Archives de Tag: Black Canary

Winds of change


a-force-cover-d34a8-675x1024

Il est peut-être un peu trop tôt pour savoir si il s’agit d’un effet de mode sans conséquence ou au contraire d’un véritable et notable changement dans le paysage des comics mainstream, mais une fois encore, un pas remarquable vient d’être franchi en matière de visibilité et mise en avant des personnages féminins hébergés par les big two, sans oublier pour autant que certaines zones d’ombres subsistent et me font m’interroger sur le devenir de certaines héroïnes pourtant indispensables à un ensemble des plus cohérents.

Effets d’annonce et joies du marketing obligent, tout s’est déroulé pratiquement en même temps avec du côté de Marvel l’arrivée d’une nouvelle série intitulée A-Force, que l’on peut, sans prendre trop de risques, comparer à la série X-Men. La Maison de Idées continue donc de croire au potentiel des équipes féminines malgré l’échec de Fearless Defenders, en intégrant cette fois-ci toutes les héroïnes reconnaissables et présentes au sein des différentes super-équipes, des Avengers au X-Men en passant par les Runaways et les Inhumans.
She-Hulk trône fièrement au centre de cet ensemble hétéroclite, comme pour faire oublier le malheureux échec de la série qui lui était récemment consacrée. Dazzler quant à elle retrouve son allure Disco et un nouveau personnage nommé Singularity fait son apparition.
Co-écrit par G. Willow Wilson et Marguerite Bennett (deux femmes dont on ne peut ignorer actuellement l’importance chez Marvel), l’annonce de cette nouvelle série se couple avec celle de la promotion de l’éditrice Sana Amanat (co-créatrice avec Wilson du personnage de Kamala Khan) au poste de Director of Content & Character Development, un statut personnellement créé pour elle. Au bas mot, cela signifie que le sort de tous les personnages Marvel en matière de développement se retrouve dorénavant sous l’œil bienveillant d’une femme, à le dire comme ça, je me rends compte que je suis en train d’écrire du rêve, un peu.

starfire_580

Et DC Comics n’est pas en reste puisque conjointement à l’annonce fracassante de la fin des NEW 52 en juin (on s’y attendait un peu, mais c’est quand même pas trop tôt !), un remaniement des titres en cours s’est fait connaitre avec notamment la création de plusieurs séries et mini séries féminines dont l’improbable Starfire, relookée et rhabillée pour l’occasion et s’offrant même une tenue proche de la série animée Teen Titans (si je m’attendais à un truc pareil hier matin… c’est pas bien de me balancer des choses pareilles à mon âge) avec aux commandes le duo atomique Jimmy Palmiotti et Amanda Conner au scénario ainsi qu’Emanuela Lupacchino au dessin.
Et quand on regarde d’un peu plus près ce premier visuel, je me suis longuement interrogée sur la présence de la femme flic en arrière plan qui paraît toute émoustillée par la plastique de rêve (même avec des vêtements) de Koriand’r, et qui n’est pas sans me rappeler une autre policière qui fut dans le même état à la vue de notre flamboyante héroïne dans les pages de Gotham Central. Oui, pour moi il s’agit bien ici de Renee Montoya, j’en mettrai ma main à couper.
Autre série intrigante, celle sur Black Canary qui me laisse toute fois un peu dubitative car j’ai peur qu’elle tombe dans la facilité de ce nouveau thème employé pour l’occasion : le Batgirling (ou Spider-Gwening, c’est pas mal non plus !), le fait de voir Dinah évoluer dans un groupe punk-rock ne me dit rien qui vaille, comme si il y avait une mode en ce moment de voir des héroïnes faire obligatoirement partie d’un rock-band pour faire plus hype.

1513177_775091329204989_5300804935254729524_n

Face it Tiger

news_illustre_1420380249_456

Une autre question angoissante fait également partie de mes préoccupations à ce jour : Mais où est Batwoman pour l’amour de Dieu ? Je suis très contente que Midnighter soit mis en avant de la sorte mais cette prise en compte de la diversité au sein des différents titres de l’éditeur ne peut se faire sans elle. Qui plus est, la série Supergirl prend fin, le show TV en prévision va t-il permettre à notre héroïne de reprendre du poil de la bête ? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse mais dont je me languis de connaitre l’issue.

Publicités

8 Commentaires

Classé dans Goddess of the day

Des comics et des filles : Catfight !


