L


Hope Larson

hopeHope Larson est une illustratrice et scénariste américaine née en 1982 dont le domaine de prédilection est le roman graphique.
D’origine allemande et suédoise, elle grandi à Asheville en Caroline du Nord , et fait ses études à la Carolina Day School. Après son diplôme d’école secondaire, elle s’inscrit au Rochester Institute of Technology , puis continue ses études au Art Institute de Chicago, où elle obtient un BFA en 2004. Elle déménage ensuite à Toronto avec son mari, le Canadien Bryan Lee O’Malley.
Alors que Larson est encore à l’université, Scott McCloud porte un intérêt pour ses illustrations, l’encourageant à créer des bandes dessinées. Peu de temps après, elle a été invitée à participer à l’anthologie Girlamatic et produit son premier comic professionnel, un web comic intitulé I Was There & Just Returned. Par la suite, Larson s’est concentrée sur un certain nombre de mini séries, en combinant son intérêt pour la bande dessinée, la sérigraphie, et l’écriture.
Elle contribue aux anthologies  FlightTrue Porn 2, et You Ain’t No Dancer  Flight, tout en travaillant sur ​​un roman graphique, Salamander Dream. Il devint finalement sa première oeuvre intégrale, publiée par Adhouse Books en Septembre 2005, elle s’installe chez Oni Press pour son deuxième roman graphique, Gray Horses en Mars 2006.
Cette même année Larson signe un contrat de deux livres à New York, pour la maison d’édition Simon & Schuster. Le premier livre s’intitule Chiggers (publié le 18 Juin 2008, sous le label Atheneum Books Ginee Seo), destiné à un lectorat de 9-12 ans.
En plus des comics, Larson travaille comme illustratrice freelance pour divers clients, y compris le New York Times. Elle a également travaillé comme lettreuse sur divers oeuvres telles que Locals de Brian Wood et Ryan Kelly.
En 2006, Larson lance sa propre maison d’édition, Tulip Tree Press. Elle y publie plusieurs mini comics sur le site Web Tulip Tree, le seul livre publié chez Tulip Tree s’intitule House of Sugar qui remporte le  Doug Wright Award du talent le plus prometteur.
Elle est nominée en 2006 au Kim Yale Award pour le Meilleur Nouveau Talent Féminin, et remporte l’édition 2006 du Ignatz Award dans la catégorie nouveau talent prometteur. En 2007, Larson remporte un Eisner Award appelé Special Recognition (autrefois appelé Talent Deserving of Wider Recognition).

Carol Lay

carol_lay_resizedCarol Lay est une dessinatrice américaine connue pour son comic strip hebdomadaire Minute Story (qui apparaîtra plus tard dans la série de strips Way Lay), qui a duré près de vingt ans dans des journaux américains comme le LA Weekly, le New York Press et sur le site web Salon.
Lay a une carrière professionnelle depuis plus de 30 ans. Basée à Los Angeles, ses bandes et ses illustrations sont parues dans Entertainment Weekly, Mad, Newsweek, Worth Magazine, le New York Times, le Wall Street Journal et le New Yorker.
Lay est née à Whittier en Californie en 1952, en 1975 elle obtient un baccalauréat en beaux-arts à l’UCLA, après quoi elle trouve du travail comme illustratrice. Peu de temps après, elle parvient à mettre un pied chez DC Comics et Western Publishing tout en écrivant des comics underground tels que Weirdo et Good Girls.
Elle est également l’auteure de Mythos, un roman en prose mettant en vedette Wonder Woman, publié par DC et Pocket Books en 2003.
Depuis 2010, Lay écrit et dessine The Simpsons  pour Bongo Comics. En 2012, Lay et un ami commencent à adapter la longue série de comics Waylay jamais rééditée pour le format Kindle.

