Archives de Tag: Rencontres Comics de Colomiers

Rencontre avec Jeremy Bastian


Troisième rendez-vous comics organisé par la médiathèque de Colomiers cette année, nous avons eu le plaisir d’accueillir l’auteur de La fille Maudite du Capitaine Pirate, un livre somptueux paru aux Editions La Cerise.
Je ne connaissais pas Jeremy Bastian, ce fut donc pour moi une surprise d’autant plus agréable que j’ai littéralement plongé dans son univers onirique aux multiples références graphiques, de Gustave Doré et Albrecht Dürer en passant par John Tenniel.
Comme à l’accoutumé, j’ai donc pu assister à une conférence où l’artiste questionné par François Peneaud (qui était déjà présent lors de la conférence avec Barry Kitson et Mark Buckingham l’année dernière) nous dévoilait de nombreux aspects de cette oeuvre hors du commun représentant un travail colossal de patience et d’abnégation.
De ses origines au long parcours éditorial (la série est passée par Kickstater et s’avère être le premier plus gros succès remporté par un comic-book de l’histoire) pour arriver jusqu’à nous, La fille Maudite du Capitaine Pirate de Jeremy Bastian est un pur joyaux au graphisme extrêmement riche sans pour autant être chargé ou étouffant, bien au contraire, c’est une invitation au voyage où l’on se doit de passer du temps sur chaque page.
On est époustouflé par le travail fourni par Bastian, surtout lorsque l’on sait que ses illustrations ont exactement la même dimension que le produit fini (du moins pour la version publiée aux Etats Unis par Archaia, l’édition française a décidé d’agrandir un peu le format d’origine), et surtout qu’il n’utilise aucune loupe et qu’il dessine à l’oeil nu !

Voici deux extraits de cette conférence qui vous donneront un aperçu de l’univers de cet artiste au style très éloigné de ce que nous propose l’édition mainstream.

La seconde partie de son intervention s’est déroulée dans les murs de la librairie Terres de Légendes et son légendaire apéro/dédicace, un moment bien sûr très convivial où nous avons pu admirer en live tout l’étendu de son talent.
Des planches originales étaient également visibles, de purs chef-d’oeuvres de finesse et de précision, l’une d’entre elles appartenant à l’anthologie hommage à Little Nemo in Slumberland regroupant de nombreux artistes et dont on ne sait même pas si elle sera publiée un jour…

 

2 Commentaires

Classé dans Artist of the day

Coeur de Pirate


Tous les week-end se suivent et ne se ressemblent pas dans notre belle région.
En effet à peine une semaine après le TGS, c’est la Médiathèque de Colomiers qui continue son cycle comics avec la présence de Jeremy Bastian, auteur de la série Cursed Pirate Girl publiée en Français sous le titre La fille Maudite du Capitaine Pirate aux Editions La Cerise.
Edité en trois volumes, Cursed Pirate Girl nous conte les aventures en haute mer d’une jeune flibustière à la recherche de son père, un redoutable brigand des mythiques mers d’Omerta, et qui va rencontrer créatures mythiques, pirates retords, et apparitions fantomatiques. Un récit fantaisiste de cape et d’épée constitué de voyages au pays des merveilles et de dangers inimaginables, commençant à Port Elisabeth, dans la Jamaïque du début du XVIIIè siècle, pour prendre rapidement le large, toutes voiles dehors.  

Se faire « traiter » de génie par Mike Mignola n’est quand même pas donné à tout le monde, ce qui laisse donc présager une bien belle rencontre et la découverte d’un univers fantastique et foisonnant.

Cursed-Pirate-Girl

!cid_image001_jpg@01CF57C6

Poster un commentaire

Classé dans Artist of the day

Week-end comics en perspective


Trish Trash

Il n’y a désormais pas un mois sans qu’une manifestation axée sur les comics se profile dans les environs de Toulouse.
C’est effectivement encore le cas le week-end qui arrive avec le second rendez-vous du Cycle Comics de Colomiers centré cette année sur la BD indépendante US, cette fois-ci la médiathèque du Pavillon Blanc a invité le couple d’auteurs Jessica Abel et Matt Madden.
Originaires de Brooklyn, ils ont élu domicile depuis quelques années à la maison des auteurs d’Angoulême, et ont tous les deux été enseignants à la  School of Visual Arts de New York.

