D


Valerie D’Orazio

valeridoraziophotoValerie D’Orazio est une scénariste et éditrice américaine, elle a été assistant editor chez Acclaim Comics et DC Comics. Chez Acclaim elle a aidé à publier Shadowman et Magnus Robot Fighter alors que chez DC on la retrouve sur Justice League of America et Identity Crisis. D’Orazio a également été la présidente de Friends of Lulu, une association dont le but était de promouvoir les artistes féminines dans l’industrie des comic-books.
Après deux ans et demi chez Acclaim Entertainment sous la direction d’éditeurs tels que Madeleine Robins, Evan Skolnick, et Fabian Nicieza, D’Orazio rejoint l’équipe de DC en 2000 en tant que coordinatrice dans le département des services créatifs. En mars 2002, elle est promue assistant editor par l’Editorial Art Director Mark Chiarello.
Après avoir quitté DC, elle commence une carrière d’écrivain et de blogueuse en intervenant régulièrement sur le site Silver Bullet Comics, sous le pseudo de Kamikaze Girl. Très rapidement, elle démarre son propre blog, Occasional Superheroine.
En novembre 2006, elle efface le contenu de son blog et commence à poster une série de billets autobiographiques intitulés Goodbye to Comicssur ses expériences en tant que femme et fan de super héros, ainsi que sur son travail au sein de l’industrie. Ses billets font souvent référence au sexisme présent dans l’industrie des comics aux Etats-Unis. Son blog a très souvent fait l’objet de commentaires et de sujets de discussion dans les forums spécialisés en comics.
En 2008, elle est annoncée pour être la scénariste de la nouvelle mouture de la série Cloak and Dagger chez Marvel Comics, qui ne sera jamais publiée, elle écrira cependant d’autres séries pour cet éditeur. Elle développe également un creator-owned intitulé Vamptopia, influencé par Anne Rice, Quentin Tarantino et Kurt Vonnegut Jr, projet qu’elle va tenter d’adapter sous différents médias.
Elle est actuellement l’éditrice du blog MTV Geek, propriété de MTV.com

Dame Darcy

dame_darcyDame Darcy est une dessinatrice de comics underground. Sa série, Meatcake, a été publiée chez Fantagraphics depuis 1993. Darcy a également publié plusieurs romans graphiques, Frightful FairytalesDame Darcy’s Meat Cake CompilationThe Illustrated Jane Eyre (Penguin 2006), Dollerium (Presspop, 2007), Comic Book Tattoo, une compilation dessinée illustrant les chansons de Tori Amos (Image Comics 2008), Gasoline (Merrell Publishers, 2008) et Handbook For Hot Witches (Holt 2012).
Dame Darcy est mondialement connue comme illustratrice, écrivain, artiste plasticienne, musicienne, cinéaste dans l’animation. Elle a travaillé avec des auteurs tels qu’Alan Moore, Poppy Z. Brite, et Trina Robbins , et des créateurs de mode comme Anna Sui, Jared Gold, CWC, et Coi Magic Girl, entre autre.
Dame Darcy expose ses illustrations, peintures, et ses poupées fabriquées à la main dans le monde entier régulièrement aux beaux-arts et diverses galeries, elle crée aussi des courts métrages et des films d’animation qui ont remporté des prix et qui peuvent actuellement être vu sur sa chaîne YouTube. Son groupe Death By Doll joue régulièrement sa musique. Elle a aussi créé des peintures murales et des vitraux pour les maisons de célébrités comme Margaret Cho, Courtney Love, et des vitrines pour Forbidden Planet à NY.
En 2010, Marvel Comics l’embauche pour écrire des contes de fées en utilisant les personnages des Fantastic Four.
Ses peintures et illustrations sont actuellement présentées au Sloan Fine Art à New York.

