Archives de Tag: Paris Comics Expo

Plus Grand, plus Beau, plus Fort


DSCN8900

Il est des conventions qui nous tiennent particulièrement à cœur parce que l’on sait qu’elles reviennent de loin.
Dans un contexte des plus concurrentiels inhérent aux multiples manifestations parisiennes liées à la « Pop Culture », la Paris Comics Expo après plus d’une année d’absence a su nous prouver ce week-end qu’elle était restée la reine dans sa catégorie.
Située dans un cadre qui semble être à la fois hors du temps et de l’effervescence de la capitale, où un paon majestueux (que j’ai décidé d’appeler Jojo, parce que comme vous le savez, j’aime bien donner des surnoms à la noix à n’importe qui) s’amuse à venir narguer les visiteurs faisant la queue, s’autoproclamant ainsi grand gagnant du concours de cosplay, la PCE version 2016, tel le phœnix renaissant de ses cendres a décidé de nous offrir un programme de qualité destiné aux amateurs de comics.

Des auteurs prestigieux parmi lesquels de véritables légendes comme Arthur Adams, Claire Wendling, ou Bruce Timm, des conférences éclectiques, une Artist Alley foisonnante de créativité, de nombreux espaces consacrés à ces livres que nous aimons tant (où furent présents les principales maisons d’édition du secteur, mais également beaucoup, beaucoup de libraires !), sans oublier les stands de produits dérivés, expositions, espaces dédiés aux jeux de rôle et animations/concerts (dont une scène pour le fameux concours de cosplay, notre ami Jojo aura t-il réussi à passer au travers du service de sécurité pour voler la vedette aux dizaines de Deadpool et Harley Quinn en goguette ?)

Un contenu idéal donc pour une telle manifestation, personnellement je n’ai pu assister qu’à deux conférences, mais j’ai grandement apprécié que celles-ci se situent dans une vraie salle dédiée à cet effet.
La première fut consacrée à Paul Dini, auteur exceptionnel de Batman: The Animated SeriesTiny Toon Adventures, Star Wars: The Clone Wars, Freakazoid!… Celui-ci est bien sûr revenu sur sa carrière dans l’animation et l’industrie des comics, mais également sur le personnage d’Harley Quinn dont la popularité n’est pas prête de s’éteindre avec la sortie prochaine du film Suicide Squad, dont il se dit confiant quant au rendu de l’héroïne au cinéma, même si il reste réservé sur sa relation avec le Joker qui lui parait (au regard de la bande annonce) être subie contrairement au choix délibéré d’être sa compagne dans l’environnement des comics.

L’autre conférence à laquelle j’ai pu assister concernait le nouvel éditeur Bliss Comics présentée par Florent Degletagne, qui nous a fait découvrir l’univers Valiant aux quelques novices présents dans la salle (dont je fais partie), ainsi que les parutions prévues pour cette année, suivie de l’annonce de la sortie de la mini-série Faith courant 2017, et pourquoi pas la série régulière qui est sur le point de démarrer en VO. Etait présent l’artiste Paolo Rivera, dessinateur de The Valiant répondant aux questions variées du public venu assister en nombre à ce panel.

L’attrait principal de cette édition portait bien entendu sur la sélection « All Star » d’invités hors du commun, jamais autant d’artistes de cette carrure n’avaient en effet été présents sur un seul événement en France, de quoi avoir tête qui tourne pour les chasseurs de dédicaces (arrivés la veille dès 23h30 pour Bruce Timm) ou simples collectionneurs de signature.
Malgré la longueur assez conséquente de certaines files d’attente (et en toute logique du temps passé pour obtenir le précieux Graal), rares sont ceux qui n’auront pas eu l’occasion de rencontrer et de parler à leurs idoles, dans l’ensemble très accessibles, en parfait accord avec l’ambiance générale du salon.  Pour ma part j’ai réussi à faire signer toutes les œuvres que j’avais pris dans mon sac à dos (j’avais eu la chance de m’avancer un peu dans cette tache grâce au TGS Comics qui avait comme invités certains artistes de la PCE…), et quelques mots échangés avec les créateurs de la série animée Batman resteront un excellent souvenir.