Jessica Abel est l’auteure d’Artbabe, une série qu’elle a entamé en 1992 jusqu’en 1999, et qu’elle a auto-publié à raison d’un numéro par an, avant d’être reprise par Fantagraphics. Souvent comparée à Love and Rockets, Artbabe suit plusieurs personnages féminins âgés d’une vingtaine d’année qui font face à leur vie de jeunes adultes, et dont les histoires d’amour et d’amitié apportent à l’oeuvre un côté très attachant. Influencée par son séjour au Mexique, son oeuvre suivante La Perdida raconte l’histoire d’une américaine prénommée Carla et expatriée à Mexico. Son séjour va l’amener à découvrir la culture mexicaine via les différentes rencontres qu’elle va faire. Elle travaille actuellement sur une série de science fiction, Trish Trash: Rollergirl of Mars qui raconte les aventures d’une adolescente adepte d’un sport ressemblant au Roller Derby… sur Mars, alors que sa famille ainsi que tous les habitants de cette planète son sous le joug d’un tyran dénommé Arex qui a le droit de vie ou de morts sur la population.

Matt Madden a lui commencé sa carrière en auto-éditant ses premiers mini-récits à Ann Arbor, Michigan au début des années 90. Il est corédacteur en chef de l’anthologie 5 O’Clock Shadow avec Matt Feazell et Sean Bieri. Après la publication de courts récits dans des revues importantes, son premier roman graphique, Black Candy, paraît aux éditions Black Eye Books en 1998. Au milieu des années 90, il entreprend une activité de critique pour The Comics Journal et d’autres revues. Il est aussi coloriste de comics. Son livre le plus connu à ce jour est 99 exercices de style, l’adaptation dessinée des Exercices de style de Raymond Queneau, et a été invité d’honneur de l’Oulipo en 2009. Il a souvent traité de sujets basés à Mexico (où il vécut à la fin des années 90), ou ayant pour racine la culture mexicaine.

Aprés le succès du premier cycle de conférences BD proposé l’an dernier, le Pavillon Blanc et la mission BD de Colomiers vous proposent une deuxième saison sur les comics indépendants et leurs auteurs emblématiques.

Jessica Abel et Matt Madden ont quitté Brooklyn en 2012 pour une résidence à la maison des auteurs d’Angoulême. Matt Madden y développe de nouveaux projets en relation avec l’OuBaPo et Jessica Abel une nouvelle série de bande dessinée de science-fiction. ils viendront nous présenter leurs projets respectifs.

Samedi 15 mars – 16h. Salle de conférence. Réservation conseillée. Gratuité. 

Et ce n’est pas fini, car le lendemain aura lieu comme à l’accoutumé à Ramonville, la Bourse d’échange de Bandes Dessinées organisée par l’association Ramonbulles qui regroupe bon nombre de passionnés et qui fait surtout la joie des amateurs de comics par la présence chaque semestre des inénarrables Gourvy et Gilles Coin sur leurs stand respectifs.

DSCN4868

De quoi donc nous mettre en appétit en attendant l’avalanche d’auteurs prévus lors du prochain TGS en avril prochain, mais ça c’est une autre histoire.

Poster un commentaire

Classé dans Mood of the day

Embarquement immédiat


Deux autres rendez-vous comics qui vont arriver assez rapidement sont au programme très prochainement aux alentours de Toulouse, avec gros dilemme, 3 conférences en une seule journée à deux endroits différents… comment ça le clonage humain est interdit ?
Commençons par les affaires culturelles de la ville de Blagnac qui organisent une manifestation autour de la thématique du super héros avec exposition, conférence, ateliers pour les enfants tout au long des mois de février à mai 2014 :

Supers-Heros Supers-HerosFLyer

Du 13 février au 5 mars 2014, la Médiathèque de Blagnac accueille une exposition autour des super-héros « Les super-héros s’imposent ! » par Exposika : http://www.exposika.com/ (conférence-débat, soirée Ciné-comics, rencontre littéraire, ateliers, battle graphique, jeux de rôle…).

A cette occasion, l’équipe de la Médiathèque vous invite à participer à une conférence : « Pourquoi le super-héros est un genre culturel à part entière ? ». Samedi 15 février de 10h à 12h, Conférence-débat avec Jean-Philippe Zanco, auteur et enseignant en Sciences économiques et sociales : http://jeanphi.zanco.free.fr/ . Conférence à la Médiathèque, gratuite sur inscription réservée en priorité aux professionnels travaillant en direction des jeunes (enseignants, éducateurs, bibliothécaires, ludothécaires, animateurs…) mais pas que…  Merci de confirmer votre présence avant le 8 février à : Annie Girerd – 05 61 71 75 20 – a.girerd@mairie-blagnac.fr .