Felicia Day

felicia_day_imageFelicia Day est une actrice américaine, connue pour son rôle de Vi dans la série télévisée Buffy contre les vampires et pour des participations dans des films tels que Bring It On Again ou June. Elle est aussi la star, scénariste et productrice de la série web The Guild, qui lui a valu de remporter le Greenlight Award pour la meilleure série digitale au Festival South by Southwest, le YouTube Video Award de la meilleure série et le Yahoo! Video Award récompensant la meilleure série.
Forte de ce succès, elle adapte sa série en comics qui sera publiée chez Dark Horse et dont elle écrit le scénario.
En avril 2012 elle lance une chaîne YouTube intitulée Geek & Sundry qui va héberger les  Motion Comics de l’éditeur Dark Horse.

Kelly Sue DeConnick

KellysuedeconnickKelly Sue DeConnick est une scénariste de comics, éditrice et rédactrice en chef spécialisée dans les adaptations de manga. Elle vit à Portland, Oregon, avec son mari, le scénariste Matt Fraction, et leurs deux enfants, Henry Lion et Tallulah Louise.
DeConnick a grandi sur des bases militaires et évoque que son amour pour les comics provient des échanges de BD entre GI
En 1993 elle détient un baccalauréat en art dramatique à l’Université du Texas à Austin. Elle commence à faire du journalisme BD, et elle aide quelques romanciers, y compris Maggie Estep. Neil Gaiman cite son nom dans les remerciements de son roman American Gods, ce qui a conduit son ami Jamie S. Rich, éditeur, à la recommander à Tokyopop quand ils étaient à la recherche d’une touche Princesse Mononoke (Gaiman a traduit les dialogues en anglais pour le film) pour leur traduction de Demon Diary. Elle commence donc sa carrière dans la modification et l’adaptation de manga en traduction anglaise.
Elle se met à écrire des scénarios de comics sur des titres tels que 30 Days of Night: Eben and Stella, qu’elle a co-écrit avec Steve Niles, et plusieurs histoires courtes parues dans Comic Book Tattoo, une anthologie d’histoires basées sur les chansons de Tori Amos.
Elle commence à écrire pour Marvel quand son mari, Matt Fraction, parle avec l’éditeur Alejandro Arbona des femmes de Marvel Initiative et Fraction lui suggère DeConnick pour certains projets. Après avoir examiné des échantillons de son travail, Arbona les soumet à l’aveugle à Ralph Macchio, qui demandait des idées de scénarios. C’est seulement après que ses idées soient acceptées qu’elle révèle être la femme de Fraction. Elle écrira finalement les one-shots Sif et Rescue, ainsi qu’une histoire de Girls Comics.
Elle travaille également sur les livres publiés par Oni Press,et Image Comics tout en continuant chez Marvel. Elle a écrit la mini série Osborn dessinée par Emma Rios et travaille actuellement sur la série Captain Marvel dont l’héroïne est Carol Danvers.

Rachel Deering

Rachel Deering (née en Octobre 1983, à Grayson, Kentucky) est une écrivain américaine, éditrice et lettreuse de comics. Ses œuvres les plus notables incluent la série d’horreur Anathema et ses contributions pour Womanthology. Elle réside actuellement à Columbus, dans l’Ohio avec son épouse, l’artiste Jessica Deering.

Tania Del Rio

5ptk0x1pgstlhmf586v7Tania Del Rio est une illustratrice américaine  travaillant principalement dans les comics et les manga. Elle est diplômée du Collège Minneapolis of Art and Design avec un baccalauréat en animation.
En 2003, la première oeuvre manga de Tania, Lovesketch , a été choisie pour apparaître dans l’anthologie Rising Stars of Manga Vol2 chez Tokyopop. Elle a aussi travaillé chez Archie Comics comme scénariste et artiste sur Sabrina, The Teenage Witch, une série mensuelle aux allures de shôjo manga de 2004 à 2009. Elle a également travaillé occasionnellement sur Sonic the Hedgehog toujours chez Archie, à la fois comme écrivain et artiste. En plus de son travail à Archie, Tania a également écrit pour Marvel Spider-Man/Araña: The Hunter Revealed ), ainsi qu’une colonne mensuelle pour Popcultureshock.com intitulée Read This Way. Elle dispose également d’un webcomic, My Poorly Drawn Life, qu’elle met à jour de manière hebdomadaire.
À l’automne 2006, la compagnie de Tania, SteelRiver studio, a publié un livre pour HarperCollins Publishers intitulé Mangaka America, un livre d’illustrations et de tutoriaux mettant en vedette les artistes émergents de manga en Amérique du Nord.