Mais cette nouvelle édition de la PCE a également eu pour moi son lot de surprises, avec la présence d’Ed Brisson, scénariste de la formidable série Cluster, éditée en Français chez Akileos ainsi que Miceal Beausang-O’Griafa qui accompagnait Juan Guarnido pour la sortie de The Freaky Project, le fameux artbook du film d’animation consacré au groupe de heavy metal Freak Kitchen. Autant de rencontres sympathiques qui se rajoutent à celles de mes amis blogueurs, scénaristes et dessinateurs (j’éviterai soigneusement de citer tout le monde, par peur d’en oublier, et aussi parce que le name dropping c’est pas mon truc).
Mais j’aimerai surtout remercier toutes les personnes qui sont venus me voir spontanément au détour d’une allée, d’une file d’attente, d’une conférence ou d’une pause au bar en me disant « C’est toi Katchoo ? Ce que tu fais c’est trop cool ! » (je schématise un peu). Je suis vraiment touchée par vos messages de sympathie et je vous remercie beaucoup de l’attention que vous portez à ce blog, cela m’encourage énormément.

Pour conclure j’ai pris la décision de faire l’impasse sur ma réaction devant quelques cosplayeuses (certains en ont été les témoins amusés…) mais il s’avère que certains déguisement étaient très réussis.
Je félicite en tout cas les organisateurs de la Paris Comics Expo pour ce retour en force qui met la barre très haut à ses concurrent directs, tout en étant un exemple à suivre en terme d’organisation et d’ambiance chaleureuse. Si le spleen m’envahit quelque peu depuis que je suis revenue de Paris, ils en sont en tout cas un petit peu responsables.

DSCN8978

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Mood of the day

La PCE 2014 (ou comment j’ai entendu glousser Julien Lordinator)


DSCN9914

La Paris Comics Expo est désormais cette douce amie que j’ai coutume de revoir tous les ans pour ma plus grande joie le temps d’un week-end, elle m’oblige à me sortir de mon quotidien et me pousse dans mes derniers retranchements, me fait me lever tôt et me coucher tard, réunit pour moi de (très) vieilles connaissances et de nouveaux visages, et me permet de profiter pleinement de toute la subtilité du cosplay dans les toilettes pour dames.

Mais la PCE c’est surtout une fine sélection d’artistes et d’auteurs de renommée mondiale rassemblés dans un lieu encore une fois intimiste et à taille humaine où tout le monde peut s’y retrouver dans le domaine de son choix (comics, jeux vidéos, séries TV). C’est également un festival dont le contenu est réfléchi et se veut de qualité, de part la diversité de ses conférences et expositions, avec une vraie volonté de ne pas s’incliner face au démon du merchandising en pensant à toutes les bourses.

Ce fut donc pour moi un excellent cru, l’un des moments forts étant ma rencontre avec Tim Sale qui a apprécié le fait que je lui présente mon exemplaire de Billi 99, une oeuvre de jeunesse que j’avais découvert en faisant mes recherches sur sa scénariste Sarah Byam dans le cadre du Who’s Who. J’ai également réussi à faire signer mes Gen 13 Bootleg par Alan Davis.

DSCN9877

J’ai aussi vraiment apprécié l’exposition Comic Book Legends Revealed de Brian Cronin qui donnait la part belle à Wonder Woman, je regrette toutefois qu’elle se trouve un peu excentrée du reste des animations, placée dans une sorte de couloir que peu de gens m’ont semblé emprunter, ce qui est fort dommage compte tenu de la teneur anecdotes mises à disposition auprès du public.

L’une des belles surprises de cette version 2014 concernait le niveau parfois très haut de certains cosplayers dont les costumes étaient à la fois recherchés et audacieux, avec de très belles prestations de la part de jeunes super héros en devenir (avec deux Batgirls of Burnside quand même !), ce qui laisse présager le meilleur pour les années à venir dans ce domaine.