Molly Lazer

mollypicMolly Lazer est une éditrice créditée sur plus de 600 titres appartenant à Marvel Comics, dont Iron Man, Captain America, Fantastic Four, The New Avengers, Civil War…
Elle a grandi dans le Connecticut et est allée à l’Université de Pennsylvanie, où elle a étudié l’écriture créative et le théâtre. Son expérience de travail avant de commencer chez Marvel était dans l’éducation, elle a en effet passé quatre étés à enseigner la lecture, l’écriture et les mathématiques auprès d’enfants et d’adultes handicapés.
Après l’obtention de son diplôme, elle décide de travailler dans la bande dessinée, fréquente les conventions en remettant son CV, et fini par prendre contact avec Jenny Lee, éditrice chez Marvel. Celle-ci la présente à Dan Buckley, et obtient un entretien avec Tom Brevoort pour un poste d’assistante, qu’elle décroche cinq jours plus tard. C’est ainsi qu’elle déménage de son Connecticut natal en Juillet 2004 et entame sa carrière chez Marvel pour quitter la société en 2008 et continuer ses études d’enseignement à l’Université de Rosemont.

Elaine Lee

Elaine_Pic1_LowRezElaine Lee est une actrice américaine, dramaturge, productrice et scénariste de comics.
En 1976, Lee quitte l’est de la Caroline du Nord, pour se réfugier sur l’île de Manhattan. Elle décroche un rôle presque immédiatement, et en 1980, est nominée pour un Emmy pour son rôle dans la série TV The Doctors.
Avec un groupe de jeunes acteurs, elle monte une compagnie de théatre Wild Hair Productions et commence à jouer et co-écrire avec sa soeur, Susan Norfleet, The Contamination of the Kokomo Lounge, ainsi qu’une pièce de science-fiction, Starstruck avec un casting essentiellement féminin.
Lee rencontre le célèbre artiste de fantasy, Michael Kaluta, qui l’attire hors de la télévision pour le monde passionnant et beaucoup moins rentable de la bande dessinée.
Spécialisée dans la science-fiction, le fantastique et les comics horrifiques, Elaine est surtout connue pour être l’auteure/créatrice de Vamps (avec l’artiste William Simpson, pour DC/Vertigo) et Starstruck (avec l’artiste Michael Kaluta, pour Heavy Metal, Marvel et Dark Horse). Lee et Kaluta ont ensuite produit un spin-off de StarstruckThe Galactic Girl Guides qui parait dans le magazine de Dave Stevens, The Adventure Magazine Rocketeer ( chez Comico).
Elaine a également créé et écrit la série de science-fiction, BrainBanx (avec l’artiste Jason Temujin Minor, DC/Helix), ainsi que The Transmutation of Ike Garuda (avec l’artiste James Sherman pour Marvel/Epic). Certains de ses autres travaux de comics comprennent Saint Sinner (avec Max Douglas et Clive Barker pour Marvel), The Steeltown Rockers (avec Steve Leialoha, Marvel), Ragman: Cry of the Dead (avec Gabriel Morrissette, DC Comics), Indiana Jones and the Spear of Destiny (avec Will Simpson & Dan Spiegle, Dark Horse), et a  scénarisé une mini-série Prince Valiant (avec Charles Vess et John Ridgeway, Marvel Comics).

Janet K. Lee

1966197-janet_leeJanet K. Lee est une artiste/scénariste de comics originaire de Nashville, elle est la co-auteure des adaptations des œuvres de Jane Austeen, Emma et Northanger Abbey parus chez Marvel en 2011 et 2012. Elle est également l’auteure avec Jim McCann du roman graphique Return of the Dapper Men paru en 2010 chez Archaia Press et dont elle a reçu un Eisner Award.
Autodidacte, elle a développé son style artistique après la naissance de son fils. Après avoir obtenu des critiques élogieuses en exposant dans des galeries, Janet fait sa première incursion dans l’illustration avec la série Diary of a Mad Scientist Garden Gnome aux côtés de l’auteure best seller du New York Times, Alethea Kontis.

Misty Lee

Misty Lee (née à Mount Clemens, dans le Michigan) est une magicienne professionnelle américaine, elle a également travaillé en tant que comédienne d’improvisation et doubleuse de voix pour plusieurs dessins animés. Elle est la femme de l’auteur de comics et producteur de séries animées Paul Dini.
Beaucoup de gens, y compris Dini, ont remarqué que Lee ressemble beaucoup à l’héroïne de comics Zatanna, qui est aussi magicienne.
En 2005 elle scénarise Jingle Belle : The fight before christmas chez Dark Horse, ainsi que Simpsons Winter Wingdings #3 en 2008 chez Bongo Comics.