Rachel Dodson

Rachel Dodson (née Pinnock) est une encreuse et coloriste américaine, qui travaille souvent avec son mari, Terry Dodson. Son travail comprend Marvel Knights Spider-Man , Spider-Man/Black Cat: The Evil That Men Do et Avenging Spider-Man pour Marvel Comics ainsi que Wonder Woman pour DC Comics.

Colleen Doran

colleenColleen Doran (née en 1964) est une auteure et artiste américaine. Elle a illustré des centaines de comics, romans graphiques, livres et magazines, et des dizaines d’histoires et articles, des œuvres écrites par Neil Gaiman, Clive Barker, Anne Rice, J. Michael Straczynski, Peter David et Tori Amos, y compris The SandmanWonder WomanLegion of SuperheroesTeen Titans, La Belle et la Bête de Walt Disney, ainsi que sa propre série fantastique, A Distant Soil .
À l’âge de cinq ans, Doran a remporté un concours d’art parrainé par la Walt Disney Company. Elle a créé sa propre série de comics, A Distant Soil , à l’âge de douze ans.
Elle décroche son premier poste professionnel pour une agence de publicité à quinze ans. Alors qu’elle est encore au collège, elle est déjà une artiste professionnelle à temps plein qui a pu ajouter son activité professionnelle à son programme d’art dans son CV. Débordée de travaux, elle quitte le collège tôt.
Elle fait irruption dans l’industrie du comic book lorsqu’elle est encore adolescente, dans les années 1980. A Distant Soil est publiée dans des fanzines avant de passer chez Wendy and Warp Graphics de Richard Pini, l’éditeur de Elfquest. Doran quitte l’entreprise en raison d’un conflit acrimonieux avec Warp, qui a tenté de réclamer la création, et les droits d’auteurs et de propriété de son travail. La société a ensuite abandonné ces allégations et a signé une quittance complète de la propriété à Doran. La version publiée par Warp n’a jamais été rééditée, malgré son style tout-crayonné inhabituel, bien que Colleen Doran ai fait réimprimer une courte histoire d’A Distant Soil qui était déjà parue dans une anthologie de Warp.
Après avoir quitté l’éditeur, Colleen a continué de réécrire complètement et de redessiner l’ensemble de la série A Distant Soil à partir de zéro, de l’auto-publier pendant quelques années avant de passer à Image Comics où elle est maintenant disponible dans de multiples impressions en tant que série de romans graphiques. Le premier volume a été réimprimé quatre fois, et la série s’est vendue à pus de 700.000 exemplaires.
L’histoire est centré sur une jeune fille qui est née pour être l’héritière d’une dynastie religieuse alien, et explore les enjeux de la politique, l’identité de genre et de la tolérance. Sa forte caractérisation et son style artistique unique a inspiré la Young American Library Association a profiler la série dans sa revue trimestrielle, et elle a été nominée pour le Spectrum Award for Best Science Fiction en 2001.
Plus récemment les projets artistiques de Doran incluent The Book of Lost Souls, une histoire fantasy moderne écrit par J. Michael Straczynski et publiée par Icon, un label de MarvelGone to Amerikay, un roman graphique écrit par Derek McCulloch pour DC/Vertigo. Elle a également illustré le premier roman graphique du jeune romancier Barry Lyga, Mangaman pour Houghton Mifflin, en 2011. Elle viendra compléter le roman graphique tant attendu Stealth Tribes avec Warren Ellis pour Vertigo en 2013, et a signé pour illustrer et adapter un autre roman graphique pour Dark Horse issu d’un best seller.