Cette année encore des boutiques de tous horizons proposaient divers produits à des tarifs très raisonnables, ce qui m’a permis d’entendre mon binôme Julien Lordinator émettre des sons  défiant toute décence devant des figurines Vendredi 13.
Je me moque mais n’empêche qu’heureusement qu’il était là pour faire du repérage pendant que votre blogueuse préférée s’adonnait aux joies des interviews et autres prestations vidéo ludiques (je vous en reparlerai bientôt). A titre d’exemple, sachez que Julien et moi avons répondu aux questions de Fanny (de l’excellent blog Comics Pour Noob) à paraître dans les pages de Graff Comics.
L’intérêt des médias plus ou moins spécialisés pour notre modeste travail nous fait vraiment chaud au cœur et nous motive pour donner à nos lecteurs encore plus de visibilité aux sujets qui nous enthousiasment, avec la rigueur et la passion qui nous animent à tous les deux.

DSCN9880 DSCN9892

Je ne saurais citer et remercier toutes les personnes qui m’ont encouragé et félicité lors de la conférence sur Wonder Woman, ce fut une expérience encore une fois très difficile pour moi due à ma très grande timidité (chose que je tente de vaincre telle Supergirl face à un bâton de Kryptonite), ce qui a forcément altéré la qualité de mon intervention, je m’en veux naturellement un peu pour ça et je tiens sincèrement à m’en excuser. Mais bon, passons car je n’ai pas envie de rester sur un mauvais constat, l’essentiel c’est d’aller de l’avant et de s’améliorer.

La Paris Comics Expo continue donc il me semble de satisfaire autant les professionnels que les visiteurs, et une ambiance conviviale toujours aussi palpable prouve que les organisateurs ont trouvé dorénavant leur rythme de croisière, tout ce qui leur avait été reproché durant les deux années précédentes s’effaçant petit à petit au bénéfice des festivaliers et des auteurs.
L’année prochaine risque d’être plus tendue avec l’arrivée de la nouvelle mouture de la Comic Con qui a décidé d’emblée de vouloir s’imposer comme étant celui qui a la plus grosse (je parle de convention bien sûr… quoique) en dévoilant des dates qui auraient vraisemblablement du être celles de la PCE en 2015, et qui a pour le moment rien annoncé en matière de comics… C’est une concurrence directe qui ne peut que motiver l’équipe de vouloir faire encore mieux, je leur fait totalement confiance pour cela.

2 Commentaires

Classé dans Mood of the day

Paris Comics Expo 2013 : « We can do it » la vidéo


Un grand merci à Guillaume  (big up !)  pour avoir filmé ma « prestation ».

1 commentaire

Classé dans Mood of the day

PCE 2013 : Matt interviewe Humberto Ramos


Ce que j’aime bien faire quand je vais dans les festivals et autres conventions, c’est de filmer les copains en train de bosser ! Même si je n’ai pas eu l’occasion de le montrer, cela a déjà été le cas dans de précédentes Comic Con, où je m’étais faufilée par exemple entre Mr Garcin et Mightyeaglelol, ou Barry Kitson et Kameyoko. Outre le fait que cela fasse des souvenirs, voir les choses sous un un autre angle est toujours intéressant.

Matt de La Sélection Comics n’a pas vraiment eu le choix lorsque je lui ai demandé si je pouvais filmer son interview d’Humberto Ramos. Car à défaut d’avoir les atouts de Power Girl, je sais m’entourer de la crème des traductrices. J’espère que cette vidéo vous plaira, elle est filmée par une authentique patiente atteinte de la maladie de Parkinson.

1 commentaire

Classé dans Mood of the day

Mon bilan de la PCE (mais pas que)


Il y a de cela quelques jours je suis sortie de ma grotte pour me rendre a Paris et participer a cette grande fête qu’est la Paris Comics Expo.
Deux autres événements ont accompagné ce rendez-vous annuel et vraiment incontournable, je me suis en effet rendue à la Galerie du 9ème art qui expose actuellement les œuvres de deux artistes réputés pour nous en mettre plein les yeux quand il s’agit de représenter la femme avec les plus beaux atouts : Frank Cho et Doug Sneyd, qui étaient d’ailleurs présents lors du vernissage qui a eu lieu jeudi dernier, et dont le manque de communication vis a vis de celui-ci m’a permis de me retrouver à discuter avec ces deux grands artistes pendant de longues minutes. J’ai donc eu l’occasion de dire à Monsieur Cho tout le bien que je pensais de lui et il a eu la gentillesse de me dédicacer les quelques comics que j’avais osé prendre dans mon sac à dos.
La rencontre avec Doug Sneyd fut un moment délicieux lui et sa femme sont des personnes charmantes et très conviviales avec qui j’ai passe un agréable moment rempli d’anecdotes racontées par Madame, qui est également une blogueuse assidue et accompagne et soutien son mari de la plus belle des manières.
Je vous conseille vivement de découvrir cet artiste et son style qui nous renvoient a une époque où le magazine de charme le plus célèbre au monde savait conjuguer la fraîcheur et la légèreté de ses personnages, mises en valeur par un talent indéniable dont Phil Noto ou Bruce Timm ont sans doute du s’inspirer.