Emi Lenox

Emi Lenox est une dessinatrice et illustratrice freelance basée à Portland, Oregon. Elle a vu ses ouvrages publiés par Image Comics, Oni Press, DC et Vertigo. Elle est connue principalement pour son journal illustré autobiographique EmiTown (Image Comics, en 2010 et 2012). Son travail a également été vu dans Madman de Mike Allred et Sweet Tooth de Jeff Lemire.

Linda Lessmann Reinhold

2867521-sm_linda_lessmanLinda Lessmann Reinhold est une coloriste américaine, mariée à l’artiste Bill Reinhold dont elle colorise les travaux. On la retrouve essentiellement sur des titres Marvel, de Punisher à Fantastic Four en passant par Captain America, Earth X… mais également chez First Comics (American Flagg!)
Née à Chicago où elle y réside jusqu’en 1954 pour déménager à Des Plaines, Illinois, elle se passionne très tôt pour le dessin (elle prendra des cours privés de 9 à 12 ans) et l’équitation, qu’elle pratiquera dès 8 ans pendant 11 années.
Elle déménage ensuite avec sa famille à Barrington en 1960 et obtient son baccalauréat en 1966. Elle se spécialise ensuite dans les arts au Stephens College, Columbia, et est diplômée en 1970. Au cours de ses étés d’université, elle travaille pour une société d’impression à Chicago et fait toutes sortes de choses, y compris des montages pour des catalogues et des prospectus. Après ses études, tout en recherchant un travail de publicitaire à Chicago, elle fourni plusieurs travaux d’art en freelance. Elle trouve finalement un emploi dans la publicité dans une petite agence sur Michigan Avenue, proche de l’institut d’art pour qui elle travaillait fréquemment.
En décembre 1971, elle se marie et déménage à New York City. Le mariage est de très courte durée et elle se retrouve à nouveau à chercher un job, jusqu’à ce qu’elle a la chance de trouver un emploi chez Marvel Comics. Travaillant à la fois en tant que membre du personnel et coloriste freelance, elle fini par rencontrer Barry Windsor-Smith qui réussit à la convaincre d’entrer dans les affaires avec lui dans la publication de son art. C’est ainsi que né The Gorblimey Press en 1973 où Laura s’occupe de tout excepté de son art à elle. Barry et elle ont travaillé et vécu ensemble pendant 11 ans. Sa relation avec lui se détériore au point qu’elle décide de partir et de revenir vivre chez ses parents dans l’Illinois.
Au cours de sa recherche d’emploi elle entend parler de l’éditeur First Comics chez qui elle passe un entretien en novembre 1984 et d’où elle repart avec 22 pages de Bill Reinhold sous le bras à coloriser. Elle l’épouse en 1987 et continuera à être sa coloriste attitrée.