Ming Doyle

Ming_DoyleMing Doyle est une illustratrice née à Boston en 1984 d’un père militaire d’origine irlandaise et d’une mère bibliothécaire sino-canadienne. Elle a travaillé pour Image Comics, BOOM! Studios ou Marvel, (où elle a notamment dessiné une histoire courte de Nightcrawler pour Girl Comics).
Elle produit avec Kevin Church un webcomic intitulé The Loneliest Astronauts, l’histoire de deux astronautes, Dan et Steve coincés dans un système solaire lointain et étranger, et derniers survivants d’une mission qui a mal tourné et qui a laissé le reste de leur équipage mort. A des années-lumière de chez eux et survivant grâce aux réserves soigneusement rationnées, ils sont incapables de communiquer avec la terre ils se détestent par dessus tout.
Depuis décembre 2012, elle travaille avec Brian Wood et Jordie Bellaire une mini série en six parties intitulée Mara chez Image Comics.

Leigh Dragoon

Leigh Dragoon (née en 1976 à Plattsburgh, New York) est une scénariste et illustratrice dont le premier travail By the Wayside est visible sur le site Girlamatic, un magazine online regroupant des webcomics destinés à un lectorat féminin, et qui a reçu le Kim Yale Award for Best New Female Talent en 2006.
Elle a illustré le roman graphique de Sam Kieth My Inner Bimbo et en 2009 elle écrit le scénario de la série en trois volumes The Faerie Path parue chez HarperCollins/Tokyopop et basée sur l’oeuvre de Frewin Jones. Elle a aussi contribué à écrire l’histoire de Fraggle Rock Vol. 1 un roman graphique publié chez Archaia Studios Press en 2010. L’année suivante elle a adapté le script de Richelle Mead et son Vampire Academy.

Grace Drayton

image006Grace Drayton (1877 – 1936) est l’une des pionnières de la bande dessinée américaine et l’illustratrice qui a créé les comic strips populaires Dolly Dimples et The Pussycat Princess. Elle a aussi créé la campagne de publicité «Campbell Soup Kids» et est probablement mieux connue pour ses célèbres Dolly Dingle, personnages que l’on retrouvait dans le magazine féminin Pictorial Review.
Baptisée Viola Grace Gebbie, elle épouse en 1900 Théodore Wiederseim un agent publicitaire. C’est lui qui lui demande de dessiner en 1906 deux petits personnages, garçon et fille, pour promouvoir les soupes Campbell qui venaient de mettre au point un concentré de soupe en conserve qu’il suffisait de diluer pour en faire un plat familial. Devant le succès que rencontrent les deux bambins, la marque Campbell en fait ses représentants et sa collaboration avec la dessinatrice qui va leur fournir plus de 300 dessins, durera jusqu’en 1936. Des produits dérivés des Campbell Kids tels que cartes postales, livres, pyjamas, assiettes, etc. feront rapidement leur apparition.
A cette époque elle signe son travail « Grace Wiederseim. » En 1911, Grace divorce et épouse W. Drayton, et commence à signer son travail en tant que Grace Drayton. Elle divorce de Drayton en 1923, mais a continué à signer son travail « Grace Drayton» ou «GG Drayton».
Elle illustre aussi des couvertures de magazine, dessine des cartes postales et des bandes dessinées dont : The terrible Tales of Captain Kiddo, Dolly Dimples and Baby bounce et la célèbre Pussycat Princess en 1935 qui connut un succès tel qu’elle survécut à sa créatrice disparue en 1936.
Elle travaille beaucoup en collaboration avec sa soeur, Margareth Hays, dont elle est très proche et qui écrit les textes de ses bandes dessinées.
Elle a été l’un des premiers membres du Plastic club de Philadelphie.