Ma soirée suivante fut consacrée à l’anniversaire de la librairie Comics Records qui fêtait sa toute première année et où se sont réunis bon nombre de blogueurs du milieu. Au delà du fait que notre hôte nous a vraiment gâté en mettant les petits plats dans les grands avec ses délicieux plateaux de fromages et ses boissons a base de jus de raisins, cela a été l’occasion de retrouver de veilles connaissances et de rencontrer nouveaux visages le tout dans une ambiance très chaleureuse, en tout cas à mon égard (les petites histoires entre sites et blogs ne m’ont pas empêché de passer un très bon moment), l’occasion également de prendre la température pour le lendemain et demander ce que tout ce petit monde espérait de cette nouvelle édition de la PCE.
Elsa Charretier et Pierrick Colinet étaient là pour nous montrer toute l’étendue de leur talent avec beaucoup de générosité.

Photo 22-11-13 20 43 33

Dessins d’Elsa Charretier

Bien, maintenant passons aux choses sérieuses ! La PCE promettait de faire encore mieux que ce qu’elle nous avait proposé l’année dernière, de par la qualité de ses conférences, la diversité de ses auteurs, et le professionnalisme de son organisation. Le pari a été relevé en tous points, et du point de vue de mon petit statut de participante cette année, je peux vous dire que rien n’a été laissé au hasard pour que tout se déroule le mieux possible, contrairement à d’autres événements qui ont sans doute beaucoup plus de moyens.
Je ne raconterai pas le nombre de fois où les organisateurs (et leurs petits castors) m’ont demandé si tout se passait bien pour moi, ou si j’avais besoin de quelque chose. Pour moi les conditions furent idéales pour que j’en profite pleinement, en tant que « conférencière » et festivalière.

Des dédicaces accessibles (ici je parle de l’espace de dédicaces de la PCE, je ne me suis pas aventurée sur les stands Urban, Panini ou Glénat, et j’ai cru comprendre qu’ils étaient saturés dés les premières minutes, ce qui est compréhensible vu la notoriété des auteurs !), où chacun avait sa chance de repartir avec un dessin d’au moins un des auteurs présents, de la bonne humeur sur les différents stands avec toujours autant (sinon plus !) de commerçants qui proposaient un très large choix de comics a 1€ voir 50c. (quand on a vu ça, Julien Lordinator et moi avons eu du mal à retenir nos larmes, j’exagère à peine…), la Wip Agency et Comicverse toujours fidèles au poste…
L’organisation des interviews avec les auteurs était également beaucoup mieux pensée, dans un espace plus grand, qui restait malgré tout bruyant mais bien moins que l’année dernière.

DSCN6265 DSCN6257 DSCN6232 DSCN6226

Inutile de dire que j’ai été très heureuse de voir autant de gens concernés par l’évolution et le statut des héroïnes dans les comics, sincèrement j’espérais qu’il y ai du monde, mais de la à faire salle comble c’était fou ! J’espère ne pas ne pas m’être trop mal sortie malgré le fait que je n’ai pas réussi à tout dire (j’ai très mal géré mon temps !) et de mon trac évident ! Mais si l’expérience se réitère je ferai en sorte de parler de toutes ces demoiselles en une heure !
Je l’ai déjà dit sur Facebook mais encore une fois merci à tous ceux qui m’ont encouragé et m’ont dit plein de mots gentils à la fin de cette conférence, ce fut une expérience nouvelle et très enrichissante.
Et puis rendons a César ce qui est a César, je remercie également les organisateurs de la PCE qui ont fait appel à moi et qui s’intéressent vraiment aux questions de représentation de la diversité dans les comics.