Marjorie Liu

wca2013_guest_liuMarjorie M. Liu est une romancière et scénariste de comics, travaillant essentiellement pour Marvel.
Elle est née à Philadelphie, et a grandi à Seattle, Washington. Elle a développé un amour précoce pour la lecture, avec des livres tels que La petite maison dans la prairie de Laura Ingalls Wilder, et les œuvres de Robert Louis StevensonJoseph CampbellCharles de Lint et Jorge Luis Borges.
Liu est diplômée en Langues et Cultures d’Asie orientale avec éthique biomédicale en sous dominante à l’ Université Lawrence d’Appleton, dans le Wisconsin . Au cours de ses études de premier cycle, elle pratique également ses compétences en conception de sites Web en concevant un site de fan appelé la Wolverine and Jubilee Page  basée sur sa découverte de nombreux sites de fans des X-Men.
Bien qu’elle n’ait jamais lu de comics dans sa jeunesse, elle est familière avec les X-Men à travers la série télévisée d’animation et les fan fictions
, et de se familiariser avec eux de plus près, en achetant les séries X-Men et Wolverine comme référence à Powerhouse Comics à Appleton, dans le Wisconsin. Dans le processus, elle devient une fan de la franchise, et écrit sa propre fan fiction sur les X-Men, trouvant l’exercice expérimental afin d’améliorer ses talents de conteuse.
Après ses études, elle conclu qu’il n’y a pas beaucoup de plan de carrière pour les domaines d’étude qu’elle avait choisi. Elle décide alors d’aller à l’école de droit de l’Université du Wisconsin, impressionnée par leur centre juridique d’Asie de l’Est, et la présence des meilleurs experts américains en droit Biotech de l’Université. Elle trouve un stage à Pékin en travaillant au service de l’agriculture étrangère à l’ambassade américaine, qui à l’époque, était aux prises avec de nouvelles règles du gouvernement chinois concernant l’importation d’aliments génétiquement modifiés. Elle est diplômée en mai 2003.
Malgré son diplôme à la faculté de droit, Liu est déçue par la vie d’avocate, et décide de devenir écrivain. Après avoir publié de la poésie, des histoires courtes, et quelques non-fiction, elle présente son premier roman, une histoire d’aventure paranormale et romantique qui se déroule en Chine et aux États-Unis intitulée Tiger Eye, qu’elle a écrit en un mois, et qu’elle envoie à plusieurs éditeurs avant d’être acquis par Dorchester et publié en Novembre 2007.
Voyant un petit garçon habillé comme Spider-Man lors d’un congrès du livre à Tucson, en Arizona, Liu fait remarquer à son ancien agent littéraire, Lucienne Diver, combien elle aimerait écrire pour Marvel Comics. Diver, qui connaissait un éditeur qui engageait des auteurs pour écrire des romans Marvel pour Pocket Books, fait quelques recherches et constate que si l’éditeur avait déjà utilisé suffisamment d’écrivains pour écrire sur Spider-Man vers la sortie du film en 2002, ils n’avaient encore embauché personne pour écrire des romans pour les X-Men.
Après avoir écrit le roman X-Men Dark Mirror en 2005, Liu commence à parler avec les éditeurs de Marvel Comics pour travailler pour eux. C’est trois ans plus tard qu’elle obtient sa première affectation, sur le spin-off des X-Men, NYX.
Elle est ensuite co-scénariste sur Daken: Dark Wolverine avec Daniel Way et a écrit la série X-23, qui s’est terminée avec le #21. Elle a récemment été annoncée comme la nouvelle auteure de Astonishing X-Men avec l’artiste Mike Perkins, et la série a reçu l’attention des médias avec le mariage de Northstar et son petit ami dans le #51.

Renae De Liz

R-DeLiz-PhotoRenae De Liz est une artiste américaine connue pour son travail d’adaptation de l’oeuvre de Peter S. Beagle, The Last Unicorn, et pour avoir mené le projet Womanthology.
De Liz est née à Anchorage, en Alaska en 1982. Elle a grandi en lisant des comics et enfant dessinait régulièrement. Elle a cessé de dessiner pendant un certain temps après l’école secondaire, en pensant que rien de ce qu’elle faisait ne serait jamais publié. Après avoir eu son premier enfant et exerçant une série de jobs sans intérêt, elle décide d’essayer de voir jusqu’où elle peut développer son art professionnellement. En 2004, elle rejoint les forums DigitalWebbing où elle trouve à la fois l’encouragement d’autres artistes ainsi que son coloriste, encreur et désormais mari Ray Dillon.
En 2005, elle assiste à sa première Comic Con de San Diego et obtient son premier travail rémunéré pour l’illustration des cartes du Seigneur des Anneaux. D’autres croquis de cartes et des emplois plus axés sur les comics suivent rapidement. Elle décide de devenir une artiste à temps plein et déménage en même temps au Kansas avec Dillon. Ils se marient à la San Diego Comic Con en 2007.
Ses travaux incluent The Music Box , avec une histoire de Jennifer Love HewittRogue Angel, et une adaptation du classique de Peter S. Beagle The Last Unicorn.
En 2011, lors d’une conversation avec l’éditrice Jessica Hickman, elles caressent l’idée de faire une anthologie mettant en vedette tous les talents féminins. Est née ainsi l’idée de Womanthology, De Liz lance un forum sur son site pour voir s’il y a beaucoup d’intérêt. La réponse est explosive, et au bout de quelques semaines elle se retrouve avec plus de 140 créatrices, des amatrices ainsi que des vétérans de l’industrie, se proposant d’y contribuer.
Elle fait en sorte que le livre soit publié par IDW, mais comme tous les bénéfices sont destinés à aller à l’oeuvre de charité GlobalGiving, l’éditeur lui demande de financer les coûts de production à l’avance. Elle lance alors une campagne de financement sur Kickstarter le 7 Juillet 2011, avec un objectif de 25.000 $. Cet objectif est atteint en moins de 20 heures. A moins de 72 heures de l’échéance, le projet recueille plus de 85,000 $ avec plus de 1500 partisans, ce qui fait de Womanthology le projet de comics le plus financé sur Kickstarter.
Ses derniers projets en date sont l’adaptation du roman Peter et Wendy, ainsi qu’une histoire à venir dans Fables chez Vertigo.