Jo Duffy

Jo DuffyJo Duffy , parfois créditée Mary Jo Duffy (née en 1954) est une scénariste et éditrice connue pour son travail pour Marvel Comics dans les années 1980, puis chez DC Comics et Image Comics dans les années 1990. Elle a également adapté en anglais le manga Akira et participé à Francis, brother of the universe, un comics sur la vie de Saint François d’Assise
Originaire de la région de New York, Duffy a fait ses études au Wellesley College . Dans sa jeunesse, ses lettres furent publiées dans les colonnes du courrier des lecteurs de Marvel dans le milieu des années 1970. Elle a même fait une apparition en tant que demandeur d’autographes dans Iron Man #103. Ses premiers crédits comme éditrice apparaissent sur ​​The Incredible Hulk #231 et The Spectacular Spider-Man #26, tous les deux datés de Janvier 1979. Elle a édité les dix-sept premiers numéros de la série ROM, avant de céder les rênes à Al Milgrom .
Son travail d’écriture inclus Power Man et Iron Fist, Star Wars, Conan le Barbare, et Wolverine. Entre autres choses, elle a également créé l’équipe et la plupart des membres des Fallen Angels.
Dans les années 1990, elle a travaillé pour d’autres éditeurs, y compris DC , où elle a écrit les 14 premiers numéros de Catwoman (en 1993). Pour Extreme Studios, l’écurie de Rob Liefeld, elle a écrit les vingt-deux premiers numéros de la série Glory, entre Mars 1995 et Avril 1997.
Au début des années 2000, elle a écrit quelques numéros de la série The Defenders pour Marvel, tout en travaillant dans une société de services financiers. Son travail dans cette entreprise comprenait la planification de réunion, ainsi que l’édition, la relecture et le packaging pour une bande dessinée publiée par la société.
Ses adaptations de mangas et ses personnages de « bad girl » ont sans doute contribué à lancer les tendances des grands éditeurs. Elle travaille actuellement pour Armin Armadillo Books, un petit éditeur spécialisé dans les récits d’aventure, de science-fiction et de fantastique.

Edwina Dumm

DummsinbadFrances Edwina Dumm (1893-1990) était une scénariste-artiste qui a dessiné la bande dessinée Cap Stubbs and Tippie pendant six décennies, et est également connue pour être la première caricaturiste féminine à temps plein, elle a utilisé son prénom pour la signature de sa bande dessinée, signant simplement Edwina.
Parmi l’une des premières dessinatrices syndiquées, Dumm est née à Upper Sandusky, dans l’Ohio, où son père, Frank Edwin Dumm, était un acteur-dramaturge devenu journaliste.
En 1911, elle est diplômée de la Central High School de Columbus,
et a ensuite suivi des cours par correspondance à la Landon School of Illustration and Cartooning de Cleveland.
Elle fait des dessins éditoriaux pour le Columbus Daily Monitor à sa première édition (Août 1915) jusqu’à ce que le journal ferme (Juillet 1917). Dans le Monitor, ses croquis ont la caractéristique d’être des caricatures en pleine page, parlant parfois des problèmes des femmes de sa génération.
Pour le Monitor, Dumm a également dessiné The Meanderings of Minnie, un strip semi-autobiographique sur un garçon manqué et son chien.
Déménageant à New York, elle poursuit ses études d’art à l’Art Students League et a créé Cap Stubbs and Tippie, syndiqué par le Service George Matthew Adams. Dumm travaillait très rapidement, selon l’historien de comics Martin Sheridan, elle ne pouvait crayonner une bande quotidienne en une heure.
Son amour des chiens est évidente dans ses strips ainsi que ses illustrations pour livres et magazines, tels que Sinbad, sa page hebdomadaire canine qui paraissait à la fois dans Life et le London Tatler.
Elle a illustré Two Gentlemen and a Lady d’Alexander Woollcott. Dans le recueil Sonnets from the Pekinese and Other Doggerel (Macmillan, 1936) par Burges Johnson, elle a illustré le poème Losted.
Des années 1930 aux années 1960, elle a dessiné un autre chien pour le journal Alec the Great, dans lequel elle a illustré les versets écrits par son frère, Robert Dennis Dumm. Leur collaboration a été publié sous la forme des livres en 1946.
Dans les années 1940, elle a dessiné les couvertures de partitions de sa colocataire, Helen Slater, qui a fait la musique et les paroles. A cette époque, elle a également contribué à la série Wonder Woman.
Lorsque le Service George Matthew Adams a fermé ses portes, la bande de Dumm a été repris par King Features Syndicate. Dumm a continué à écrire et dessiner Tippie jusqu’à sa retraite en 1966.
Elle a reçu le National Cartoonists Society Gold Key Award en 1978. Dumm ne s’est jamais marié. Après avoir pris sa retraite dans la bande dessinée, elle est restée active avec des peintures à l’aquarelle, la photographie et en aidant les personnes âgées dans son appartement de New York.