Photo : Marvel Planet

Je suis aussi très honorée de participer au projet de l’équipe de WideMoon qui est un documentaire sur l’histoire des personnage féminins dans les comics et avec qui j’ai passé pratiquement deux heures très prenantes ! J’espère les avoir aidés du mieux que j’ai pu !
Je vous reparlerai de ce documentaire très prochainement de toute manière 😉

Voici donc mon ressenti, couplé avec celui de Julien Lordinator sur Facebook (très bientôt), Julien qui a eu la chance d’être tiré au sort pour un sketch de Frank Cho, il a demandé Starfire, manière de se remettre de ses émotions, lui qui est un grand fan de cosplay devant l’éternel…

DSCN6266

Et si tout cela ne suffisait pas, mon dernier jour s’est terminé en compagnie de Jean Marc Lainé et Alex Nikolavitch autour d’une bière amplement méritée (si si). Il est donc bien difficile de trouver du mal à redire sur cette manifestation, en tout cas ce n’est pas du côté du TLGB que ce sera possible tant que les valeurs qui me sont chères dans l’organisation d’un festival seront au rendez-vous, et mon petit doigt que ce sera effectivement le cas pour un petit bout de temps !

8 Commentaires

Classé dans Mood of the day

Ça, c’est Paris


Affiche_PCE_2013

J-10 avant la seconde édition de la Paris Comics Expo qui va se dérouler comme l’année dernière à l’Espace Champeret.
Inutile de dire que j’attends cet événement avec beaucoup d’impatience tant la première mouture de ce festival consacrait VRAIMENT son contenu aux comics, et se voulait être une manifestation conviviale respectant les passionnés que nous sommes.
Ici pas de merchandising hors de prix ou d’animations hors sujet, la PCE est le grand rendez-vous de l’année (oui, bon, avec les Rencontres Comics de Colomiers, vous me pardonnerez mon chauvinisme primaire 😉 )

Le programme des conférences nous promet de bien belles rencontres :

 « USS Indianapolis » : La réalisation d’un comics – Samedi 11h – 12h

Intervenant: Damien Maric

L’USS Indianapolis est resté célèbre pour les circonstances de son naufrage qui fut le plus meurtrier de l’histoire de la marine militaire américaine. Le 30 juillet 1945, peu après avoir livré la bombe atomique, le navire a été torpillé par un sous-marin Japonnais. Il coula en douze minutes. Sur les 1 196 membres d’équipage à bord, environ 300 ont sombré avec le navire. L’équipage restant d’environ 900 hommes, dû affronter pendant quatre jours l’hypothermie, la déshydratation et des attaques de requins.

divider1

« We can do it  » : la grande histoire des héroïnes dans la bande dessinée américaine – Samedi 12h-13h

Intervenant :  Katchoo (et oui… c’est moi)

Souvent malmenée, parfois dénigrée, ou gagnant au contraire le statut d’icône, l’héroïne de comics a cette faculté de ne laisser aucun lecteur (ni aucune lectrice) indifférent. De ses premières aventures à l’ère des comic- strips jusqu’à ses diverses utilisations dans la culture populaire moderne, son histoire est intimement liée avec le statut des femmes tout au long du XXème siècle, son périple continue d’ailleurs encore aujourd’hui entre victoires pour l’égalité, et visions stéréotypées destinées à un lectorat ciblé.

Cette conférence retracera les moments clés de son évolution au travers des différentes époques de l’histoire des comics, et parmi quelques exemples de ses nombreuses incarnations super-héroïques ou plus réalistes.

divider1

« Derrière le Masque des Super-héros » –  Samedi: 13H00 – 14H00

Documentaire Français imaginé et écrit par Jean-Jacques Launier.  Réalisé par Gilles Penso et produit par Cosmopolitis Productions.