Le catfight de cette semaine a un peu de retard, veuillez m’en excuser. Nous en sommes donc déjà à notre cinquième rendez-vous, et pour le moment voici comment se présentent les précédentes confrontations, sachant que rien n’est joué :
Storm domine Supergirl, Magik a le dessus sur Ms. Marvel à un votre près, Terra mort toujours la poussière face à Wonder Girl et vous préférez manifestement voir Stephanie Brown en Batgirl qu’en Spoiler.

Aujourd’hui je vous offre une session résilles puisqu’il s’agit de déterminer qui de Zatanna et Black Canary fait battre le plus votre coeur…

Pour rappel, Zatanna a été créée par le scénariste Gardner Fox et le dessinateur Murphy Anderson, elle apparaît pour la première fois dans Hawkman vol. 1 #4 en 1964, Black Canary quant à elle est la progéniture du tandem  Robert Kanigher et Carmine Infantino, elle déploie ses ailes pour la première fois dans Flash Comics #86 en août 1947.

BCZ-Cover

Poster un commentaire

Classé dans Goddess of the day

Abracadabra


Inutile de demander aux spécialistes quel est le point commun entre Black Canary et Zatanna, il est de prime abord vestimentaire, puisque les deux héroïnes sont toutes les deux célèbres pour arborer leurs indémodables et indétrônables bas résilles (qu’elles traînent depuis des décennies ! J’ose espérer qu’elles en ont changé depuis tout ce temps).
Mais ce que l’on sait moins c’est qu’à une époque le duo devait avoir droit à un roman graphique en bonne et due forme sous la plume de Paul Dini (dont on connait l’amour pour la magicienne) et dessiné par Joe Quimones.
Ce projet intitulé Bloodspell, à la base prévu et annoncé il y a des années entre Dini et le couple Conner/Palmiotti, avait reçu un avis extrêmement favorable (tu m’étonnes) de la part des fans de la Warner Bros Animation et de DC Comics tellement ces Dames bénéficiaient d’une côte de popularité incontestable, notamment grâce aux séries animées Batman et Justice League où les deux personnages apparaissaient régulièrement dans les épisodes les plus mémorables.
Il ne reste plus qu’à attendre le mois de mai 2014 pour que ce Dynamic Duo prenne enfin forme sur le papier, alors que les premières pages dessinées par Quimones datent déjà de 2011 !
Et oui, ça prend des années pour faire de belles choses, l’actualité récente de DC nous montre bien que faire de la merde prend beaucoup moins de temps…

cover-e1377537017582 Unknown-32-e1377541880121Unknown-41Unknown-12-e1377541845487Unknown-51-e1377541938137Mise à jour du 28/08/13 :

Petite précision concernant l’année où devait initialement être publié Bloodspell, c’est à dire en 2006 pour la version Conner/Palmiotti puis repoussé une première fois à 2008. En en bonus, une nouvelle page dénichée sur DC Women Kicking Ass, qui date elle de 2011.

tumblr_inline_ms5w1lEp121qz4rgp

 

 

1 commentaire

Classé dans Comic of the day

Des comics et des filles : Catfight !


Cette semaine, et manière de nous remettre un peu de nos émotions avec toute cette orgie de nourriture, rien de tel qu’une bonne vieille confrontation entre deux héroïnes des Big Two pour se refaire une santé. Mais le choix n’est pas forcément évident, car outre l’éternel clivage DC/Marvel nous avons également deux personnages historiques très prisés des lecteurs de comics. She-Hulk a eu droit aux « honneurs » du TLGB cette année, Black Canary les mérite tout autant… bon, on va dire que cela fait partie des bonnes résolutions pour l’année prochaine !

tumblr_lnzna8WpF61qdep0so1_500 tumblr_m9mym0FK6H1r7qq6bo1_1280

6 Commentaires

Classé dans Goddess of the day

Katie Cassidy est Black Canary


Tout est dans le titre. Alors que la série télé Green Arrow est sur les rails, on apprend ce soir qui va incarner Dinah Laurel Lance. Katie Cassidy a déjà été vue dans les séries SupernaturalGossip Girl et Melrose Place. J’espère que nous verrons bien apparaître Black Canary dans la série, et non uniquement Dinah. Wait and see.

Poster un commentaire

Classé dans TV show of the day

Des comics et des filles : Catfight !