Voici un bref résumé de la conférence :

1) Qu’est-ce qu’un super-héros ?
– Héros mythologiques comme Ulysse, romanesques comme d’Artagnan, chevaleresques comme Arthur, de la culture populaire comme Luke Skywalker : les « ancêtres » et les « cousins » des super-héros. Ce qui les distingue et ce qui les rapproche.
– Pouvoirs, cape, masque, costume : clichés car ces attributs sont indispensables au super-héros, et construisent le langage symbolique du genre super-héroïque. Ils ne sont cependant pas des attributs essentiels : Superman n’a pas de masque, Batman n’a pas de pouvoir, le Frelon Vert n’a pas de costume, les Quatre Fantastiques n’ont pas d’identité secrète, etc.
– Une tentative de définition : le super-héros répond d’abord à la définition universelle du héros, notamment au sens du philosophe Joseph Campbell, définition qui peut permettre de décoder tous les mythes et récits « héroïques » religieux ou profanes. C’est aussi le produit des cadres et contraintes économico-industrielles de la « culture de masse » (Edgar Morin).
– Retour sur la conception du super-héros selon Umberto Eco : le principe de « non-consumation » du super-héros répond à l’idée qu’il est inaltérable, ne vieillit pas, ne meurt pas, et donc, que ses histoires se déroulent dans un présent permanent. Un principe qui semble mis à mal par le renouvellement des histoires à partir des années 1980.

2) Le super-héros : une figure qui transcende les supports culturels
– Le super-héros, produit de la culture populaire : du comic book au cinéma, ruptures et continuités des figures super-héroïques et des schémas narratifs traditionnels.
– Lorsque le super-héros franchit les frontières de la culture populaire : le super-héros dans la littérature (Michael Chabon : Les aventures extraordinaires de Kavalier & Clay ; Neil Gaiman : American Gods), dans l’art moderne (Roy Lichetenstein, Hervé di Rosa…).

3) Le super-héros porteur de culture
– Le super-héros patriote : un cliché ? Le super-héros des années de guerre (1942-1946) et sa remise en cause (guerre du Vietnam). Le changement d’ennemi entraîne une mutation du super-héros (Captain America combat les Nazis en 1942-1945, les Communistes en 1947-1952, la pauvreté et le racisme dans les années 70).
– Le super-héros est-il nécessairement américain ? Deux exemples : Superman renonçant à la nationalité américaine (2010), Captain America en révolte contre le gouvernement américain dans Civil War (2008).
– Le super-héros à l’avant-garde des luttes sociales : Wonder Woman figure du féminisme, Appolo/Midnighter premier couple de super-héros gays, les X-Men contre la ségrégation.

4) En guise de conclusion : ni un phénomène de mode, ni une sous-culture
– L’inflation des super-héros au cinéma : un nouveau marché, mais aussi un nouveau genre avec ses codes (à l’instar du western).
– Les super-héros et la culture « geek » : comment le « geek » (en anglais « nerd »), archétype social autrefois raillé et moqué est devenu un leader d’opinion, comment les super-héros, comme la BD, la science-fiction, les jeux de rôle sont devenus des objets culturels relevant désormais de la culture dominante. Nouvelles pratiques culturelles, nouvelles normes, nouvelles valeurs ?

Le 15 février marque aussi le grand retour des Rencontres Comics de Colomiers organisée par la médiathèque du Pavillon Blanc. Manifestation inratable pour tous les amoureux du 9ème art made in USA, la thématique de 2014 se développe plus du côté des comics indépendants voir underground ce qui n’est pas pour me déplaire :

cycle BD comics 2014

CYCLE BD: LE COMICS

Du : 15/02/2014 – 16:00

Bill Kartalopoulos
Conférence : Le statut de la bande dessinée dans la culture américaine

Le premier cycle de conférences sur le thème des comics nous a permis de découvrir les processus de création de personnages iconiques tels que Superman, Spiderman, Wolverine… Grâce à des auteurs talentueux et venus spécialement des Etats-Unis, d’Espagne et d’Angleterre pour parler de leur travail, ces rendez-vous mensuels ont été un succès.

Le Pavillon Blanc et la mission BD de Colomiers vous proposent donc une deuxième saison. Pour varier les plaisirs, l’équipe prépare une programmation sur les comics indépendants et leurs auteurs emblématiques: Crumb, Seth, Jason Lutes…

BILL KARTALOPOULOS VIENDRA PRÉSENTER LA SITUATION HISTORIQUE DE LA BANDE DESSINÉE DANS LA CULTURE AMÉRICAINE DANS UNE CONFÉRENCE RICHEMENT ILLUSTRÉE. IL RETRACERA SON ORIGINE ALORS QU’ELLE FAISAIT PARTIE INTÉGRANTE DE L’INDUSTRIE DE LA PRESSE. IL ABORDERA SES ÉVOLUTIONS LES PLUS RÉCENTES EN INDIQUANT QUELQUES POINTS DE CONTACT SURPRENANTS ENTRE SON MONDE ET CELUI DE L’ART.