Icônes absolues des temps modernes, figures incontournables de la culture populaire sur tous les continents, les super-héros ne seraient-ils pas les dignes successeurs des dieux de la mythologie et des chevaliers des contes et légendes d’autrefois ?
À l’aide d’images d’archives, de créations originales créées sous nos yeux par de grands artistes (Joann SFAR, ZEP, Alex NIKOLAVITCH, Franck FERRAND, Adi GRANOV, Ollivier POURRIOL, Olivier COIPEL) et d’interviews exceptionnelles dont un entretien exclusif avec Stan LEE, père fondateur de MARVEL, explorez la galaxie des super-héros comme jamais auparavant.

divider1

« Pixar: 25 ans d’animation  » : Annonce du concert évènementiel et retour sur 25 ans d’animations – Samedi 14h-15h

Intervenant :  Pixar France

15 films, 25 ans d’animation, 35 ans d’existence. Le 22 juin 2014 au Palais des Congrès de Paris, retrouvez tous les films du studio PIXAR dans ce concert-événement unique ! Au programme, retrouvez les meilleurs extraits des treize films d’animation incontournables du studio, interprétés par un orchestre philharmonique en synchronisation avec une projection HD numérique ! Retrouvez Toy Story 1, 2 & 3, Cars 1 & 2, Le Monde deNemo, Ratatouille, A Bug’s Life (1001 Pattes), WALL•E, Up (Là-Haut), The Incredibles (Les Indestructibles), Monsters, Inc. (Monstres & Cie) et Brave (Rebelle) ! et d’autres surprises !!!

divider1

Conférence Comic Box « Fershid Bharucha, Mister USA » – Samedi 16h30-17H30

Intervenants: Fershid Bharucha

Fershid Bharucha a été pendant des décennies une des figures de proue de la publication de comics en France. Editeur tour à tour de Richard Corben, Wally Wood, Neal Adams ou Will Eisner, il fut la tête pensante de Spécial USA/USA Magazine, directeur de publication de Comics USA puis le patron des Editions USA. Il sera présent pour explorer un parcours atypique et riche, parler de ses rencontres avec les grands noms de la BD américaine et répondre à vos questions !

divider1

Conférence MDCU « Thor » – Dimanche 11H00-12H00

Intervenants:  Christopher Maloine

divider1

Conférence Comic Box « Paris Comics » – Dimanche 12H00-13H00

Intervenants:  Xavier Fournier et Jean-Michel Ferragatti

Nous vous proposons de visiter avec nous un Paris bien spécial… Celui des comics ! Pendant une heure nous allons faire revivre pour vous les lieux qui ont un rapport avec la BD américaine dans la capitale. Bureaux d’éditeurs, antres d’auteurs, anecdotes et petits secrets qui se cachent au coin de la rue… les « bonnes adresses » où a été écrite l’histoire de la VF…

divider1
« Les 50 ans des X-Men » –  Dimanche 14h00 – 15h00

Intervenants: Jeff Breitenbach , Jérémy Manesse, Aurélien Vives

50 ans que la licence X-Men fait rêver enfants, ados et adultes partout dans le monde. Depuis peu, la licence s’est vue portée au cinéma, rendant exponentiel encore son influence dans l’univers des comics devenant, à elle seule, une série de référence. Les meilleurs titres, les évènements qui ont marqué la série, embarquez pour une heure d’hommage aux artistes et scénaristes qui ont créé et fait vivre nos super-héros préférés.

divider1
« + ou – Geek revient pour une saison 3 sur Énorme TV ! » –  Dimanche 15h00 – 16h00

Intervenants: Les chroniqueurs

Après une première saison sur le web et une saison 2 sur Planète + No Limit, + ou – Geek, l’émission culturelle qui revient sur 52minutes de culture geek est de retour pour une saison 3 sur L’Enorme TV ainsi que sur le web ! Présentation de la nouvelle formule de cette saison 3 : nouvelle chaîne  nouveaux chroniqueurs, nouvelles rubriques. Sans oublier les anciens ! Découvrez aussi en avant-première des infos exclusives sur la nouvelle saison à venir ainsi que quelques extraits.

divider1

« Savez-vous reconnaître un super-héros si vous en voyez un ? »  –   Dimanche: 16H30 – 17H30

Intervenants: Jean-Marc Lainé, Alex Nikolavitch, Katchoo

Ils portent des costumes, ils ont des pouvoirs surhumains. Il y a des chances que ce soit des super-héros. Mais est-ce aussi simple ? Les super-héros sont-ils les nouveaux dieux d’une mythologie moderne ? Les adaptations au cinéma ont-ils transformé les super-héros ? Et qui sont leurs équivalents dans le monde, par exemple dans la BD franco-belge ? Panorama et état des lieux d’une race surprenante de héros.

divider1

« Derrière le Masque des Super-héros » –  Dimanche: 17H30 – 18H30

Documentaire Français imaginé et écrit par Jean-Jacques Launier.  Réalisé par Gilles Penso et produit par Cosmopolitis Productions.