Black Canary est une super-héroïne appartenant à l’univers de DC Comics. Créée par Robert Kanigher et Carmine Infantino, elle apparait pour la première fois dans Flash Comics #86 en août 1947.
Dinah Laurel Lance
a vécu dans l’ombre des exploits de sa défunte mère. Dinah s’est exercée et est devenue une super athlète et combattante, elle a également été soutenue par un mutagène qui lui a donné la capacité de projeter des cris soniques qui ont été nommés « cris du Canari ». Elle perdit cependant son pouvoir lorsque, capturée par des trafiquants, elle fut torturée et ses cordes vocales mutilées. Elle dut alors se reposer sur ses seuls talents en arts martiaux jusqu’à ce qu’une rencontre avec Ra’s Al Ghul ne lui rende ses facultés surhumaines.
Dinah est habile en judo et en boxe, arts martiaux qu’elle a appris étant la seconde de Wildcat. Pendant le temps où elle était à la Ligue en tant que Black Canary, elle a entamé une liaison romantique avec Green Arrow, avec lequel elle rompit lorsqu’elle découvrit ses infidélités. Après la résurrection de Green Arrow, le couple s’est ensuite reformé. Cette union a abouti au mariage des deux héros. Dinah est membre de la Ligue de Justice d’Amérique et de Birds of Prey.
Black Canary était à l’origine une combattante du crime sans superpouvoirs, experte en arts martiaux et dotée de talents de détective. Plus tard le personnage fut doté d’un cri sonique, surnommé le cri du canari, capable de détruire des objets ou neutraliser ses adversaires.

Jessica Jones est un personnage de fiction de l’univers Marvel créé par Brian Michael Bendis. C’est une ancienne super-héroïne. Elle est connue sous d’autres pseudonymes, comme Jewel ou Knightress.
Apparue dans la série Alias, Jessica est d’abord dépeinte comme une ancienne super-héroïne vaincue par la vie, mais on la verra par la suite se reconstituer et vaincre ses démons. Dorénavant elle occupe une place de plus en plus présente dans le Marvelverse.
Jessica Campbell Jones
(dont le véritable nom de famille n’est pas dévoilé) était une jeune fille impopulaire, voire inconnue pour ses camarades dans le lycée qu’elle fréquentait. Elle craquait à l’époque pour Peter Parker. Au cours d’un voyage en voiture, une dispute de la famille de jessica provoque un accident avec un camion de l’armée: Un conteneur de produits radioactifs est projetée à ce moment sur Jessica. Seule elle survit à ce drame, même si elle est plongée dans le coma.
Elle reprend conscience dans un hôpital quelques mois après, lorsque Galactus apparaît sur Terre. Ressentant toujours la culpabilité du survivant, Jessica est adoptée par les Jones. Elle tente de reprendre le cours de sa vie, mais cela est perturbé par l’apparition de ses nouveaux pouvoirs. Après avoir battu le super-vilain Le Scorpion, elle se baptise Jewel et se lance à coeur perdu dans le super-héroïsme. Elle fera ainsi brièvement partie des Vengeurs et débutera une amitié en dents de scie avec Carol Danvers, alias Miss Marvel.
La vie de Jessica fut totalement bouleversée lorsque son chemin croisa celui de Zébédia Killgrave, plus connu sous le sobriquet de l‘Homme Pourpre, un super-vilain qui l’asservit mentalement durant huit mois. Jessica ne dut sa libération qu’au fait que celui-ci se désintéressa d’elle et l’envoya s’attaquer à Daredevil. L’esprit engourdi par son asservissement, elle confondit ce dernier avec la Sorcière Rouge et l’assomma. Jessica repris enfin le contrôle d’elle même, pour s’apercevoir que l’équipe de Wanda Maximoff, alliés aux Défenseurs, se lançait à sa poursuite. Rattrapée, un coup de la vision la plongea dans le coma. Elle sortit plusieurs mois après de ce coma grâce à l’intervention de Jean Grey. Après une période de convalescence, Nick Fury propose à Jessica de devenir la coordinatrice des vengeurs, mais celle-ci refuse, traumatisé par les derniers événements, et décidant de rompre tous liens avec la vie super-héroïque.
Quelques temps après, Jessica reprend du service sous le nom de Knightress pour libérer sa rage. Elle rencontre Luke Cage, qui est impressionné par le fait qu’elle tombe le masque devant la police par compassion pour deux enfants. Jessica fini néanmoins par rompre avec tous ses contacts du monde des super-héros et ouvre son bureau de détective privée : Alias Investigations.

4 Commentaires

Classé dans Goddess of the day

Jolie Couv’


Souvenez-vous, c’était en juillet 1972 lorsqu’un jeune couple bien encré dans son époque prenait la pose pour le magazine Esquire.

Noto is a genius.

Et du coup ça me fait penser à ça :

Poster un commentaire

Classé dans Mood of the day