu’une nouvelle fois tout mène au TLGB :

Alors trêve de bavardages, parce que pour pouvoir répondre à toutes ces sollicitations je sais que j’ai encore beaucoup de travail…

23 Commentaires

Classé dans Mood of the day

2000 AD fête ses 35 ans


Puisqu’en ce moment je lorgne du côté des années 70 et des artistes made in Britain, c’est le moment idéal pour donner un petit coup de projecteur à un magazine qui est en train de fêter ses 35 ans ce mois-ci, je veux bien sûr parler de 2000 AD que les amateurs connaissent grâce notamment à sa BD phare : Judge Dredd. Mais réduire ce journal à un seul de ses trésors ne serait pas lui faire honneur, d’autant plus que bon nombre d’auteurs britanniques ont démarré et ont fait leurs preuves grâce à lui.

Revenons donc en ce 26 février 1977, jour de la sortie du premier numéro de ce magazine, 2000 AD est en fait le projet commun de Pat Mills et John Sanders qui travaille pour la maison d’édition IPC. Sanders demande en effet à Mills qui est scénariste, de créer un magazine hebdomadaire de science-fiction. Celui-ci développera les premières séries et héros, et y tiendra le poste de rédacteur en chef. Il interviendra même dans le courrier des lecteurs sous le pseudonyme de « Tharg the Mighty« . On retrouve son nom au générique de pratiquement toutes les séries développées dans les premiers numéros : Invasion!,  Harlem Heroes, Flesh, et M.A.C.H. 1.
Mais les premiers jours de 2000AD ont également été définis par deux personnages : Dan Dare (dont les origines remontent aux années 50) et Judge Dredd . Dan Dare, modernisé pour l’occasion ne reçu pas le succès escompté, il faisait vraisemblablement partie du passé. Judge Dredd, par contre était une création originale et incarnait vraiment l’essence même du magazine. Dredd est un homme de loi,  un policier d’une ville de la côte Est américaine connue sous le nom de Mega-City One, au début du 22ème siècle. Il a le pouvoir de prononcer des peines sur place, et rendre une justice sommaire, si nécessaire. Et en général c’est exactement ce qui arrive. Dredd est donc un bel enfoiré, conçu non pas tant comme un anti-héros, mais comme un fasciste pur et simple. Carlos Ezquerra, l’artiste espagnol qui a conçu Dredd et son univers (avec John Wagner) a délibérément fait écho à l’iconographie du régime de Franco notamment pour le costume du personnage. Le succès de Dredd prouve que 2000AD excelle à développer ses propres personnages plutôt que de raconter et rebooter les aventures d’anciens héros.
Le succès de Judge Dredd est tel que 2000 AD devient la référence en matière de bande dessinée en Angleterre et la concurrence va rapidement plier boutique, comme le magazine Starlord  dont les meilleurs personnages sont rapidement intégrés dans les pages d’AD. Le magazine devient alors le seul et unique moyen de faire ses preuves pour un artiste. C’est ainsi que tout au long des années 80 et 90 vont défiler tout un tas de dessinateurs et scénaristes désormais devenus des stars :  Alan Moore, Neil Gaiman, Grant Morrison, Bryan Talbot, Brian Bolland, Mike McMahon, Peter Milligan, Mark Millar, Kevin O’Neil, Ian Gibson…
Mais c’est également dans les pages de 2000 AD qu’ont été publiés des chef d’oeuvre tels que The Ballad of Halo Jones, Zenith et Slaine: The Horned God, des titres qui ont su intéresser de gros éditeurs américains parmi lesquels DC Comics qui réussira à débaucher Alan Moore ou Neil Gaiman pour ne citer qu’eux, la suite fait bien entendu partie de la grande histoire des comic-book…

Poster un commentaire

Classé dans Once upon a day