Bill Kartalopoulos

Bill Kartalopoulos est un critique, conférencier et éditeur basé à Brooklyn. Il a obtenu un baccalauréat en histoire à l’université de Dartmouth et une maîtrise en études des médias à la New School Université de New York.
Il est l’éditeur de la série le Best American Comics, il dirige la maison d’édition Rebus Livres, mais il est aussi coordinateur de la programmation pour SPX: The Small Press Expo et co-fondateur programmateur du Brooklyn Comics and Graphics Festival et.
Il est membre du Comité exécutif de la International Comics Art Forum (ICAF), rédacteur pour Print Magazine, et a été l’assistant d’Art Spiegelman pendant plusieurs années. C’est dans ce cadre qu’il fut d’ailleurs invité au Festival d’Angoulême en 2011.
Il réalise régulièrement des conférences sur l’histoire des Comics et a mené des conversations publiques avec Chris Ware, Lynda Barry, Joe Sacco, Charles Burns, Brooke Gladstone, Chip Kidd, et bien d’autres. Il a également donné des cours sur la bande dessinée et l’illustration à l’école de design Parsons The new school for design.
Bill Kartalopoulos est aussi un précurseur de la bande dessinée numérique avec la parution sur son blog de son oeuvre EGON et l’édition d’Indy Magazine, première publication en ligne d’être nominé pour les prix Eisner et Harvey Awards.

Interview dans Comic reporter (en anglais)

Interview for Beelverhaal TV series (en anglais)

Site officiel

Salle de conférence. Réservation conseillée au 05 61 63 50 00. Gratuité. 

Alors voilà, votre Katchoo internationale sera aux deux endroits au même moment… ou presque, et dire qu’on a finir la soirée devant le documentaire que diffuse Arte, je pense que là j’aurai eu ma dose.

Poster un commentaire

Classé dans Mood of the day

Rencontre comics de Colomiers : Barry Kitson et Mark Buckingham


C’est toujours avec autant de plaisir que je me remémore cette année passée au gré de ces rencontres comics organisées par la médiathèque de Colomiers et la librairie Terres de Légendes.
Ambiance exceptionnelle et décontractée, contenu irréprochable, invité(e)s de rêve… en tant que fan de comics mais aussi en tant que vieille fille qui essaie de transmettre sa passion à son Sidekick en lui montrant que derrière ses personnages préférés il y a des auteurs en chair et en os, je ne peux que promouvoir corps et âme cette manifestation qui j’en suis sure a de beaux jours devant elle.

Merci encore Hype Media pour avoir capturé ce grand moment.

Poster un commentaire

Classé dans Artist of the day

Rencontres Comics de Colomiers : David Lafuente et Philippe Briones


Grâce aux amis de Hype Média j’ai enfin pu regarder la seule conférence que j’ai raté cette année, mais cela ne m’empêche pas de continuer à regretter de ne pas y avoir assisté…
Cette vidéo montre à quel point la qualité de ces échanges était ben et bien au rendez-vous, vivement la suite !

Poster un commentaire

Classé dans Artist of the day

5ème Rencontre Comics de Colomiers : Last but not least


907014_10151574866012110_1388601719_o

C’est avec un certain pincement au cœur que j’assisterai samedi prochain à la dernière session du cycle BD Comics de Colomiers (tout en sachant qu’un café BD Comics sera organisé le 14 mai, manière de poursuivre encore un peu la magie de ces rencontres, mais j’aurai l’occasion de vous en reparler), mais si vous avez écouté l’émission Synops Bubble Show de samedi dernier, vous savez désormais que l’aventure ne fait que commencer !

Au programme de cette nouvelle édition, toujours organisée par la médiathèque du Pavillon Blanc et la librairie Terres de Légendes, deux invités immanquables que sont Barry Kitson et Mark Buckingham lors d’une conférence qui aura lieu cette fois-ci au Cinéma Le Central de Colomiers (c’est là ou j’ai fait ma formation pour passer le CAP Projectionniste, donc deuxième pincement au cœur pour moi), suivi d’un apéro dédicace digne des bacchanales les plus dantesques que l’on ai pu voir dans la région…

Bref, si vous ne me croyez pas, c’est votre affaire, quoi qu’il en soit voici le message de Gourvy :