Audrey Loeb 

Audrey Loeb est une scénariste américaine, fille de Jeph Loeb et soeur de Sam Loeb, décédé d’un cancer en 2005.
On la retrouve chez Marvel, sur différents titres du géant vert : Hulk, Marvel Adventures Hulk, Hulk-Sized Mini-Hulks, ainsi que dans Women of Marvel #2.

Emanuela Lupacchino

emanlupEmanuela Lupacchino est une artiste italienne née en 1983 connue pour avoir été la dessinatrice régulière de la série X-Factor chez Marvel, Supergirl et depuis peu Starfire chez DC Comics.
Après avoir fini ses études universitaires, Emanuela s’inscrit à l’Ecole Internationale de la Bande Dessinée de Rome, dont elle sort trois ans plus tard en ayant obtenu les meilleures notes. Au cours de sa seconde année, elle crée une histoire courte à destination de l’éditeur 80144 Edizioni, concevant les différentes étapes, de l’écriture du scénario et des dialogues, au dessin.
Diplôme en poche, elle collabore en avril 2009 avec Asterion, pour lequel elle met en œuvre les concepts de personnages fantastiques pour des livres de jeu de rôle. Au même moment, elle assiste David Messina sur plusieurs numéros d’Angel chez IDW.
On lui propose ensuite de travailler sur le magazine L’Insonne (publié chez l’éditeur italien Arcadia) où elle va illustrer les 26 pages la bande dessinée du même nom scénarisé par Giuseppe Di Bernardo.
Sa première prestation américaine concerne donc l’éditeur IDW, pour lequel elle a travaillé sur ​​les titres Angel: Only Human et Star Trek: Deep Space Nine: Fool’s Gold.
En raison de son amour pour le genre super héroïque, elle décide d’envoyer ses dessins à la fois chez Marvel et DC, la Maison des Idée l’embauche rapidement sur X-Factor (avec Peter David au scénario) à partir du #208 en octobre 2010.
L’année suivante, on la retrouve sur l’anthologie JLA 80-page Giant chez DC, c’est elle en effet qui dessine l’histoire intitulée « Limbo » se déroulant dans l’univers de Superman. En parallèle elle continue d’illustrer pour l’Italie, avec l’éditeur Star Comics pour qui elle réalise les couvertures de The Secret.
En 2012 elle excelle sur quelques couvertures des séries numériques Ame-Comi Power Girl et Supergirl mettant en vedette les héroïnes DC inspirées des statuettes chères aux collectionneurs.
Emanuela va également exercer son talent pour d’autres éditeurs tels que Valiant Entertainment (Archer&Armstrong, Harbinger, Bloodshot) , Dynamite (Red Sonja) ou encore Dark Horse .
Elle retourne ensuite chez DC Comics pour dessiner les derniers numéros de la série Supergirl, puis enchaîne avec Starfire, une nouvelle série très attendue écrite par le couple Jimmy Palmiotti et Amanda Conner, déjà responsables d’une des plus belles ventes de l’éditeur : Harley Quinn.
Son art s’inspire selon ses dires de cinq grands artistes: Dave Stevens, Steve Rude, Kevin Nowlan, Adam Hughes, et Ryan Sook. Elle vit actuellement à Rome.

Linda Ly

Linda Ly est une éditrice et scénariste travaillant pour Zenescope. On la retrouve sur Grimm Fairy Tales: Tales From Neverland, Grimm Fairy Tales: The Little Mermaid Part 1 et 2, et Wonderland: The House of Liddle.

K                                                               M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s