Jan Duursema

Jan_DuursemaJan Duursema est une dessinatrice et une encreuse née à Waldwick, une petite ville américaine du comté de Bergen dans le New Jersey en 1954. Elle est principalement connue pour ses travaux sur les séries de comics Starwars : Clone Wars et Star Wars : Legacy. Elle est la créatrice des personnages Quinlan Vos et Cade Skywalker appartenant à l’univers étendu de Star Wars.
Dès son plus jeune âge, elle s’est mise à dessiner et suivre des cours de dessin au collège et à la fac, et a obtenu un diplôme au Beaux Arts. Elle fut ensuite l’une des premières élèves de la Joe Kubert School of Cartoon and Graphic Art où elle a reçu une formation en narration et dessin.
Duursema a commencé à travailler professionnellement en 1979 sur des histoires de Sgt. Rock pour Joe Kubert. Elle a travaillé pour les deux plus grandes maisons d’édition américaines DC et Marvel. Pour DC, Duursema a dessiné des numéros de la série Warlord et a été une des créatrices de la série Arion, Lord of Atlantis. Elle a également été la première dessinatrice a dessiner Wonder Woman dans son propre comic book. Pour Marvel, elle a travaillé sur des titres des X-Men. Elle est surtout connu pour son travail chez Dark Horse Comics sur l’univers étendu de Star Wars.
Dans un interview pour le magazine Star Wars, la saga en BD, Jan Duursema explique que tout ce qu’elle voit l’influence de près ou de loin. Elle considère qu’elle a été influencée en bande dessinée par Joe Kubert, Dick Giordano, Berni Wrightson,Mike Kaluta, Walt Simonson, Hal Foster, Hy Eisman, Irwin Hasen, par des peintres comme Frank Frazetta, Howard Pyle, les sœurs Wyeth Carolyn et Henriette et par des réalisateurs comme George Lucas, Hayao Miyazaki et Akira Kurosawa.

Sarah Dyer

230px-SarahDyer11.14.08ByLuigiNoviSarah Dyer est une auteure de comics et une artiste qui a commencé sa carrière dans divers fanzines à la fin des années 80 et au début des années 90. Elle est née en Louisiane, est allée à l’université de Gainesville en Floride, puis a déménagé à New York. Alors à Gainesville en 1989, elle a travaillé sur le  Fanzine No Idea avec Var Thelin.
En 1992, elle créé et commence à distribuer le Action Girl Newsletter, un magazine de reviews et de création de mini-comics par des scénaristes et des artistes féminines.
En 1995, elle créé l’anthologie  Action Girl Comics, qui présente des séries composées par des artistes féminines, ainsi que la propre série Action Girl de Dyer. En plus de son travail sur les comics, Dyer a auto-publié des manuels et des articles sur des sujets allant de la publication de fanzines, la cuisine ou la confection de vêtements, tous fermement enracinés dans la philosophie du Do It Yourself.
Dyer a travaillé avec son époux, Evan Dorkin, sur l’épisode pilote de Welcome to Eltingville en 2002. Elle a également écrit pour Space Ghost Coast to CoastSuperman Adventures, et Batman Beyond. En outre, elle a contribué à la version anglaise de l’anime Shin Chan en 2006.
Elle a été nominée pour le Lulu of the Year Award organisé par l’association Friends of Lulu en 1997 et l’a gagné en 1998.

C                                                               E

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s