5e RENCONTRE DU CYCLE COMICS
MARK BUCKINGHAM ET BARRY KITSON

La dernière des 5 rencontres comics de la ville de Colomiers arrive très vite. Samedi 20 avril à 16h au Cinéma le central deux invités britanniques prestigieux nous font la joie et l’honneur de venir parler de leur expérience de dessinateurs dans l’industrie des comics : Barry Kitson et Mark Buckingham
Barry Kitson a une carrière jalonnée de succès critiques et commerciaux. Très apprécié chez les grands éditeurs Marvel et DC, son trait regorge de finesse. Batman, Justice League, le Teen Titans, Spider-man, Iron-man, Fantastic Four font tous partie des comics qu’il a illustrés. Fin narrateur, il sait composer des pages fluides et faire passer l’émotions dans les expressions des personnages.
Mark Buckingham possède une carte de visite impressionnante : depuis dix ans, il est le dessinateur de Fables chez Vertigo et Urban comics en France. Ses pages sont d’une limpidité cristalline. Son sens du design et de l’élégance saute aux yeux. N’oublions pas ses travaux précédents : avec Neil Gaiman sur Miracleman et Death, sur Spider-ma et Batman.

Paul Renaud et moi aurons le plaisir d’interviewer ces deux talents à partir de 16 h au Cinéma le central de Colomiers

CONFERENCE AVEC MARK BUCKINGHAM ET BARRY KITSON
Samedi 20 avril à 16 heures
Cinéma le Central de Colomiers

La rencontre débute à 16h et est prévue de durer une heure. En dernière partie, le micro sera donné au public pour poser des questions à l’invité.
Les participants à la rencontre recevront en cadeau deux prints avec un dessin des deux invités
Une surprise pour les enfants venant à cette rencontre est également prévue
Assister à la conférence est gratuit

Attention : la réservation est fortement recommandée. Les participants prioritaires seront ceux qui auront effectué cette démarche.
Pour réserver votre place, deux méthodes :
Téléphoner au 05.61.63.50.00
Par mail: action.culturelle@pavillonblanc-colomiers.fr

Après la rencontre, à Colomiers , Les participants à la conférence sont invités à se rendre à la libraire Terres de légendes pour un apéro / dédicace à partir de 19h

Dédicace de Mark Buckingham et Barry Kitson à Terres de Légendes
Samedi 20 avril
A partir de 19 heures

A titre exceptionnel, les premiers exemplaires de Fables Tome 18 seront mis en vente durant la dédicace. Un print fait pour l’occasion sera inclus en bonus. Voici une offre tout à fait unique .

535935_510958472298946_967828830_n

Les règles pour la dédicace seront données dès que possible.

Informations Pratiques

1 – Conférence Mark Buckingham et Barry Kitson

Lieu :
La rencontre se tiendra au cinéma le Central de Colomiers

Cinéma Le Central
Rue du centre
31770 Colomiers

le lien pour le plan :
http://goo.gl/maps/5feK4

Horaire :
La rencontre est prévue de 16h à 17h.

Condition d’admission :
Entrée libre et gratuite, mais réservation fortement conseillée par téléphone au 05 61 63 50 00
ou en écrivant à action.culturelle@pavillonblanc-colomiers.fr

Bus
bus gratuits de la Ville de Colomiers, lignes 5 et 7, arrêt Mairie allée du Lauragais.
Lignes 64 TISSEO depuis et vers Toulouse et 32 depuis et vers Brax
Plus d’info sur www.tisseo.fr
TER
ligne TOULOUSE-COLOMIERS-AUCH, arrivée gare de Colomiers
Plus d’info sur www.ter-sncf.com
En voiture
sortie N°4 « Colomiers centre »
parking du Lauragais sous la place de l’Hôtel de Ville
Accessibilité
Pour les personnes handicapées , accès possible à Mobibus. De plus amples informations sur http://www.tisseomobibus.com/

2 – Dédicace Mark Buckingham et Barry Kitson

Lieu :
La librairie Terres de Légende

Librairie Terres de Légendes
44, rue Gambetta
31000 Toulouse

Le lien pour le plan : http://goo.gl/maps/Zy0Zn

Horaire :
La dédicace commence à 19h

Comment venir ?
Station de métro Capitole

Les partenaires de la rencontre / dédicace :

Le Pavillon Blanc, la médiathèque de Colomiers
http://www.pavillonblanc-colomiers.fr/

La librairie Terres de Légendes
http://www.terresdelegendes.fr/

Le Cinéma Le central de Colomiers

Mise à jour du 17/04 :

Mon interview de Paul Renaud et Noel Gourvennec est désormais disponible à cette adresse : http://synopslive.net/replay 😉

Poster un commentaire

Classé dans Mood of the day