Icônes absolues des temps modernes, figures incontournables de la culture populaire sur tous les continents, les super-héros ne seraient-ils pas les dignes successeurs des dieux de la mythologie et des chevaliers des contes et légendes d’autrefois ?
À l’aide d’images d’archives, de créations originales créées sous nos yeux par de grands artistes (Joann SFAR, ZEP, Alex NIKOLAVITCH, Franck FERRAND, Adi GRANOV, Ollivier POURRIOL, Olivier COIPEL) et d’interviews exceptionnelles dont un entretien exclusif avec Stan LEE, père fondateur de MARVEL, explorez la galaxie des super-héros comme jamais auparavant.

La liste des invités est impressionnante :

Pour sa seconde édition, la Paris Comics Expo invite Humberto Ramos, Joe Benitez, Frank Cho et Doug Sneyd, quatre artistes internationaux travaillant avec Marvel Comics, DC Comics, Aspen Comics et tant d’autres. Quatre acteurs ayant partagé l’affiche de films iconiques seront aussi au rendez-vous: David Prowse(Dark Vador –Star Wars), John Ryes Davies (Gimli –Seigneur des Anneaux), William B Davis (L’homme à la cigarette –X-Files) et Sid Haig (Captain Spaulding –La maison des milles morts).
Eddy Barrows, Lee Bermejo, David Finch (Urban Comics), Carlos Pacheco (Panini Comics), Nicolas Keramidas, Stéphane Crety (Delcourt Comics),Mathieu Reynes, Daniela Uhig, Crisse (Pulp’s Books/Trinquette), Elsa & Pierrick, Thomas Frisano, Cécile Morvan, Cédric Poulat
et Alrik (Comics zone/MDCU) seront aussi de la fête tout comme les artistes de la Wip Agency et de Comicverse.

Enfin les exposants sont là pour nous envoyer du rêve :

Les éditeurs tels UrbanComics, Panini Comics ou Delcourt Comics qui avaient inauguré la première édition ont très vite confirmé leur retour en force, suivi d’autres éditeurs comme GlénatComics, avec des stands plus impressionnants, des jeux concours pendant le festival, des quizz, des prises de paroles pour annoncer leur nouveautés et surtout des invités exceptionnels pour des heures de séances de dédicaces.

Le festival est également très heureux de compter parmi ses exposants des professionnels et des particuliers qui proposeront aux visiteurs à la fois de quoi ravir les fans de comics que les collectionneurs de toyzen passant par les inconditionnels des produits dérivés.
Deux concours de Cosplay animés par l’association Pixidols autour des licences Marvel et DC rassembleront enfin les visiteurs autour du traditionnel défilé 100% dédié comics. De nombreux Blind tests musicaux ou visuels auront également lieu à différent moments de la convention.

Rendez-vous donc le week-end des 23 et 24 novembre pour cette incontournable PCE version 2013.

3 Commentaires

Classé dans Mood of the day

Monkey Boy à Paris


Frank Cho, le plus grand dessinateur de dinosaures et de primates de tous les temps, sera présent à la Paris Comics Expo les 23 et 24 novembre prochain, et ça, Tata Katchoo l’avait intuité il y a quelque temps déjà.
Au delà du fait qu’il soit extrêmement doué pour croquer des héroïnes plus que plantureuses et sculpturales, Frank Cho est également le créateur d’une série complètement jouissive et bourrée d’esprit, Liberty Meadows, qu’il a commencé lorsqu’il était étudiant sous le nom d’University². Frank, Brandy, Truman et leurs amis ont été des compagnons de lecture pendant un bon bout de temps et mon rêve a toujours été de rencontrer cet artiste au moins une fois dans ma vie, au même titre que les frères Hernandez.
Et oui, je suis donc une très grande fan (et de très longue date) de ce dessinateur, et sa venue à la PCE me comble déjà de bonheur, le moins que l’on puisse dire c’est que cela démarre très très fort !

toro

3 Commentaires

Classé dans Artist of the day